Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Développement durable : Synthèse des priorités à l’usage des décideurs


A l’occasion de la « Global conference » 2011 des Ateliers de la Terre, PwC publie une synthèse des grandes conférences internationales en matière de développement durable et hiérarchise les priorités à l’usage des décideurs qui auront à se prononcer sur cet enjeu lors de la conférence Rio +20 en juin 2012.




PwC publie une vision synthétique des rapports des organisations internationales, des conférences mondiales relatives au changement climatique et à la Biodiversité (Nagoya), et des Sommets du G8 et du G20 – notamment sur le renforcement de la régulation financière, la lutte contre la corruption ou bien encore le soutien à l’emploi.

Pourquoi ce rapport ? Parce que la gestion internationale du développement durable est souvent dictée par l’urgence. Or, tous les problèmes à résoudre sont interdépendants : il est ainsi impossible de gérer les enjeux énergétiques sans réfléchir à la lutte contre le changement climatique, ou bien traiter la hausse démographique sans se pencher sur l’urbanisation croissante, la pollution et la nécessité de nourrir les 7 milliards d’individus sur terre. Des solutions existent en effet. Elles sont souvent connues, et le rapport vise à aider les dirigeants publics et privés confrontés à la mondialisation à les identifier dans l’espace et le temps.

Le rapport est ainsi construit autour de trois thématiques :
- Sauvegarder sans concession les équilibres de la biosphère
- Quelle transition vers un modèle de prospérité tenant compte de la rareté des ressources ?
- Un humanisme nouveau pour 7 milliards d’individus

« Trois questions sont insuffisamment traitées dans l’agenda mondial : l’explosion démographique - serons nous 9 ou 10 Mds en 2050 ? -, l’urbanisation du monde, et l’état de dégradation des sols, qui nécessiterait également une mobilisation beaucoup plus grande de la communauté internationale. Mais la grande priorité est peut-être de se mettre d’accord au niveau international sur un mécanisme financier qui apporterait de façon régulière durant le XXIè siècle des ressources pour la sauvegarde des biens essentiels » conclut Bettina Laville, associée en charge du Développement Durable chez Landwell & Associés, Société d’avocats membre du réseau PwC, et coordinatrice du rapport.

Cette étude s’inscrit dans la volonté de PwC d’œuvrer en faveur de décisions et d’actions concrètes en matière de développement durable. En 2011, PwC publiait un ouvrage intitulé « Développement Durable – aspects stratégiques et opérationnels » (Editions Francis Lefebvre) passant au crible 23 thèmes, 17 fonctions d’entreprise et 13 secteurs d’activités différents afin d’aider les responsables et directions opérationnelles à évoluer vers une croissance durable.

Pour en savoir plus
Expert du développement durable et de ses impacts pour les entreprises, PwC a récemment publié différentes études en lien avec cette thématique, dont notamment, « L’éolien offshore, vers une troisième voie française en Europe ? », « Facteur Carbone », « L’eau, une problématique financière mondiale », « Etat de la filière photovoltaïque en France » etc.

A propos des Ateliers de la Terre
Fondés en 2006 par Eric Bazin et George J. Gendelman, les Ateliers de la Terre sont une plateforme d'actions pour la promotion du développement durable dont la Global Conference est un rendez-vous majeur.
Un Comité d'orientation composé d'un collège d'experts animé par Bettina Laville, fondatrice du Comité 21 et avocate associée chez Landwell & Associés en charge du Développement Durable, en détermine les grandes orientations stratégiques.
Les Ateliers de la Terre sur le net : www.planetworkshops.org

A propos de PwC
PwC développe en France des missions d’audit, d’expertise comptable et de conseil créatrices de valeur pour ses clients, en privilégiant des approches sectorielles.
Plus de 161 000 personnes dans 154 pays à travers le réseau PwC partagent idées, expertises et perspectives innovantes pour apporter des solutions et des conseils adaptés.
Les entités françaises membres de PwC rassemblent 4000 personnes dans 25 bureaux. « PwC » fait référence au réseau PwC et/ou à une ou plusieurs de ses entités membres, dont chacune constitue une entité juridique distincte. Pour plus d’information, rendez-vous sur le site www.pwc.com/structure

Jeudi 27 Octobre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs