Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Didier Mamet directeur général de crossgate en France





Monsieur Didier Mamet bonjour, vous êtes le directeur général de crossgate en France. Présentez-nous votre société.

Didier Mamet
Didier Mamet
Didier Mamet : crossgate est une société spécialisée dans les transactions B2B/EDI. Nous permettons à toute entreprise d’échanger avec tous ses partenaires, et ce quelles que soient leurs tailles ou localisations, quels que soient les média ou support impliqués dans les transmissions (papier, fax, e-mail, XML, EDI, portail web…). Notre modèle de réseau d’entreprises permet de réduire considérablement les délais de mises en œuvre et de déploiement, de simplifier l’intégration, y compris celle des petits partenaires, et de diminuer les coûts de fonctionnement par un modèle « on demand » associé à des coûts fixes d’activation de liens et d’utilisation.

Quels sont vos spécificités ?

Nous simplifions l’intégration en éliminant les mappings, nous facturons sur un modèle de coûts fixes. Un de nos premiers objectifs est de supprimer les mappings redondants et les intégrations point à point nécessaires pour collaborer avec des partenaires d’affaires. Le réseau d’entreprises crossgate sépare l’intégration client du profil d’intégration partenaire en utilisant une méta interface universelle qui contient plus de 40 000 descriptions d’entreprises. crossgate a standardisé ces processus en une forme canonique pour tous les types de transactions. Le référentiel central de profils partenaires de crossgate contient tout les processus, formats de données, protocoles de communications utilisés par le réseau de partenaires. Par exemple, si une société se connecte sur le réseau crossgate pour ses factures, elle peut facilement activer le lien factures avec tous les partenaires sur le réseau. Plus important, il n’y a pas de coût caché, un simple coût fixe d’activation couvre l’ensemble du projet d’implémentation et garantit une connexion opérante et testée avec un partenaire. Il est finalement très simple de calculer les coûts et gains réels de son réseau B2B.

Quelles sont vos ambitions pour 2008 ?

Nous avons déjà plus de 40 000 entreprises connectées, c’est une taille critique qui permet à chaque nouvelle entreprise de tirer profit immédiatement de l’effet réseau. Notre ambition est d’asseoir notre position de plus grand réseau de transactions B2B mondial en continuant à augmenter considérablement le nombre de nos clients adhérents et de les faire participer encore plus activement à cette formidable transformation économique qu’apporte les réseaux d’entreprises, en continuant à simplifier leur processus collaboratifs, en étendant notre offre de service. Par exemple, nous signons des partenariats de roaming dans la facture électronique, nous proposons des offres destinées aux déploiements rapides sur de grandes communautés de partenaires, quelles que soient leurs tailles, qu’ils soient intégrables électroniquement ou non.

Didier Mamet, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un prochain numéro de CFO-news

Lundi 3 Mars 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News