Eric Varszegi Président d’ip-Label


Eric Varszegi bonjour, vous êtes Président d’ip-Label. Pourquoi il est encore plus qu’avant indispensable de mesurer la qualité perçue des services numériques ?




Eric Varszegi
Eric Varszegi
Si l’on prend l’exemple d’Amazon en 1996, la home page était composée de 2 éléments et pesait une vingtaine de Kilobytes alors qu’aujourd’hui elle est composée de plus de 100 éléments et pèse plus de 800 Kilobytes . Sur la dernière année seulement , le nombre d’éléments et le poids des pages ont progressé de plus de 20 % avec, en moyenne, 12 éléments en Javascript et 4 en CSS.

Au niveau des images , nous avions en 1996 , pas ou très peu d’images sur cette même home page d’Amazon alors qu’aujourd’hui nous pouvons en dénombrer plus de 50 pour près de 500 Kilobytes . Dernier point, un seul domaine gérait le site Amazon en 96 pour 12 aujourd’hui .

Autre exemple , si l’on prend Facebook , nous avons aujourd’hui 18 couches différentes de codes imbriquées les unes aux autres . En clair , il suffit d’un seul bogue dans une des 18 couches et le site est ralenti immédiatement du point de vue de l’utilisateur final , le site étant lui-même renouvelé chaque jour !!

Ainsi, si vous ne mesurez pas parfaitement chacune de ces données avec le maximum de finesse, il vous est impossible d’améliorer les temps d’accès alors que les audiences ont bien évidemment explosées depuis 15 ans.

Si l’on croise cette complexification des sites web avec les évolutions notamment en termes de mobilité , quels enseignements vous pouvez en tirer ?

Là encore, le monde s’est complexifié . Aujourd’hui , il existe 34 versions significatives de navigateurs différents, plusieurs systèmes d’exploitation, des terminaux fixes ET mobiles avec tous les cas de figures en termes d’âge, de puissance, de virus, etc.

Les informations sur l’explosion de la consommation de données à partir de terminaux mobiles sont nombreuses . Aujourd’hui, aux Etats-Unis, les navigations à partir d’iPad représentent le double de l’ensemble des navigations des smartphones. Par exemple, une grande marque de luxe française met à la disposition des vendeurs de toutes ses boutiques à travers la planète un iPad connecté à Internet afin que les commerciaux puissent configurer avec leurs clients le sac à main très haut de gamme totalement personnalisé. Le service doit parfaitement fonctionner quel que soit l’endroit de la planète, dans un aéroport ou dans une boutique de centre ville.

Par exemple aujourd’hui pour 500 $ aux US, vous avez le choix entre :

Eric Varszegi Président d’ip-Label

Les environnements de navigation se multiplient à cause du nombre croissant de terminaux et l’ensemble des paramètres évoqués. Ainsi, pour un responsable de site web à fort enjeu (e-commerce , institutionnel etc .. ), le problème aujourd’hui n’est pas de mesurer une seule qualité d’expérience utilisateur mais bien TOUTES les qualités.

Vous venez d’acquérir la société suédoise et finlandaise Site Scanner. Quelle incidence cela a-t-il sur ip-label ?

Avec cette acquisition significative (cas rare pour une PME française dans l’édition logicielle), nous renforçons notre position de numéro 1 en Europe. Nos solutions vont être commercialisées très prochainement en Scandinavie. Ces points de vente s’ajouteront à nos agences installées à Amsterdam et à Madrid, à notre filiale basée à Shanghai et à notre réseau de plus de 25 partenaires présents dans 14 pays. Nous allons ainsi atteindre une taille critique qui permettra d’avoir plus de moyens pour augmenter encore et toujours nos efforts de R&D, clés du succès en nouvelles technologies.

Aujourd’hui, près de 20 ingénieurs de développement améliorent sans cesse nos offres. Nous contribuons également à une dizaine de projets de recherche collaboratifs dont certains sont franco –français au sein du pôle de compétitivité Systematic mais également des projets de recherche européens financés par Bruxelles. Nos ingénieurs sont directement en contact avec plusieurs milliers d’ingénieurs européens issus de grands groupes comme France Telecom , Deutsche Telekom , Alcatel –Lucent, Ericsson, etc.. Mais également des grands laboratoires publics de recherche ou de PME/PMI innovantes.

Désormais, ip-label peut offrir à ses 1500 clients la gamme d’outils de mesure de la qualité perçue des services numériques la plus large et profonde du monde.

Vendredi 2 Décembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear
Magazine n°35



Lettres Finyear



évènements


Livres Blancs



L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31