Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Crise morale (Xavier Bruckert)


Le monde de la finance ne manque pas d’analystes et d’experts en prévision. Ils y font oeuvre utile, pour éclairer le passédisent les mauvaises langues. C’est un peu injuste et, sans nous moquer, soyons leur reconnaissants de se livrer publiquement à un exercice aussi périlleux pour leur amour-propre.




Leur tâche est aujourd’hui d’autant plus ardue que la crise que nous vivons est autant, sinon plus, une crise morale qu’une crise économique. La crise met à rude épreuve nos modèles d’analyse. Le désarroi des acteurs de la vie économique, et de la vie politique, pourrait-on ajouter n’est donc pas surprenant.

Consommateurs, investisseurs, patrons et salariés, nous sommes tous à la recherche de repères et nous nous devons d’être attentifs à l’évolution de la morale car c’est elle qui conditionnent « in fine » les lois de la consommation, celles du marketing, celles du management et plus généralement les transformations de l’environnement dans lequel les entreprises de demain sont appelées se développer.

L’investisseur y sera attentif à double titre. D’abord parce qu’en confiant son argent à un acteur de la finance, conseil, banque ou assureur, il se repose sur sa moralité et est en droit d’exiger une nouvelle donne, comme tout consommateur de service.

Ensuite parce que dans un environnement en pleine évolution, ses décisions d’investissement doivent intégrer les changements probables de l’environnement économique mais aussi social, politique et moral.

En cela chacun est juge, armé et de son bon sens et de son sens de la morale.
Décidément, notre époque est passionnante !

Xavier Bruckert
Février 2009

www.bruckertfinance.fr

Vendredi 13 Février 2009
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Louis le 27/02/2009 17:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Très juste et très bien écrit. Reste à savoir comment tout cela va changer

2.Posté par Loic le 02/04/2009 07:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca fait plus crédible que les leçons de morale d'Alain Minc et surtout cela pose la question de la morale dans la société. C'est mieux qu'aller checher des bouc émissaires chez la patrons parce que même si ils ne sont pas complètement blancs, ils ne sont pas seuls responsables.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs