Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Europe | Comment les majors du BTP traversent-ils la crise ?


La crise économique et financière a été un choc extrêmement violent pour le secteur du BTP. Cinq ans après le début de la crise, où en sont les principaux groupes du secteur ?




Europe | Comment les majors du BTP traversent-ils la crise ?
« Comment les majors européens du BTP traversent-ils la crise ? » est le thème de la nouvelle étude publiée par Mazars.

Dans le cadre de cette étude, sept groupes côtés internationaux, tous leaders sur leur marché, ont été retenus : Bouygues, Eiffage et Vinci pour la France, ACS pour l’Espagne, Strabag pour l’Allemagne, l’Autriche et l’Europe centrale, Balfour Beatty pour le Royaume-Uni et Skanska pour l’Europe du Nord.

Le Pôle Construction et Ingénierie de Mazars a ainsi traité les problématiques suivantes :
- Quels ont été les impacts de la crise de 2007 sur le secteur du BTP ?
- Comment les grands groupes européens ont réussi à traverser la crise ?
- Quelles sont les perspectives pour les années à venir ?

« Pour répondre à ces questions, nous avons considéré ces groupes sous différents aspects : les évolutions de l’activité, de la segmentation, de la géographie, les stratégies de croissance mises en œuvre, les performances financières et marges, les évolutions de la structure financière et rentabilité des capitaux, et les conjonctures et perspectives (carnets de commandes et résultats du premier semestre 2012)» explique Olivier Thireau.

A partir des années 1990, les portefeuilles des majors avaient eu tendance à capter plus de valeur ajoutée et de stabilité (montage d’affaires, facility management, etc.) dans un contexte de concentration du secteur. Il est possible que les recherches de volume d’activité aient été nuancées avec une attention plus importante sur les marges.

Le secteur de la construction a vécu au cours des années 2000 une excellente période dans l’ensemble de l’Europe. Le haut de cycle se situe en 2007 juste avant que le secteur ne soit affecté par la crise financière de 2008. Le secteur a ensuite marqué un net repli en Europe, mené par deux principaux pays en récession : l’Espagne et l’Irlande.

Malgré ce contexte difficile, les principaux groupes du secteur ont bien résisté, notamment grâce à la diversité de leurs activités. Les marges ont reculé de manière modérée mais restent toutefois nettement supérieures à celles dégagées avant les années 2000 lorsque le secteur a entamé un nouveau cycle haussier.

Depuis 2007, les groupes se sont attachés à préserver leurs grands équilibres financiers tout en restant actifs en matière d’acquisitions.

Les performances des majors, de 2007 à aujourd’hui, sont notamment liées aux stratégies mises en oeuvre avant la crise et à l’importante diversification de leurs activités.

En effet, avant la crise, les leaders du secteur ont opté pour des stratégies de développement diverses :
- investissements dans d’autres secteurs d’activité pour Bouygues (médias avec TF1 et téléphonie avec Bouygues Telecom);
- investissements dans les concessions et partenariats public-privé (PPP) pour compenser les cycles de la construction via la gestion d’infrastructures, pour Vinci avec la création des pôles Vinci Autoroute, Vinci Park et Vinci

Concessions, pour Eiffage avec APRR ou encore le développement des concessions pour Strabag (autoroute M5) ;
- investissements de croissance externe pour s’affranchir de la dépendance au marché intérieur (ACS) ou pour développer d’autres activités proches (investissements en immobilier Skanska) ;
- investissements dans des secteurs d’activité similaires à la construction : environnement, eaux et services industriels ou professionnels, notamment chez ACS et Balfour Beatty.

Les performances des majors sont à resituer dans un contexte macroéconomique et sectoriel nettement dégradé depuis la crise financière.

Olivier Thireau

Vous trouverez l’intégralité de l’étude ci-dessous (PDF en français de 24 pages).

www.mazars.fr

etude_crise Etude crise  (2.24 Mo)


Mercredi 10 Avril 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs