Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Eric Boulay PDG de Arismore





CFO-news : Eric Boulay bonjour, vous êtes PDG de Arismore. Présentez-nous votre société

Eric Boulay
Eric Boulay
Eric Boulay : Depuis sa création, Arismore accompagne la transformation des systèmes d’information des grandes entreprises. La gestion de ces changements fait émerger de nouvelles méthodes de management et des nouvelles technologies dont l’objectif est de rendre les systèmes d’information agiles et performants.
Fort de son investissement et de son expérience, Arismore est devenu le spécialiste en France du conseil en Architecture d’Entreprise et de l’intégration de services partagés.

Soucieux d’analyser, d’utiliser et de diffuser les meilleures pratiques au niveau international, Arismore a lié des relations étroites avec des organismes internationaux, des écoles et universités, des groupes de réflexion et d’opinion notamment le Cigref, l’itSMF, l’Open Group, le CEISAR, le Tele Management Forum, l’AFAI et Croissance Plus.

Vous êtes également représentant de l'Architecture Forum France. Parlez-nous de ce projet

L’Open Group est une organisation internationale, indépendante et ouverte qui travaille sur les thèmes liés à l’ouverture et à l’interopérabilité des systèmes d’information. L’Architecture Forum est un lieu privilégié pour réunir grandes entreprises, administrations, sociétés de conseil et universités dans le but de construire un cadre de meilleures pratiques d’architecture d’entreprise (AE) : le TOGAF.

Dés 2005, j’ai été séduit par la complémentarité de l’approche d’urbanisme Française qui repose sur la qualité de la modélisation des processus métiers et du SI et l’approche AE du TOGAF qui décrit deux fondamentaux de la transformation des SI :
1- L’existence de deux processus aux rythmes et aux exigences différentes, celui de l’évolution des grands principes d’architecture qui assurent la cohérence et les qualités du SI et le processus projet
2- La coopération nécessaire entre toutes les parties prenantes du SI, les métiers et tous les acteurs d’une DSI ou d’une DOSI, cette coopération permettant d’organiser l’articulation et d’arbitrer entre l’intérêt global de l’entreprise et l’intérêt local des projets.

En 2006, j’ai été particulièrement marqué par les retours d’expérience de sociétés et de Ministères Sud-Africains qui avaient mis en pratique cette façon de travailler ensemble pour transformer leur SI et j’ai proposé au CIGREF de s’intéresser à ces nouvelles pratiques qui répondaient aux attentes des entreprises : mieux organiser la coopération entre métiers et DSI pour produire des SI agiles et économes.

C’est ainsi qu’il a été décidé de lancer :
- le Cercle des Architectes du CIGREF, sous la présidence de JC Lalanne, vice CIO d’Air France KLM, ce groupe de réflexion vient de réaliser un premier livre blanc de grande qualité, l’Architecture d’Entreprise : un cadre global de coopération pour les acteurs de l’entreprise.
- L’Architecture Forum France afin de faciliter l’accès au TOGAF aux Français tout comme les Japonais l’ont fait, nous proposons une formation en Français et nous allons éditer début 2009 un « pocket guide TOGAF » en Français
- L’architecture forum France a rempli son premier objectif en 2008 qui était d’amener des entreprises Françaises à échanger sur les bonnes pratiques de l’AE aux cotés des grandes entreprises internationales membres de l’Open Group. L’étape suivante en 2009 est de renforcer le rôle des Français au sein de l’Open Group. Pour cela, nous comptons sur de nouvelles adhésions, sur les premiers retours d’expérience de sociétés Françaises et sur les partenariats initiés entre les entreprises, les universités et les grandes écoles pour éveiller les étudiants à l’architecture d’entreprise.
Sur ce dernier point, les partenariats tels que celui monté entre le CEISAR et l’Ecole Centrale ont vocation à devenir internationaux et les Français ont tout pour être leader de ces mouvements.

Quelle que soit son origine, l’architecture d’entreprise devient une pratique reconnue pour conduire la transformation des entreprises et de leurs SI, après s’être installé dans le monde anglophone, le TOGAF s’internationalise avec des localisations en Hollande, au Japon, en Pologne et en Suisse. La France, sous l’impulsion de ses grandes entreprises internationales et de ses Ecoles de renom est prête à y contribuer.

Avec l'expérience, quelle vision nous apporte le marché américain ?

Je répondrais par un clin d’œil vis-à-vis de l’Open Group en tant qu’organisme de certification (POSIX, LDAP, …), le marché américain est caractérisé par la concurrence exacerbée tout particulièrement dans le marché de l’IT mais également par l’ouverture et la standardisation caractérisée depuis 20 ans par le marché UNIX qui a tant apporté au monde informatique.
Le pragmatisme américain pousse les grands offreurs, les entreprises et les administrations à se réunir autour de standards et de bonnes pratiques. Il laisse néanmoins une grande place à l’innovation par l’implémentation de ces standards et leur meilleur usage : c’est exactement ce que conseille l’Open Group pour le TOGAF, utilisez le comme un cadre commun de bonnes pratiques d’architecture et enrichissez le avec les cadres propres à votre industrie et à votre entreprise.

www.arismore.fr

Eric Boulay, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Lundi 24 Novembre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News