DPii EDC 400, la solution de dématérialisation sécurisée depuis AS/400 de DPii Telecom & Services


DPii Telecom & Services est aujourd’hui à même de répondre à toutes les demandes de « dématérialisation » automatisée à travers le module DPii EDC 400 sécurisé et crypté depuis POWER-i




Afin de répondre aux demandes croissantes des entreprises en matière de dématérialisation depuis l’architecture AS/400 d’IBM, DPii Telecom & Services, éditeur de logiciels et de services avancés de dématérialisation, renforce sa gamme de solutions DPii EDC avec le nouveau module complet et sécurisé EDC 400.

Aujourd’hui, le système AS/400 est encore fortement exploité par les entreprises. Le retour en force de l’AS 400 sur le marché de la dématérialisation s’explique notamment par les garanties de sécurité optimales qu’il procure à ses utilisateurs, et ce dans un environnement de plus en plus complexe et virtualisé.

DPii EDC 400 est une solution unique et simple d’utilisation regroupant l’ensemble des fonctionnalités de DPii EDC, la solution phare de DPii Telecom & Services, dédiées pour IBM AS/400 (System i) telles que la dématérialisation légale ou bien encore la Poste. DPii effectue en effet un tri automatique des documents devant partir en mode Numérique de ceux partant en mode Poste. EDC 400 propose un traitement automatique depuis les SPOOLS AS/400 ou les applications « métiers » CEGID, EBP, SAGE, DIVALTO… DPii Telecom & Services peut aussi dématérialiser des documents aux formats EDIFACT, TRADACOMS, ANSI X12, VDA et GENCOD.

Ce module de la solution native OPEN400 email, fax, sms et courrier ne nécessite pas de développement spécifique. Il assure directement depuis les spools, le transfert des documents tels que les factures, les contrats, la paie ou bien encore les analyses médicales vers les plateformes SaaS ISO9001 sécurisées virtual-post.net, avec l’ajout de logo ou fond de page et la mise au format PDF/A. La solution permet donc aux entreprises d’envoyer plus rapidement leurs courriers et ce, de manière fiable et sécurisée grâce au cryptage des données lors de la transmission. DPii prend en charge l’horodatage, la signature électronique à valeur légale des documents, la traçabilité détaillée des envois (accusé de réception) et que l’archivage et le coffre-fort électronique.

Les clients destinataires (salariés, particuliers, clients, partenaires, filiales ou agences) ont un accès sécurisé au document légal, limitant ainsi toute erreur de routage. Ils disposent de différentes possibilités pour le récupérer gratuitement et sans développement : directement par email avec traçabilité mais sans identifiant ni mot de passe, via la plateforme sécurisée, en automatique par l’interface API ou bien par la Poste.

Les nombreux atouts offerts par la solution DPii EDC 400 sont les suivants :
- une dématérialisation légale d’un coût inférieur à celui d’un envoi postal,
- un traitement rapide et en temps réel,
- un suivi hebdomadaire des envois en temps réel et la récupération des documents transmis,
- et une relance des notifications aux clients destinataires, en modes manuel ou automatique,

Les utilisateurs du module peuvent également ajouter un « Post it » au courrier à émettre, sans le modifier, et bénéficier du retour d’accusés de réception de connexion destinataire ou bien encore de comptes-rendus des courriers émis non lus.

DPii Telecom & Services
dpii-telecom.com

Mardi 16 Juillet 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30