Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Douglas Helfer, gérant du fonds HSBCGIF Russia Equity


Douglas Helfer a rejoint HSBC Global Asset Management en 2006 en qualité de gérant senior – EMEA. Auparavant, il était responsable des investissements en Europe de l’Est, Europe centrale et Afrique pour la division des marchés émergents de F&C ; il assurait également la gestion du fonds russe. Par ailleurs, il a travaillé au sein de Brunswick et de Clifford Chance. Douglas a débuté sa carrière en 1988 à l'ambassade américaine de Moscou et parle russe couramment. Il est titulaire d'un Bachelor of Arts en études soviétiques et d’Europe orientale de l'Université du Colorado, d'une maîtrise de lettres en études russes de l'Université de Londres et d'un MBA en finance de la City University Business School de Londres.




Douglas Helfer
Douglas Helfer
Quel est votre point de vue sur le contexte actuel et ses répercussions sur la Russie ?

La plupart des marchés mondiaux se sont repliés en août sous l’influence de diverses informations relatives à un ralentissement des perspectives de la croissance mondiale. Parmi ces facteurs : la crise de la dette souveraine en Europe, les inquiétudes sur la pérennité des déficits budgétaires aux États-Unis et des indicateurs suggérant une baisse de la confiance des entreprises et des consommateurs dans les pays développés.
La Russie reste une économie cyclique, dépendante des prix des matières premières pour ses échanges commerciaux et son équilibre budgétaire. Le prix du pétrole, notamment, constitue le lien entre la croissance mondiale et la santé de l’économie russe. Pour le moment, le prix du pétrole s’est maintenu, ne chutant que de 7 % au mois d’août. Si les inquiétudes sur la croissance mondiale se calment et le prix du pétrole se maintient, les perspectives de croissance pour la Russie, tant au niveau du PIB que des résultats des entreprises, resteront solides. Si la croissance mondiale ralentit et le prix du pétrole chute, l’intérêt des investisseurs pour les actifs russes diminuera proportionnellement. Pour l’heure, tout dépend du prix du pétrole. A court terme, les facteurs externes resteront déterminants dans la confiance sur le marché russe.
Le marché russe se négocie à moins de 7 fois les prévisions de résultat, au plus bas de sa fourchette de variation sur dix ans, si bien que si la confiance s’améliore, les titres russes sont placés pour donner des résultats solides.

Comment avez-vous positionné le fonds pour résister à l’agitation actuelle des marchés ?

En début de mois, nous avons remonté à 5 % le niveau des liquidités et nous nous sommes tenus à l’écart lorsque les marchés ont chuté brutalement. Nous avons commencé à réinvestir cette trésorerie. En ce qui concerne les allocations par secteur et par titre, nous restons centrés sur une approche value sur le marché qui, selon nous, est encore plus présente dans l’énergie et la finance. Nous y renforçons nos sur-pondérations. Nous avons légèrement réduit nos positions dans le secteur minier. A la suite des forts dégagements des valeurs de la distribution, provoqués par les résultats du second trimestre qui suggéraient un accroissement de la pression
concurrentielle, nous avons réduit notre sous-pondération sur les distributeurs alimentaires en renforçant notre portefeuille, mais en restant inférieurs à la pondération du benchmark compte tenu des valorisations excessives. Avec notre fort parti-pris value, nous sommes positionnés pour bénéficier d’un rebond du marché.

Quels ont été les facteurs positifs et négatifs sur la performance au cours du mois d’août ?

La trésorerie a été favorable au cours des deux premières semaines du mois, ainsi que notre sous-pondération dans le secteur de la consommation. Nous avons été handicapés par notre sous-pondération dans le domaine de l’or qui a réalisé une performance exceptionnelle. Les petites et moyennes capitalisations ont toutes deux sous-performé au cours du mois et notre faible exposition à deux ou trois titres nous a valu une performance en proportion.

Quelles ont été les nouvelles importantes concernant des facteurs internes à la Russie au cours du mois ?

En Russie, plusieurs sociétés ont publié fin août leurs résultats du second trimestre. D’une manière générale, les entreprises liées aux matières premières, y compris Severstal et NLMK dans la sidérurgie, ont annoncé des chiffres d’affaires et des résultats supérieurs aux attentes, alors que des distributeurs comme Magnit sont un peu inférieurs aux prévisions, tant en chiffre d’affaires qu’en marge, du fait de l’accroissement de la pression concurrentielle. La presse a annoncé que le premier ministre, Vladimir Poutine, avait signé de nouvelles réglementations qui modifient le régime d’exportation du pétrole et des produits pétroliers, et devraient améliorer les perspectives de résultat de la plupart des sociétés à compter du 1er octobre.

Entretien réalisé par HSBC

Informations importantes
Ce document est diffusé par HSBC Global Asset Management (France) et n’est destiné qu’à des investisseurs non-professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. L’ensemble des informations contenues dans ce document peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable. Toute reproduction ou utilisation non autorisée des commentaires et analyses de ce document engagera la responsabilité de l'utilisateur et sera susceptible d'entraîner des poursuites. Ce document ne revêt aucun caractère contractuel et ne constitue en aucun cas ni une sollicitation d'achat ou de vente, ni une recommandation d'achat ou de vente de valeurs mobilières dans toute juridiction dans laquelle une telle offre n'est pas autorisée par la loi.
Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de HSBC Global Asset Management sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Ils ne sauraient constituer un engagement de HSBC Global Asset Management. En conséquence, ni HSBC Global Asset Management (France) ni la société de gestion ne sauraient être tenu responsables d'une décision d'investissement ou de désinvestissement prise sur la base de ces commentaires et/ou analyses de ce document. Toutes les données sont issues de HSBC Global Asset Management sauf avis contraire. Les informations fournies par des tiers proviennent de sources que nous pensons fiables mais nous ne pouvons en garantir l’exactitude. Les OPCVM présentés dans ce document peuvent ne pas être enregistrés et/ou autorisés à la vente dans votre pays. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Le capital n'est pas garanti. Les variations des taux de change entre les devises peuvent avoir un impact significatif sur la performance des produits. Il est rappelé que les investissements réalisés dans les marchés émergents présentent un plus grand risque que ceux effectués dans les pays développés.
Toute souscription dans un OPCVM présenté dans ce document doit se faire sur la base du prospectus en vigueur, disponible sur simple demande auprès de HSBC Global Asset Management (France), de l'agent centralisateur, du service financier ou du représentant habituel. Les investisseurs doivent se référer au prospectus pour une information détaillée au sujet des risques associés à cet OPCVM. HSBC Global Asset Management assure la relation commerciale et les prestations de service aux clients pour le compte de la société de gestion en France, comme à l’étranger, dans le cadre d’un partenariat stratégique.
L’attention des souscripteurs est attirée sur le fait que le fonds peut investir dans les parts du fonds HSBC GIF Mauritius. Le fond entend ainsi bénéficier de la convention fiscale conclue entre le gouvernement mauricien et l’Inde. Cependant, HSBC Global Asset Management ne peut garantir que le fonds aura toujours ces avantages fiscaux.
HSBC Global Asset Management (France) - 421 345 489 RCS Nanterre. Société de Gestion de Portefeuille agréée par l'Autorité des Marchés Financiers (n° GP99026). Adresse postale : 75419 Paris cedex 08. Adresse d'accueil : Immeuble Ile de France - 4 place de la Pyramide - La Défense 9 - 92800 Puteaux (France).
assetmanagement.hsbc.com/fr
Document non contractuel, mis à jour en septembre 2011.

Vendredi 16 Septembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs