Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Entre l’Europe et la Chine


Par Maarten-Jan Bakkum Stratégiste Sénior Marchés Emergents, ING Investment Management




Le rapide déclin de la croissance mondiale a pénalisé les bourses du monde émergent. Au printemps, la croissance américaine a été la première à se retrouver sous pression. L’escalade de la crise de la zone euro a ensuite entraîné des craintes de retour en récession non seulement en Europe, mais aussi aux États-Unis. Tout comme en 2008, la Chine a fini par suivre l’exemple de ces régions. La sensibilité à la croissance négative du commerce mondial et les doutes liés aux options retenues pour stimuler la demande domestique ont fortement pesé sur la bourse chinoise au cours de ces derniers mois. Les craintes relatives à la croissance chinoise expliquent largement pourquoi les marchés émergents ont moins bien performé que les marchés développés cette année.

Alors que l’Europe semble enlisée dans la crise et incapable de sauver l’union monétaire, la Chine se prépare à adopter un ambitieux plan de relance. Les premiers signes sont clairs. Pour la première fois depuis le début des années 1990, les gouvernements locaux ont été autorisés à émettre leurs propres obligations. Les capitaux récoltés sont destinés à des investissements en infrastructure. Cette décision prise la semaine passée est le premier pas en direction d’une stimulation de la demande domestique.

Entre-temps, les restrictions pesant sur les candidats-acheteurs dans le domaine immobilier sont progressivement assouplies et un plan de soutien pour les petites entreprises a été annoncé. Pour les personnes investissant dans les marchés émergents, la dynamique positive en Chine, d’une part, et le malaise en Europe, d’autre part, sont déroutants. La sensibilité à une amélioration des perspectives de croissance de la Chine est grande étant donné que la Chine constitue le principal débouché pour les exportations des marchés émergents. Par conséquent, lorsque les investisseurs sont plus confiants dans les mesures de stimulation de la Chine, ceci constitue un solide signal positif pour l’ensemble des investissements dans les marchés émergents.

Le problème est que l’effet positif de la Chine pourrait être annulé par une nouvelle escalade de la crise de la zone euro. Le risque pour les banques et l’ensemble de l’économie européenne est élevé aussi longtemps que les chefs de gouvernement ne parviennent pas à s’accorder sur une solution durable au problème de la dette. Ce risque systémique est si important qu’il est difficile de prendre des décisions d’investissement sur la base de développements en dehors de l’Europe, comme les récentes bonnes nouvelles en provenance de la Chine.

Habituellement, lorsque le principal acheteur de matières premières au monde entame une politique de stimulation à grande échelle, les investisseurs s’intéressent immédiatement à des marchés tels que la Russie et le Brésil. Ces deux marchés ne sont toutefois pas seulement sensibles aux fluctuations des prix des matières premières, mais ils sont au moins autant tributaires de l’appétit du risque des investisseurs. Et qui voudrait augmenter le risque de son portefeuille alors que les premières banques européennes commencent à tomber et que Berlin et Paris n’ont pas encore élaboré de solution crédible ?

M.J. Bakkum
Stratégiste Sénior Marchés Emergents
Octobre 2011

Avertissement légal :
Les éléments contenus dans ce document ont été préparés dans un but exclusivement informatif et ne constituent pas une offre, ni un prospectus, une invitation ou une recommandation personnalisée appelant à traiter, à acheter ou vendre un produit d'investissement quel qu’il soit ou à participer à une quelconque stratégie d'investissement. Les investissements peuvent convenir à des investisseurs privés, à la condition qu'ils aient été recommandés par un conseiller reconnu, indépendant ou salarié, agissant pour le compte de l'investisseur, sur la base d'un contrat écrit. Si une attention particulière a été portée à la rédaction du présent document, son exactitude ou son exhaustivité ne peut faire l'objet d'aucune garantie ou déclaration, implicite ou explicite. Ni ING Investment Management, ni aucune autre compagnie ou entité appartenant au groupe ING, ni ses dirigeants, directeurs ou employés ne peuvent être tenus directement ou indirectement responsables des informations et/ou des recommandations, quelles qu'elles soient, contenues dans le présent document. L'information contenue dans le présent document ne devra jamais être considérée comme un conseil d'investissement comprenant une recommandation d'investissement personnalisée ou comme un avis juridique ou fiscal. Le présent document a été préparé, comme il se doit, avec toute l'attention et tous les soins requis. La présente information ne peut donner lieu à aucun droit. Pour l'obtention de conseils plus spécifiques, veuillez vous adresser à votre conseiller en investissement. Aucune responsabilité, directe ou indirecte, n'est assumée s'agissant d'une perte éventuelle, subie ou encourue par des lecteurs ayant utilisé cette publication pour prendre des décisions. Les investissements sont soumis à des risques. Votre investissement peut augmenter ou diminuer et les résultats obtenus dans le passé ne sont pas indicatifs des résultats futurs et ne peuvent être, en aucun cas, considérés comme tels. Tous les produits et tous les instruments financiers mentionnés dans le présent document comportent leurs propres risques et sont régis par une documentation contractuelle spécifique. Chaque investisseur doit prendre connaissance de cette documentation et plus particulièrement au sein de cette documentation de la description des risques attachés à l'investissement, avant de conclure une transaction quelconque. La présentation et les informations contenues dans ce document sont confidentielles et ne doivent pas être copiées, reproduites, distribuées ou transmises à qui que ce soit, sans l’approbation écrite préalable d’ING Investment Management France.

Mercredi 2 Novembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News