Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

En Chine, l’après crise économique pose de nouveaux défis aux banques étrangères


Les banques étrangères implantées en Chine ont du faire face à de nouveaux défis suite à la crise économique et financière mondiale




D’après la 5ème enquête « Foreign Banks in China » réalisée par PricewaterhouseCoopers, la concurrence s’est accrue entre les banques chinoises et les banques étrangères présentes en Chine. Le durcissement de l’environnement réglementaire a également affecté le développement et l’expansion des banques étrangères en Chine.

La compétition croissante avec les banques chinoises est l’un des principaux défis à relever pour les établissements bancaires étrangers
Le plan de relance chinois mis en place en 2009 a conduit à une intensification de la production de prêts consentis par les banques chinoises aux entreprises et particuliers. Cela s’est également traduit par une « mise à l’écart » des banques étrangères, qui s’étaient principalement concentrées sur le marché des prêts aux entreprises. Certains acteurs bancaires étrangers ont également exprimé leur inquiétude face à l’augmentation de la production de crédits qui pourraient conduire au déclassement de ces crédits en créances non performantes à l’horizon 2011-2012. Pour la première fois, les 42 banques étrangères qui ont participé à l’enquête s’accordent à dire que la compétition croissante avec les banques chinoises est un des principaux défis à relever.

Hervé Demoy, Asoocié spécialiste du secteur financier chez PricewaterhouseCoopers en France explique : « Les banques étrangères considèrent désormais leurs homologues chinois comme des concurrents de premier plan. Grâce à l’importance de leur réseau et à leur expertise grandissante, les banques chinoises sont désormais mieux armées pour faire face à la concurrence étrangère. Dans les domaines de la gestion de patrimoine, des cartes de paiement ainsi que des services bancaires en ligne, les banques chinoises améliorent sans cesse la qualité de leurs services, obligeant les compétiteurs étrangers à s’aligner sur leurs pratiques.
Vers un durcissement de la réglementation

Comme l’avait déjà révélé les enquêtes précédentes, le cadre réglementaire est une source de préoccupation importante pour les banques étrangères qui doivent faire face à un durcissement de la réglementation avec notamment de nouvelles directives sur les ouvertures de compte, la confirmation des soldes bancaires de leurs clients ainsi que de nouvelles restrictions sur les prêts immobiliers et le développement des produits de gestion patrimoniale. A l'avenir, les banques étrangères s’attendent encore à un durcissement de la réglementation.

M. Demoy ajoute : « Malgré ces difficultés, les banques étrangères continuent à miser sur un développement de leurs activités en Chine. Elles ont accompli un travail important l’an passé afin d’accroitre leur présence et leurs parts de marché en Chine. La plupart d’entre elles choisissent maintenant une croissance organique au travers d’implantations locales. Celles qui possèdent déjà des agences bancaires dans certaines provinces continuent à ouvrir de nouvelles agences. La croissance externe au travers d’opérations de rapprochement est aussi un axe stratégique de développement pour les banques qui cherchent à investir dans les domaines de la gestion d’actifs et du private equity. »

L'étude a également révélé que les perspectives de croissance annuelle de revenus s’étaient améliorées pour de nombreuses banques étrangères en Chine. La plupart d’entre elles, s'attendent à une augmentation de 10% à 20% de leurs activités en 2010. Cet optimisme confirme que la Chine demeure un marché incontournable dans le développement futur des banques étrangères, même si il est sans complaisance et toujours plus compétitif.

Vous pouvez télécharger le rapport complet sur pwchk.com

A propos de l’enquête Foreign banks in China
PricewaterhouseCoopers présente sa cinquième enquête sur les banques étrangères en Chine. Cette enquête fait suite aux 4 précédentes études réalisées depuis 2005. a partir d’entretiens réalisés en janvier et en février 2010 avec des directeurs généraux et des cadres supérieurs des branches chinoises de 42 banques étrangères à Beijing, Hong Kong, Shanghai et Shenzhen, l'enquête se concentre sur les questions de stratégie liées aux activités des banques étrangères en Chine. Les principaux objectifs de l'enquête sont les suivants: la pensée des décideurs dans le secteur bancaire, provoquer la discussion et le débat sur les meilleures options pour les banques étrangères, fournir un aperçu et des perspectives sur la façon dont la banque en Chine peut évoluer au cours des trois prochaines années.

PricewaterhouseCoopers

Jeudi 27 Mai 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs