Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

David Bellaïche, Président d’Althéa Groupe & Florent Labey Associé Althéa


Monsieur David Bellaïche bonjour, pourriez-vous nous présenter Althéa ?




David Bellaïche et Florent Labey
David Bellaïche et Florent Labey
Althéa est un cabinet de conseil qui regroupe 120 consultants et réalise un chiffre d’affaire de 17 millions d’euros.

Althéa est spécialisé sur 3 domaines :

- Le métier des directions transverses : nous accompagnons nos clients dans l'évolution et l'optimisation de leur organisation et de leur processus métiers. Nous disposons d’une expertise sur les domaines des Ressources Humaines, des Directions Financières et prochainement des achats et de la Supply Chain.

- Les Systèmes d’Information : nous sommes aux côtés de nos clients pour les aider à définir puis construire la trajectoire de leur système d’information. Nous les aidons dans leurs choix d'urbanisation, de solutions, d’intégrateurs. Enfin, nous les aidons à piloter leurs projets et à accompagner le changement.

- Enfin le digital d'entreprise : nous décryptons cette tendance de fond à nos clients et les aidons dans l'adoption de ces nouvelles méthodes de travail, ces nouvelles technologies et dans leurs impacts sur leur organisation et leur processus métiers. Nous montrons comment le digital peut être un réel catalyseur des énergies au service des directions transverses et donc de l'entreprise.

Nous accompagnons nos clients sur ces sujets de leurs premières réflexions stratégiques jusqu'à leur déclinaison opérationnelle.
Nos clients sont les grandes organisations et les sociétés de taille intermédiaire tant dans le domaine public que privé.
Implanté à Paris, sur la région Rhône Alpes et sur le territoire Grand Ouest, Althéa dispose également d’une task-force internationale pour accompagner ses clients sur le déploiement de leurs projets.

Florent Labey, pourriez-vous nous présenter votre nouvelle offre destinée aux directions financières...

Aujourd’hui Althea lance une nouvelle offre de conseil dédiée aux directions financières, pour l’amélioration de leur performance et de leurs processus métier. Cette nouvelle offre se décline autour de 3 axes :
- Le pilotage de la performance.
- L’excellence opérationnelle des processus de la direction financière.
- Et enfin, l’optimisation des flux financiers et des encaissements des entreprises.

Florent Labey : ... l’offre « Pilotage de la performance » ?

Sur le pilotage de la performance, nous accompagnons nos clients dans leur réflexion sur l’alignement du système de pilotage sur la stratégie de l’entreprise, sur la diffusion de la culture de pilotage au-delà de la direction financière vers les opérationnels. Cette démarche s’appuie sur la mise en place d’un langage commun de pilotage et de tableaux de bord qui vont concilier la vision financière et la vision opérationnelle.

Florent Labey : ... l’offre « Excellence opérationnelle »

Sur l’excellence opérationnelle, nous accompagnons la direction financière dans l’optimisation de son organisation et de ses processus avec une vision élargie du périmètre de la direction financière.
Nous accompagnons également les directions financières dans leur réflexion sur la prise en compte du digital dans la transformation de leur métier. Comment tirer parti de ces nouvelles solutions plus collaboratives, plus mobiles, plus transverses au sein de l’entreprise, pour optimiser ses processus et continuer à décloisonner la direction financière et ainsi améliorer sa performance.

Florent Labey : ... l’offre « Optimisation des flux financiers » ?

Aujourd’hui la sécurisation du cash est au cœur des enjeux des directions financières et des trésoriers, que ce soit la lutte contre la fraude, avec des attaques de plus en plus importantes sur les entreprises, ou la mobilisation du cash.

Les solutions que nous mettons en œuvre pour nos clients leur permettent de gagner en visibilité sur le cash de l’ensemble des filiales, d’optimiser et d’aligner leurs flux financiers et de piloter ces flux au niveau du groupe.

Nous accompagnons également nos clients sur la performance de leurs encaissements, que ce soit pour répondre aux nouvelles contraintes réglementaires : le SEPA, PCI DSS, la directive sur les services de paiement, mais également pour tirer le meilleur parti de ces nouvelles contraintes pour en faire un levier d’optimisation de ces processus.
Sur le digital enfin, les parcours clients se modifient profondément et l’encaissement doit en faire partie. Les nouveaux moyens de paiement basés sur les solutions numérique sont au cœur des réflexions de nos clients : nous les accompagnons de la définition de leur stratégie jusqu’au déploiement de ces nouvelles solutions.

Florent Labey : A qui s’adresse votre offre ?

Nous accompagnons une clientèle de grands comptes et de sociétés de taille intermédiaire ou des organismes publics dans leur transformation et leurs réflexions. Au sein des entreprises, nos clients vont être plus particulièrement des directions financières, des directions comptables, des directions du contrôle de gestion ou de la trésorerie.

Florent Labey : Comment vous différenciez-vous des autres offreurs présents sur le marché ?

Nos consultants disposent d’une quadruple expertise : expertise métier, expertise fonctionnelle, expertise sur les solutions SI et sur la transformation digitale. L’association des compétences métiers et digitales, nous permet de tirer le meilleur parti du Saas, du collaboratif, du big data et de la mobilité, pour les intégrer de manière pragmatique dans les processus métiers de nos clients. Cette expertise nous permet d’accompagner nos clients depuis leur réflexion stratégique jusqu’au déploiement des solutions en ayant une vision globale des projets à mener.

Florent Labey : Quelles sont vos ambitions pour 2015 et à plus long terme ?

Aujourd’hui, Althea est leader sur la fonction RH & SIRH et la transformation digitale. Notre ambition est de prendre le même positionnement de leader sur la transformation des directions financières.

David Bellaïche : Pouvez-vous nous présenter la stratégie du Groupe Althéa ?

Nous avons défini en 2014 avec mon comité exécutif et nos managers un projet ambitieux sur 4 ans, intitulé, AltUp 2018. Ce plan stratégique repose sur 7 fondamentaux :

- La croissance : nous voulons doubler notre CA en 4 ans pour atteindre 32 millions d'euros et constituer un Groupe de plus de 200 consultants.

- La diversification horizontale : nous sommes le leader du conseil RH & SIRH et nous sommes un acteur de plus en plus visible sur le digital d'entreprise. Nous devons continuer à innover et croître sur nos activités historiques mais en parallèle, nous devons adresser désormais d'autres directions de l'entreprise comme les directions financières, les directions des achats, les directions de la logistique ou des opérations...en leur proposant une gamme de prestations qui ont fait notre reconnaissance sur la RH. En effet, nous intervenons très en amont des projets, dès les réflexions d'évolution des organisations et des optimisations des processus métiers. Nous accompagnons ensuite nos clients tout au long de leur projet, des choix structurants jusqu'à l'accompagnement du changement lors des déploiements aux utilisateurs.

- La diversification verticale : nous souhaitons accompagner les Directions Générales de nos clients dans toutes les étapes de la vie de l'entreprise ; des évolutions structurelles, jusqu’aux mouvements plus conjoncturels comme les situations de croissance externe, de Curve Out ou de restructuration. Notre positionnement sur le conseil en Management nous permettra d'être au cœur de la stratégie de nos clients. Nous avons lancé en janvier 2015, le Cabinet MASSALA (www.massala.eu) qui concrétise cette ambition.

- L'accélération sur le Digital : Nous sommes un acteur de plus en plus visible du Digital. Néanmoins, étant donné l'impact de ces nouvelles technologies, solutions et organisations de travail, les entreprises vont être fondamentalement touchées par cette tendance de fond, pour certaines positivement pour d'autres de façon plus dramatique. Nous allons accélérer notre développement sur le Digital et montrer à nos clients, en quoi le digital peut être un réel catalyseur des énergies au service de chaque métier et donc au service de la performance de l'entreprise.

- L'international : nous réalisons actuellement environ 20% de notre chiffre d'affaire à l'international sur tous les continents. Nous devons accélérer ce ratio pour atteindre 35% de notre CA dans les 4 prochaines années afin de préparer progressivement nos premières implantations à l'étranger et principalement aux États Unis et en Europe.

- L’efficience d’une organisation interne qui mixe l’efficacité du modèle P&L et l’apport de fonctions transverses (Développement, Grands Comptes, innovation,…) au service des Business Team opérationnelles.

- Enfin, le dernier pilier du projet AltUp 2018, et l'un des plus importants, est de continuer à être Human Centric c'est à dire de mettre nos collaborateurs au centre de notre plan stratégique. La qualité de notre politique managériale et RH est le prérequis au succès d’Althéa.

David Bellaïche : En quoi l’offre à destination des Directions Financières concours à cette stratégie ?

Elle concoure clairement à la réussite du plan de diversification horizontale d'AltUp 2018. Les ambitions de cette nouvelle activité à moyen terme montrent en quoi elle devrait contribuer fortement à la croissance du Groupe.

www.althea-groupe.com

David Bellaïche et Florent Labey, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de Finyear.

© Copyright Finyear. Propos recueillis par la rédaction de Finyear.

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 19 Février 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs