Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Daniel Chautard, Président de Spigraph


Entrée de Tessi au capital de Spigraph.




Daniel Chautard
Daniel Chautard
Pouvez-vous nous rappeler en quelques lignes les activités de Spigraph et celles de Tessi ?

Spigraph est un Distributeur à Valeur ajoutée de solutions de capture documentaire, implanté dans 20 pays en Europe, Moyen Orient et Afrique du nord, au travers d’un réseau de 6000 revendeurs/éditeurs/intégrateurs. Spigraph a près de 400 collaborateurs avec un CA de 120 m€.

Tessi est un Acteur leader du traitement de flux en France dans les activités de traitement de documents et des moyens de paiement, des transactions devises et or, et du marketing promotionnel.

Pourquoi faire entrer Tessi dans le capital ?

La présence minoritaire de Tessi complète un tour de table actionnarial composé des fondateurs et manager ainsi que d’Isatis, actionnaire financier historique du groupe. La présence de Tessi fait face à un besoin du groupe et Tessi intervient en qualité d’investisseur.

Cela va-t-il bouleverser l’organisation et le business model de Spigraph ?

Non, absolument pas, Tessi est un actionnaire minoritaire.
Spigraph et son management sont les décisionnaires du groupe et ont la responsabilité de la définition et de la mise en œuvre de leur axe stratégique.

Acquisition de Dicom en 2013, prise de participation par Tessi en 2014. Quelle stratégie de développement suit Spigraph ? Qu’est-ce que cette entrée apportera à la stratégie de développement de Spigraph et à ses clients ?

Spigraph poursuit sa route, développe son offre de capture Hard et Soft, sa valeur ajoutée (intégration, conduite de projets, conseil…), ses services tout en renforçant sa position internationale.

L’entrée de Tessi ne change pas la stratégie de Spigraph mais cependant nous apporte un renforcement de nos moyens financiers de nature à améliorer notre niveau opérationnel et logistique, réel bénéfice pour nos clients.

Quels seront les grandes actualités de Spigraph en 2015 ?

Consolidation de notre organisation post fusion : logistique, services, informatique, formation etc.. Après une telle acquisition il est important de marquer un temps de consolidation et de « retrouver » nos clients !
Développement, (voir élargissement de certains) de nos territoires sur lesquels nous sommes implantés en renforçant la proximité avec nos partenaires locaux.

Mise en place d’une marque blanche dans l’offre de services techniques. Cette offre intéressera les organisations internationales comme les constructeurs ou acteurs divers souhaitant bénéficier d’une infrastructure métier et experte présente physiquement dans plus de 20 pays.

Nous souhaitons également compléter notre portfolio afin de bien coller à l’évolution du marché et aux attentes de nos clients.


Daniel Chautard, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de Finyear.

© Copyright Finyear. Propos recueillis par la rédaction de Finyear.

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 14 Janvier 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News