Et si un bon référencement coûtait moins cher qu’une simple campagne de publicité ?


Désormais, alors qu’internet est un des outils de plus en plus utilisé au quotidien, chaque entreprise se doit d’y être présent et, surtout, de tout mettre en œuvre afin d’apparaître le plus souvent possible et avec pertinence lorsqu’un internaute effectue une recherche sur un thème ou un sujet proche de l’activité de l’entreprise.




Gilles de Chezelles
Gilles de Chezelles
Accessible et consultable 24 heures sur 24 et 365 jours par an, un site internet permet de toucher des personnes et des entreprises du monde entier, permettant ainsi à la plus petite entité d’avoir une présence globale et universelle dont l’efficacité peut être autrement plus efficace qu’une campagne publicitaire.

Mais pour cela, avoir un site internet ne suffit pas, encore faut-il pouvoir le faire connaître. Il faut donc mettre en place une stratégie permettant de concevoir et d’organiser le site web de l’entreprise avec, pour objectif, qu’il puisse être « référencé » dans les meilleures conditions par les moteurs de recherche comme Google ou Yahoo.

Qu’est ce que le référencement ?
Avez-vous remarqué que lorsque vous faîtes certaines recherches sur internet en utilisant un moteur de recherche, ce sont souvent les mêmes sites qui apparaissent dans les premières pages ?
Cela est souvent dû au fait que ces entreprises ont mis en place, dans le cœur de leurs sites web, des informations spécifiques pour les moteurs de recherche, ils ont en quelque sorte simplifié le travail des Google et autres Yahoo en échange de quoi les pages du site sont sélectionnées en priorité.
Accessibles à tous, les solutions pour mieux référencer un site internet permettent de le faire apparaître plus souvent et avec surtout avec plus de pertinence lors de recherches par des internautes.

Moins cher qu’une campagne de publicité …
Dans le cadre d’une recherche à partir d’un moteur de recherche, c’est la présence de l’une ou l’autre des pages du site internet qui permet, mécaniquement et sans avoir nécessairement effectué des actions marketing ou publicitaire, le développement de l’activité grâce à l’arrivée sur le site web de nouveaux prospects.
Cette situation est tellement vrai que de plus en plus d’entreprises réfléchissent à investir une part importante des budgets autrefois alloués à des campagnes publicitaires dans un projet global de conception autour du référencement de leurs sites web.
Par ailleurs, de nombreuses PME-PMI ont compris que le fait d’être « visible » des internautes par l’intermédiaire des moteurs de recherche font que, commercialement, ils peuvent rivaliser avec des grandes marques.
Ainsi, associé à un site internet de qualité, le référencement est un bon moyen pour les petites et moyennes entreprises de lutter et de se battre avec des grands comptes.

Les moteurs de recherche, des alliés incontournables
Aujourd’hui, pour la grande majorité des sites internet, plus de la moitié du trafic est assurée par les moteurs de recherche qui, années après années, se sont imposés, en France et dans le monde, comme les outils les plus utilisés sur la toile.
Cela est devenu tellement important que certains n’ont pas hésité à utiliser ces moteurs de recherche de façon pas forcement très honnête. C’est ainsi que, par exemple, une certaine marque d’automobile avait cherché à tromper Google de telle façon que dès qu’une marque concurrente était recherchée, son site était systématiquement positionné dans les premières réponses. Cette histoire, réelle, a poussé les différents moteurs de recherche à développer et à mettre en place des outils internes de contrôle et de repérage de ce genre de comportement afin de prendre des dispositions à l’égard de ces entreprises et de les répertorier dans la « liste noire » (black list) des sociétés indésirables pour les moteurs de recherche.

Faire vivre son référencement
Suite aux différentes manœuvres douteuses de quelques uns, de nouveaux critères de référencement voient régulièrement le jour nécessitant ainsi, pour toute entreprise souhaitant véritablement gérer sa présence sur internet, une veille technique et contextuelle permanente de son positionnement sur le web.
Mais, finalement, n’est-ce pas l’équivalent, dans le monde virtuel, des mises à jour des catalogues, plaquettes et autres documentations du monde physique ?

Gilles de Chezelles
Mail : gdc@ag-pm.com
Site : www.ag-pm.com

Mardi 19 Janvier 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com

Les derniers articles publiés sur Finyear


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30