Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Dexia AM : L’économie américaine après le choc


Depuis la fin des années 1990, les déséquilibres financiers se sont accumulés aux États-Unis. L’endettement des ménages et leurs dépenses ont connu une progression rapide et contribué pendant presque dix ans à soutenir non seulement la croissance américaine, mais aussi, le déficit extérieur se creusant continûment, celle du reste du monde.




La crise financière qui a pris une forme aiguë à l’automne 2008 a mis un terme brutal à cette évolution. Les déséquilibres financiers n’en ont pas, pour autant, cessé : face à l’arrêt brutal de l’endettement privé, l’État fédéral, pour tenter de stabiliser une activité en chute libre, a laissé filer son déficit à une vitesse jamais vue depuis la Seconde Guerre mondiale. Il n’a toutefois pas pu empêcher le taux de chômage de dépasser 9 % mi-2009.

Après ce choc, remettre l’économie américaine sur la voie du plein-emploi va être délicat. Car, si la dépense des ménages a bien été le moteur de l’activité américaine, le rythme de leur endettement servait à régler celui de la croissance économique. Ce levier est, pour quelques années au moins, inutilisable. La politique économique va donc devoir piloter l’activité, sur une voie étroite, en s’appuyant essentiellement sur le levier budgétaire et sur celui du change. »

Suite dans le document PDF ci-joint

leconomieamericaineapreslechoc_special_091008_fr.pdf LECONOMIEAMERICAINEAPRESLECHOC_SPECIAL_091008_FR.pdf  (171.04 Ko)


Mercredi 14 Octobre 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News