Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Etre Credit Manager en 2010


Nouvelle enquête de l’AFDCC et du cabinet Robert Half présentée le 19 Novembre 2010 à l’occasion du 40ème anniversaire de l’AFDCC




Etre Credit Manager en 2010
Fonction incontournable en période de crise et de reprise, le Credit Manager joue un rôle essentiel dans le recouvrement du cash, vital pour l’entreprise. Interface entre directions financière, commerciale et juridique, il/elle est responsable des comptes clients, l’un des actifs les plus précieux de l’entreprise.

Le Credit Manager fait l’objet d’un nouveau portrait dressé grâce aux résultats de la 6ème édition de l’étude conjointe (initiée en 2000), par Robert Half, spécialiste du recrutement temporaire et permanent spécialisé et l’AFDCC (Association Française des Credit Managers) : Credit Managers, qui êtes-vous ?

La nouvelle édition de cette enquête – 184 Credit Managers ont répondu à cette étude en 2010 – révèle :
- une profession qui se féminise ;
- des revenus en sensible augmentation ;
- des professionnels qui souhaitent en majorité poursuivre leur carrière dans le credit management.

Quel est le profil du Credit Manager en 2010 ?
Le Credit Manager – qui a 42,8 ans en moyenne – fait preuve d’une certaine stabilité professionnelle (3 sur 4 exercent leur fonction actuelle depuis plus de 5 ans).
Sa formation initiale reste majoritairement universitaire, devant les formations de niveau Bac+2 (IUT et BTS) et d’Ecole de Commerce (cette dernière procure -ainsi que les écoles d’ingénieurs et un diplôme à l’étranger- un meilleur niveau de rémunération).

Et le Credit Manager est aussi, en 2010, de plus en plus ‘une‘ Credit Manager. En effet, le pourcentage de femmes occupant la fonction de Credit Managers atteint son plus haut niveau depuis la création de cette enquête, il y a 10 ans. Cette féminisation s’observe de façon particulière pour les classes d’âge les plus jeunes (moins de 35 ans).

Quelles missions pour quel salaire ?
Si les principales missions des Credit Managers demeurent le management, l’analyse financière et la détermination des lignes d’encours, le recouvrement et l’optimisation du BFR, la crise a aussi impacté ces missions. Ces professionnels portent désormais une attention accrue à l’analyse financière et à la gestion des risques.

La fonction de Credit Manager est le plus souvent rattachée à la Direction Financière (59% d’entre eux). De nouvelles relations hiérarchiques se développent avec la Direction Comptable (9%) et la Direction Crédit Groupe (7%).

Mixant technicité et relationnel dans son métier, tout en dirigeant une équipe de 5 collaborateurs en moyenne (62%), le(la) Credit Manager voit sa rémunération augmenter sensiblement. Son salaire annuel brut s’élève à 59 462 € (+ 7,4% par rapport à 2008). La part de Credit Managers qui perçoivent plus de 61 000 € a augmenté très nettement (32% en 2008, 40% en 2010). Les rémunérations en 2010 sont aussi marquées par le développement de la part variable (41% des Credit Managers perçoivent désormais plus de 10% de leur rémunération sous forme variable).
On assiste à un rééquilibrage progressif entre la rémunération moyenne d’une femme et celle d’un homme. Si l’écart de rémunération était de 15% en 2008 à la faveur des hommes, il n’est plus que de 7,8% en 2010.

Rémunération moyenne en fonction de l’âge et du sexe
On observe une disparité supérieure à 40% selon que le Credit Manager travaille dans une entreprise réalisant moins de 80 millions d’euros de chiffre d’affaires ou dans une société réalisant plus de 800 millions d’euros. La différence de rémunération perceptible jusqu’à présent entre l’Ile-de-France et la province s’atténue avec un écart de salaire moyen d’environ 8%.

Quelles perspectives de carrière et d’évolution pour ce métier pivot ?
Côté carrières, la pérennité semble de mise : plus de 3 Credit Managers sur 4 envisagent de poursuivre dans ce domaine à un horizon de 5 ans. La proportion de ceux qui souhaitent changer d’orientation tend à diminuer.
Il s’agit là d’une tendance continue que Robert Half et l’AFDCC observent enquête après enquête.

Pour les Credit Managers souhaitant changer d’activité, ceux/celles-ci penchent de façon constante pour la Direction Financière, le Contrôle de Gestion et vers une responsabilité commerciale. Une nouveauté survient : à l’inverse des observations faites au cours des deux précédentes enquêtes, les missions de management de transition semblent constituer aujourd’hui une solution d’évolution pertinente (86% des Credit Managers se disent prêts à accepter de gérer des projets spécifiques sous cette forme contractuelle).

Concernant l’évolution de leur métier, si les Credit Managers de 2010 croient moins désormais au développement de leur profession au sein des PME (50% y croyaient en 2008 contre 1/3 aujourd’hui), ils/elles pensent en revanche que leurs responsabilités vont s’accroître (60% en 2010 contre 32% en 2008).

Le regard du cabinet Robert Half et de l’AFDCC, à l’initiative de cette nouvelle enquête
« 43% des Credit Managers sont des femmes ! Cette évolution est également constatée dans la plupart des fonctions financières à l’exception de celle de Directeur Administratif et Financier. Le rééquilibrage au niveau des salaires hommes-femmes est également une excellente nouvelle. Quant à l’évolution très positive de la rémunération de l’ensemble des Credit Managers, c’est la preuve de la prise de conscience de l’importance de cette fonction pour l’entreprise. », précise Fabrice Coudray, Directeur chez Robert Half International France.

« Deux autres points sont également très positifs pour notre profession. La montée en puissance des activités d’analyse financière et de gestion des risques. Elles sont, à notre avis, fondamentales pour montrer toute la valeur ajoutée de la fonction de Credit Manager. Nous nous réjouissons également que près de 80% des Credit Managers interrogés souhaitent exercer cette profession dans les cinq années à venir. », ajoute Florence Girard-Carrabin, Vice-Présidente de l’AFDCC.

En résumé
- une rémunération en augmentation sensible, avec un salaire annuel brut de 59 462 € (+ 7,4% par rapport à 2008)
- Salaires : la différence de rémunération s’atténue entre Ile-de-France et province,
- Une profession qui se féminise considérablement : 43% de femmes, 57% d’hommes (pourcentage féminin à son plus haut niveau depuis la création de cette enquête en 2000)
- Une nouvelle hiérarchie des missions dûe à la crise : les Credit Managers portent désormais une attention accrue à l’analyse financière et à la gestion des risques
- Bonne nouvelle : plus de 3 Credit Managers sur 4 envisagent de poursuivre dans ce domaine à un horizon de 5 ans

A propos de cette enquête « Credit Managers, qui êtes-vous ? »
L’enquête « Credit Managers, qui êtes-vous ? » a été lancée en 2000 puis elle a été reconduite en 2002, 2004, 2006 et 2008 en reprenant les mêmes thématiques. Cette sixième enquête menée entre le 20 juin et le 5 septembre 2010 a été réalisée par l’intermédiaire d’une web consultation auprès de Credit Managers membres de l’AFDCC et aux Credit Managers inscrits dans la base de données de Robert Half International France.

Robert Half et AFDCC ( Association Française des Credit Managers et Conseils)

Mercredi 24 Novembre 2010
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par XXXXXX le 25/11/2010 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au moins j'ai la preuve que je suis sous payé eu égard à ma formation et surtout à mon expérience.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs