Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year

Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year

 
 
 


              



Digital Insurance Agenda (DIA) à Amsterdam : l’évènement qui fait le point sur l’innovation dans l’assurance


Pierre-Antoine Allain (Manager chez Equancy) et Pauline Gouache (consultante en marketing digital chez Equancy).



Les 10 et 11 mai derniers, nous assistions au Digital Insurance Agenda Amsterdam, un évènement qui réunit les insurtechs et les acteurs traditionnels de l’assurance. Plus qu’une conférence où les pitchs disruptifs et visionnaires s’enchainent, ce fut plutôt le moment d’une validation assez pragmatique des chantiers que le secteur doit adresser à moyen terme.

En préambule : si vous vous posiez encore la question, il a été tranché qu’on écrivait bien « insurtechs » et non « insuretechs » !
850 représentants de 250 assureurs ont pu rencontrer une cinquantaine de start ups.
Toutes triées sur le volet mais plus ou moins spécialisées dans l’assurance, elles adressaient 3 grands types d’enjeux :
- La pédagogie dans la présentation des produits via des agrégateurs, la fluidification des parcours de commercialisation et de souscription et leur adaptation à l’ère du commerce conversationnel . On citera par exemple Connective qui développe une solution de esignature simple et rapide ou les français de chez Spixii qui proposent un chatbot conçu pour l’assurance en test chez Allianz.

- Des solutions de récoltes et d’utilisation de la donnée pour proposer des services de « quantified self » orientés coaching et réduction des risques sur la santé et l’automobile. On pourra citer Dacadoo qui permet aux assureurs de déployer leur propre application mobile de coaching santé, ou encore Amodo et The Floow qui, par l’analyse de données, permettent de responsabiliser les conducteurs automobiles, et de proposer des primes d’assurance flexibles.

- Des solutions visant à optimiser les processus : détection des risques et lutte contre la fraude avec Friss d’ailleurs récompensé lors de la conférence, ou encore GetmeIns, qui ambitionne de prédire les prochaines tentatives de fraude par le croisement de multiples sources comme l’analyse de liens, l’intelligence Open Source, l’intelligence visuelle, la photogrammétrie, etc. Une meilleure gestion des claims est également abordée comme avec Openclaims qui propose une plateforme innovante de gestion optimisée des sinistres auto.

En quelques mots, ce que nous avons retenu :

- Tant du côté des insurtechs que du côté des grandes entreprises, on observe une obsession pour la collecte et l’utilisation de données, notamment récupérées des smartphones et autres objets connectés. Pensons par exemple à la brosse à dents connectée Philips qui vous dira tout de votre plaque dentaire ! Les opportunités pour les assureurs se dessinent clairement : une meilleure évaluation du risque mais surtout la création de nouveaux services de prévention et de coaching auprès des clients. Si cette fuite en avant vers la data est commune à tous les secteurs, deux enjeux majeurs concernent l’assurance : premièrement, la capacité des assureurs à réussir le passage d’une interaction annuelle avec leur client à une relation continue riche en contenus et fidélisante ; deuxièmement, la capacité des assureurs à proposer un service dont la valeur perçue justifierait le volume important de données personnelles sensibles cédées par l’assuré.

- Il existe un contraste révélateur entre les termes employés par les assureurs et ceux des insurtechs. Dans la bouche des acteurs historiques, c’est l’expression « legacy systems » qui revient, représentant la tâche colossale de simplification des contrats et d’ouverture des systèmes. Pour les startups, c’est bien sûr le « quick time to market » qui a été martelé. Un contraste qui prouve qu’avant même de pouvoir intégrer les solutions des meilleures insurtechs, les assureurs devront s’attaquer à la complexité de leurs produits. Un constat qui nous laisse penser que les innovations majeures visibles par les clients ne feront pas leur apparition avant 4 à 5 ans. Ce qui différencie un peu plus l’assurance de sa cousine la banque dont le business model est davantage fragilisé par une disruption directement concurrente et dont la nécessité de transformation se fait plus urgente.

- Il est clair que chacune des startups présentes se positionne plutôt dans une démarche collaborative avec les acteurs historiques. Aucune n’affiche l’ambition d’une mise en concurrence frontale, l’acteur historique mettant à disposition sa base de clients et sa connaissance du marché, la startup apportant son agilité et sa maîtrise technologique.
Pour conclure, DIA Amsterdam a balayé la variété de challenges que doit relever l’assurance à moyen terme dont, selon nous, 2 chantiers de taille : un choc de simplification à opérer sur les produits et les systèmes ; et une réflexion stratégique sur les nouvelles propositions de valeur à apporter à l’assuré en échange de ses données. Ce qui laissera le temps nécessaire à d’autres sujets moins matures pour s’affirmer, comme le peer to peer et la mise en application à plus grande échelle de la blockchain.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Lundi 3 Juillet 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear



Blockchain Daily News


Actus Nasdaq