Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Enquête mondiale de Russell sur l'investissement alternatif


...une nouvelle étape pour les investissements alternatifs




Les investisseurs institutionnels prévoient d'accroître la part des investissements alternatifs de 14 à 19 % dans leur portefeuille total d’ici 2012, constate Russell Investments dans sa dernière enquête.

Pour sa 9ème édition, l'Enquête mondiale 2010 de Russell Investments sur l’investissement alternatif révèle que les investisseurs institutionnels tablent en moyenne sur une augmentation de plus d'un tiers (de 14 à 19 %) de leur allocation aux investissements alternatifs. L'immobilier, le capital-investissement et les hedge funds demeurent les classes d’actifs préférées des investisseurs institutionnels, bien que les matières premières et les infrastructures soient vouées à progresser sensiblement.

« Les investisseurs institutionnels interrogés ont confirmé que l'investissement alternatif a survécu à la crise financière mondiale de 2008 et début 2009 et nous estimons qu'ils sont prêts à profiter du redressement de ces prochaines années. Les investissements alternatifs se sont forgés une réputation solide en tant qu'éléments de diversification des portefeuilles et de réduction des risques qui leur permettra de poursuivre leur progression même si la reprise mondiale actuelle venait à s'essouffler » a déclaré Janine Baldridge, Global Head of Consulting and Advisory Services.

Une augmentation de la part des investissements alternatifs dans les portefeuilles…

La part du capital-investissement a reculé en 2009 en raison du rebond marqué des marchés actions, mais elle devrait repartir à la hausse en 2012, pour passer de 4,3 % en moyenne en 2009 à 6,8 % en 2012 en Amérique du Nord. Les anticipations ne sont pas aussi optimistes pour l'Europe (3,7 %) ou le Japon (2,5 %). En Australie, les allocations au capital-investissement étaient de 3,5 % en 2009, et devraient faiblement progresser d'ici 2012.

Globalement, la part des portefeuilles investie en hedge funds devrait passer de 4,2 % en 2009 à 5,7 % en 2012. D'après les enquêtes précédentes, les hedge funds représentaient 7-8 % des portefeuilles en Amérique du Nord et en Europe, et 9-10 % en Asie et au Japon.

En 2009, la part de l'immobilier dans le portefeuille total des investisseurs institutionnels qui ont participé à l'enquête Russell représentait 4,0 % en Amérique du Nord, 4,9 % en Europe et 2,7 % au Japon. Les sondés tablent sur une augmentation tirée par les valorisations d'ici 2012 dans toutes ces régions.

… accompagnée d’un renforcement de la gestion du risque

Les investisseurs institutionnels indiquent que la volatilité du marché ces deux dernières années n'a pas altéré leur philosophie fondamentale sur les investissements alternatifs, mais ils semblent modifier leur approche. L'enquête révèle que 58 % des investisseurs institutionnels interrogés estiment que la crise financière n'a pas modifié leurs philosophies/stratégies, contre 28 % qui jugent le contraire. Mais 44 % ont déclaré avoir déjà ou être sur le point de différencier leurs investissements alternatifs par risque de liquidité.

84 % des sondés prévoient de modifier leur approche de gouvernance et de gestion du risque. Ils sont 44 % à déclarer approfondir leur reporting et en accroître la fréquence, et 39 % précisent qu'ils forment et donnent des instructions plus activement aux conseils d'administration et équipes dirigeantes.

Parmi les 84 % de sociétés qui prévoient de modifier leur approche de gestion du risque, plus d'un tiers affirment renforcer leur recherche interne sur cette classe d'actifs, les stratégies d'allocation d'actifs ou les investissements spécialisés. Par ailleurs 21 % d'entre elles renforcent la fréquence et le détail du reporting du risque, 17 % se fient davantage à la répartition des risques, et 15 % mettent en place des systèmes de gestion du risque.

« Les investisseurs institutionnels qui ont répondu à l'enquête Russell indiquent que les événements des deux dernières années ont attiré l'attention sur les aspects de gestion du risque et de gouvernance », explique Julia Cormier, Directrice Investissements Alternatifs chez Russell Investments. « Ils misent davantage sur les pratiques qui ont fait leurs preuves et prennent également des mesures complémentaires. Selon l'enquête, beaucoup d'investisseurs institutionnels ont adopté des systèmes de gestion du risque qui permettent d'attribuer des risques par source. Ils sont encore plus nombreux à avoir détaillé davantage et accru la fréquence de leur reporting du risque auprès des comités d'investissement et équipes dirigeantes. »

A propos de l’enquête
Russell réalise depuis 1992 des enquêtes auprès des plus grands investisseurs institutionnels (fonds de pension publics et privés, fondations, etc. - dont l'encours de gestion atteint en général plus de 1 milliard de dollars) en Europe, en Amérique du Nord, au Japon et en Australie afin d’évaluer leur participation et leurs prévisions en matière d’investissement alternatif.

Fondés cette année sur les réponses de 119 organisations dans le monde et d’entretiens menés avec des représentants de ces dernières, les résultats sont publiés dans un rapport qui présente les données par catégorie d'investissement avec une analyse détaillée des stratégies, des types d'investissement et des anticipations de nouveaux investissements pour les deux prochaines années.

« Depuis sa première édition, l’enquête sur les investissements alternatifs de Russell Investments est devenue un baromètre des normes du secteur et des niveaux d’investissements alternatifs au niveau mondial et en Europe. Les tendances révélées par cette enquête reflètent le comportement des investisseurs institutionnels qui reviennent petit à petit vers les investissements alternatifs, comme on peut le constater tous les jours sur le terrain » déclare Dominique Dorlipo, Directeur Général Délégué de Russell Investments France, et d’ajouter : « Dans un environnement à taux bas et incertain sur les marchés actions, l'utilisation de stratégies alternatives fait beaucoup de sens pour les investisseurs institutionnels français ; ils en sont conscients mais demandent un véritable accompagnement des prestataires pour répondre à leurs besoins spécifiques.»

A propos de Russell Investments
Créé en 1936, Russell Investments est une société mondiale de services financiers qui répond aux besoins des investisseurs institutionnels, des conseillers financiers et des particuliers dans plus de 40 pays. Au cours de son histoire, les innovations de Russell ont façonné de nombreuses pratiques qui sont aujourd’hui devenus des normes du secteur de l’investissement, et ont forgé la réputation d’excellence et de leadership de la société.

Grâce à une gamme unique de services variés et complémentaires, Russell offre des produits, des services et des conseils dans le domaine financier. En 1969, Russell a fait office de pionnier en lançant son offre stratégique de conseil aux fonds de pension et peut aujourd’hui se prévaloir de la confiance de très nombreuses institutions internationales en matière de conseil en investissement. Au 31 mars, la société gérait 179 milliards de dollars d’actifs dans ses FCP, plans de retraites, et ses fonds institutionnels. Elle est également très reconnue pour l’exhaustivité de sa recherche et la qualité de sa sélection de sociétés de gestion externe. Russell offre une gamme complète de services d’implémentation qui permettent à ses clients institutionnels de maximiser la valeur de leurs actifs. Chaque jour, les indices Russell contribuent au calcul de plus de 50 000 indices de référence qui couvrent 65 pays et incluent plus de 10 000 titres.

Le siège de Russell est basé à Tacoma (État de Washington) aux Etats-Unis, et possède des bureaux à Amsterdam, Auckland, Chicago, Johannesbourg, Londres, Melbourne, New York, Paris, San Francisco, Séoul, Singapour, Sydney, Tokyo et Toronto. Si vous souhaitez des informations complémentaires sur les dispositifs offerts par Russell pour renforcer la sécurité financière des investisseurs, rendez-vous sur le site russell.com

Ce document ne constitue en aucun cas une offre ou une invitation à investir dans un produit de Russell ou à utiliser des services fournis par Russell, à quiconque résidant dans une juridiction où une telle offre ou invitation n’est pas légale, ou dans laquelle la personne procédant à une telle offre ou invitation n’y est pas autorisée ; ou à quiconque à qui il serait illégal de faire une telle offre ou invitation. En outre, ce document n’a pas été préparé en référence à une telle offre ou invitation.

Ce document n’est pas destiné aux particuliers. Sauf mention contraire, toutes les informations proviennent de Russell. Sauf mention contraire, toutes les informations sont valables à la date de la publication et, à notre connaissance, toutes les informations présentées sont exactes, bien que cela ne puisse être garanti. Les opinions formulées sont celles de Russell Investments Limited et ne sont pas une constatation de faits. Elles ne sauraient constituer des conseils d’investissement et peuvent faire l’objet de modification.

La valeur des investissements et des revenus en découlant est susceptible de baisser ou d’augmenter et n’est pas garantie. Vous ne récupérerez peut-être pas le montant que vous avez investi initialement.

Les objectifs ou prévisions ne peuvent être garantis et le présent document est publié à des fins d’illustration uniquement. Les simulations et les estimations chiffrées ne sont données qu’à titre d’illustration. Les performances passées ne préjugent pas nécessairement des résultats futurs. Les performances qui sont liées aux devises sont susceptibles d’augmenter ou de diminuer en raison des fluctuations des taux de change. Toute référence à un dispositif fiscal dépend de la situation individuelle de chaque client et peut, à l’avenir, faire l’objet de modification.

Copyright © 2007-2010 Russell Investments Limited

Publié par Russell Investments Limited. n° 02086230. Enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles, siège social situé : Rex House, 10 Regent Street, Londres SW1Y 4PE. Téléphone 020 7024 6000. Sous la tutelle de la Financial Services Authority, 25 The North Colonnade, Canary Wharf, Londres E14 5HS.

Lundi 12 Juillet 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News