Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Dématérialisation facture transfrontalière : 40% des entreprises européennes freinées


C’est ce que montre une étude réalisée pour le compte de Sterling Commerce auprès d’entreprises Françaises, Britanniques et Allemandes. Sterling Commerce, une société AT&T Inc (NYSE:T), présente aujourd’hui les résultats d’une étude révélant que les entreprises européennes peinent à exploiter pleinement les bénéfices de la facture dématérialisée ; la complexité et la diversité des environnements juridiques et fiscaux des pays avec lesquels elles commercent les freinent dans leur projets de dématérialisation de factures transfrontalières.




Dématérialisation facture transfrontalière : 40% des entreprises européennes freinées
Alors que les entreprises cherchent à améliorer leur profitabilité et à utiliser plus efficacement leurs ressources pour maintenir leur compétitivité, l’évolution de la facture papier vers la facture électronique apparaît aujourd’hui comme une véritable opportunité pour se démarquer de la concurrence. Malgré cela, l’étude montre que 40% des entreprises européennes sont encore dans la réflexion du déploiement d’une solution automatisée de dématérialisation de la facture.

Cette étude, réalisée par l’institut de sondage indépendant Vanson Bourne auprès de 400 responsables informatiques au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Italie, montre que la première préoccupation des entreprises européennes face à la dématérialisation fiscale de la facture est le respect des législations locales. De plus, si 72% des entreprises européennes travaillent avec plus de 6 pays dans le monde, plus de la moitié d’entre elles s’inquiètent de devoir mettre en place des solutions de dématérialisation de la facture différentes sur plusieurs zones géographiques. Un quart des entreprises a également souligné les complexités liées au déploiement de solutions multiples pour gérer la TVA et se plier aux contrôles fiscaux dans tous les pays avec lesquels elles traitent.

« Les résultats sont stupéfiants : plus de la moitié des entreprises européennes rencontre des difficultés dans leurs activités à l’international », déclare Chris Hayes, Senior Product Marketing Manager chez Sterling Commerce. « Passer de la facture papier à la facture dématérialisée apporte des avantages désormais reconnus et acceptés. Cependant, la réalité est tout autre : même si les projets de dématérialisation de la facture sont budgétairement acceptés, le fait de devoir gérer différentes solutions pour répondre aux exigences réglementaires sur la TVA et les taxes dans plusieurs pays pèse considérablement sur la réussite du projet. »

L’étude montre également que 80% des entreprises interrogées pensent que leur département Finance n’est pas capable de quantifier le montant de TVA à risque si elles venaient à être déclarées non conformes à l’occasion d’un contrôle.

« La difficulté à évaluer les coûts et l’efficacité est l’un des points faibles des processus papier. Les processus manuels sont par nature inefficaces et rendent la quantification des éventuelles économies plus dures à réaliser », poursuit Chris Hayes. « D’un point de vue purement commercial et compétitif, les entreprises doivent se dégager de ces processus improductifs. Les coûts et les problèmes liés à la facture papier, auxquels s’ajoutent le manque de visibilité sur le cash management, ont un impact sur la performance finale de l’entreprise. Un risque qui doit être évité, particulièrement en ces temps où les économies de coûts et une utilisation efficace des ressources sont des sujets importants de préoccupation. »

Sterling Commerce a récemment lancé la première solution du marché qui permet aux entreprises multinationales d’automatiser, à l’échelle mondiale, les processus de factures électroniques en s’assurant de la conformité avec chacune des obligations fiscales locales des pays où elles interviennent. Grâce à Sterling e-Invoice Gateway, les entreprises n’ont plus besoin de multiplier les solutions dans chacun des pays où elles opèrent. D’autre part, cette solution, en intégrant et en gérant les changements qui peuvent intervenir au niveau de chaque réglementation nationale, réduit les risques de non-conformité. Enfin, parce qu’elle automatise le processus de facture à la fois du point de vue du vendeur et de l’acheteur, le tout dans le respect des règles en vigueur dans chaque pays couvert par l’entreprise, la solution de Sterling Commerce accroît l’efficacité opérationnelle et facilite la maîtrise des coûts.

A propos de Sterling Commerce
Sterling Commerce, une société AT&T (NYSE :T), interconnecte les communautés de partenaires, les processus, les systèmes d’information et les individus. Ses logiciels et services accompagnent le développement des entreprises dans une économie mondialisée. Plus de 30 000 entreprises dans le monde – dont 80% des entreprises du Fortune 500 – utilisent les solutions de Sterling Commerce pour l’intégration de leurs processus métiers, de leurs ventes multi-canal et de la gestion de leurs commandes, afin d’améliorer leur rentabilité, en interne comme en externe.
Basée à Columbus dans l’Ohio, Sterling Commerce possède des bureaux dans 19 pays.
www.sterlingcommerce.fr

Mardi 23 Septembre 2008
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Jan le 27/06/2012 19:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Pouvez-vous fournir des exemples concrets d'entreprises ayant échoué dans leur processus de dématérialisation des factures?

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs