Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

En aparté avec Richard Wong Déc. 2010 (HSBC)


"L'économie chinoise nous parait en bonne santé et le niveau élevé de son inflation est seulement temporaire" selon Richard Wong, Directeur des Investissements Hong Kong HSBC.




En aparté avec Richard Wong Déc. 2010 (HSBC)
Ce mois-ci, le gérant revient sur le passage récent d'une politique monétaire accommodante à une politique monétaire prudente. Il traite également des craintes inflationnistes croissantes et des secteurs les plus touchés par l'inflation. Enfin il fait le point sur la récente correction du marché chinois.

Récemment, le gouvernement est passé d'une politique monétaire "modérément accommodante" à "prudente". Comment doit-on interpréter ce changement ?
D'après moi, le gouvernement chinois a adopté une politique monétaire plus prudente pour l'année prochaine en raison des liquidités abondantes et des craintes suscitées par l'inflation croissante. Au niveau international, on observe une recrudescence des programmes d'assouplissement quantitatif. Dans ce contexte, des capitaux pourraient affluer en Chine à la faveur de la bonne santé de l'économie chinoise, de l'appréciation progressive du RMB et de taux d'intérêt supérieurs à ceux de la plupart des pays développés (2,50 % pour les dépôts à un an).

Globalement, nous tablons cette année sur une croissance des crédits chinois, qui atteindront 7,8 trillions de RMB, soit légèrement plus que l'objectif de 7,5 trillions de RMB fixé par le gouvernement. L'année prochaine, l'objectif de croissance des crédits devrait être inférieur, le marché tablant pour le moment sur 6-7 trillions de RMB. Même à ce niveau, il représenterait encore une croissance à deux chiffres en variation annuelle.

Les investissements dans les actifs immobiles demeureront soutenus l'an prochain. Comme indiqué dans les précédents entretiens, nombre de ces investissements concernent des projets de long terme s'étalant sur 3 à 5 ans, à l'image de la construction de voies ferrées pour trains à grande vitesse et de routes à péage. Mais le gouvernement accordera une attention toute particulière à la relance de la consommation chinoise l'an prochain, mesures qui nécessiteront globalement moins d'investissements et de financement bancaire.

Je pense que la priorité pour 2011 sera de parvenir à trouver un meilleur équilibre entre investissement et consommation.
Et compte tenu des incertitudes concernant les politiques monétaires accommodantes à l'échelle mondiale, le gouvernement chinois a adopté une approche prudente, signe qu'il ajustera de manière plus flexible ses politiques en fonction des conditions de marché.

Compte tenu des craintes inflationnistes croissantes, le gouvernement est-il susceptible de prendre des mesures de contrôle des prix ? Quelles mesures sont probables, et quels secteurs devraient être les plus touchés ?
L'indice CPI chinois a atteint un plus haut sur trois ans à 4,4 % en octobre 2010. Il pourrait progresser légèrement plus dans les prochains mois, pour se rapprocher des 5%, essentiellement en raison de la hausse des prix des produits alimentaires. En novembre, le gouvernement a pris plusieurs mesures destinées à juguler l'inflation et à réduire les prévisions inflationnistes. Il stimulera ainsi l'offre agricole, intensifiera les contrôles pour éviter la thésaurisation et la spéculation des principaux produits alimentaires. Il accordera dans certains cas des subventions temporaires aux familles à faible revenu qui rencontrent de graves difficultés en raison du niveau élevé de l'inflation.

Les pressions inflationnistes, essentiellement attribuables aux produits alimentaires, devraient s'atténuer l'an prochain. S'agissant de l'inflation hors produits alimentaires, elle restait modérée en octobre, à 1,6 %. Globalement, l'impact ne sera que temporaire compte tenu du fait que l’inflation devrait ralentir l’année prochaine. Cette situation ne posera pas de problème significatif à l'économie chinoise en 2011.

Les craintes de durcissement monétaire ont entraîné une récente correction du marché chinois. S'agit-il d'une bonne opportunité d'achat ?
Avec un PER d'environ 11x et une croissance prévisionnelle des bénéfices de 15 % en variation annuelle en 2011, le marché chinois nous semble globalement attractif.

L'économie chinoise nous parait en bonne santé et le niveau élevé de son inflation est seulement temporaire, comme nous l'avons indiqué. Le taux d'inflation générale 2011 ne devrait pas être excessif, 4 % environ. Même si le marché nous semble volatil à court terme en raison des craintes de nouveau durcissement monétaire, il est
attractif à son niveau actuel, et il offrira aux investisseurs une bonne opportunité d'accumuler des positions.

Richard Wong, Directeur des Investissements, Hong Kong HSBC

Informations importantes
Ce document est diffusé par HSBC Global Asset Management (France) et n’est destiné qu’à des investisseurs non professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. L’ensemble des informations contenues dans ce document peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Toute reproduction ou utilisation non autorisée des commentaires et analyses de ce document engagera la responsabilité de l'utilisateur et sera susceptible d'entraîner des poursuites. Ce document ne revêt aucun caractère contractuel et ne constitue en aucun cas ni une sollicitation d'achat ou de vente, ni une recommandation d'achat ou de vente de valeurs mobilières dans toute juridiction dans laquelle une telle offre n'est pas autorisée par la loi.
Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de HSBC Global Asset Management sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Ils ne sauraient constituer un engagement de HSBC Global Asset Management. En conséquence, ni HSBC Global Asset Management (France) ni la société de gestion ne sauraient être tenu responsables d'une décision d'investissement ou de désinvestissement prise sur la base de ces commentaires et/ou analyses de ce document. Toutes les données sont issues de HSBC Global Asset Management sauf avis contraire. Les informations fournies par des tiers proviennent de sources que nous pensons fiables mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude.
HSBC GIF Chinese Equity est un compartiment de HSBC Global Investment Funds (HGIF), SICAV de droit Luxembourgeois. Il est à noter que les parts d'OPCVM de HGIF n'ont pas été et ne seront pas commercialisées aux Etats-Unis ni dans aucun autre territoire, possession ou région sous leur juridiction. De même, elles ne pourront être proposées à un ressortissant des Etats-Unis que dans le cas où la transaction ne contrevient pas aux dispositions de la Loi relative aux Valeurs Mobilières (Securities Law). Les OPCVM présentés dans ce document peuvent ne pas être enregistrés et/ou autorisés à la vente dans votre pays. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Le capital n'est pas garanti. Les variations des taux de change entre les devises peuvent avoir un impact significatif sur la performance des produits. Il est rappelé que les investissements réalisés dans les marchés émergents présentent un plus grand risque que ceux effectués dans les pays développés.
Toute souscription dans un OPCVM présenté dans ce document doit se faire sur la base du prospectus en vigueur, disponible sur simple demande auprès de HSBC Global Asset Management (France), de l'agent centralisateur, du service financier ou du représentant habituel. Les investisseurs doivent se référer au prospectus pour une information détaillée au sujet des risques associés à cet OPCVM. HSBC Global Asset Management assure la relation commerciale et les prestations de service aux clients pour le compte de la société de gestion en France, comme à l’étranger, dans le cadre d’un partenariat stratégique.
HSBC Global Asset Management (France) - 421 345 489 RCS Nanterre. Société de Gestion de Portefeuille agréée par l'Autorité des Marchés Financiers (n°GP99026). Adres se postale : 75419 Paris cedex 08. Adresse d'accueil : Immeuble Ile de France - 4 place de la Pyramide - La Défense 9 - 92800 Puteaux (France).
Document non contractuel, mis à jour en décembre 2010.

Mercredi 12 Janvier 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs