Journal quotidien finance & innovation
Financial Year Financial Year

Journal quotidien Finyear : finance & innovation all the year

 
 
              



Éditeurs de logiciels : nous sommes tous des moutons à cinq pattes


Par Jean Baptiste SACHOT, Directeur du Développement Commercial Akuiteo.



Jean Baptiste Sachot
Jean Baptiste Sachot
Incontestablement, le métier d’éditeur de logiciels impose de prendre en compte de nombreuses variables propres à ce secteur d’activité.
En effet, véritables moutons à cinq pattes, les éditeurs de logiciels réalisent plusieurs métiers à la fois.
Ils conçoivent (R&D), fabriquent des logiciels (industrie), conseillent (service), forment leurs clients (formation), assurent le support (SAV) et dans certains cas, hébergent les applications (Hosting).
En effet, contrairement à de nombreuses activités, le métier d’éditeur de logiciels pousse la complexité de gestion à son paroxysme. Voici quelques exemples choisis pour vous faire apprécier notre quotidien commun.


La gestion des licences

En tant que concepteurs et distributeur de licences, les éditeurs se doivent de piloter et gérer des données complexes comme les catalogues de produits, les versions et révisions, les périodes de garantie et bien entendu la road-map produit.

Donner accès à chaque population (chef de projets, commerciaux, direction financière, etc.) en temps réel à la version du client, les modules acquis, le nombre de licences associées, est gage d’efficacité opérationnelle.

Lisez la suite dans finyear magazine de février 2014

Jeudi 22 Mai 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Actus Nasdaq