Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Courage … Fuyons ! ..il faut quitter les marchés actions immédiatement


Evolution probable des marchés actions. Rédigé le 3 mars 2009 par Mostafa Belkhayate




Mostafa Belkhayate
Mostafa Belkhayate
Dans mon dernier papier (lien en bas de ce communiqué), je montrais le parallèle possible entre le graphique quotidien de la crise de 1929 et le graphique hebdomadaire de celle que nous vivons aujourd’hui. Beaucoup de lecteurs m’ont écrit d’abord pour me féliciter d’avoir pu anticiper dès le 28 janvier dernier que les marchés allaient casser le plus bas le vendredi 20 février. La cassure a bien été au rendez-vous. Puis ils m’ont posé la question fatidique : Et maintenant, on va remonter ou continuer à plonger ?

De peur de ne pas être bien compris je choisis bien mes mots : il faut quitter les marchés actions immédiatement, arrêter d’espérer une correction. Liquider tout votre portefeuille malgré tout ce que pourra vous dire votre banquier. On est bel et bien entré dans la zone rouge et ce n’est pas trop tard pour sauver ce qui vous reste. Ceux qui ne suivront pas ce conseil vont assister à une véritable évaporation de leur argent.

Ma plus grande des certitudes est l’écroulement prochain du dollar ; la devise américaine n’a plus d’alternative que le plongeon vers les abîmes. Ceux qui s’obstineront à écouter les experts dire le contraire vont le payer très cher ; il va perdre de manière irrémédiable plus de 50% de sa valeur avant Noêl 2011. Le pétrole va remonter contre toute attente tandis que l’or physique deviendra le produit de placement le plus recherché sur les 5 prochaines années.

Bien entendu, les marchés financiers restent imprévisibles et tout peut arriver, surtout au moment où personne ne s’y attend. Mais là le doute ne doit pas être permis : le tsunami est à l’horizon et rien ni aucune réunion planétaire ne pourra l’empêcher de nous submerger. Une seule chose à faire : REAGIR !

Ce ton, qui peut sembler péremptoire, trouvera son excuse dans la frustration de voir encore nombre de mes abonnés dans l’inaction, pire dans la résignation alors que j’ai la conviction qu’au lieu de perdre ils peuvent réaliser des profits décents. Au moins 30% de mes abonnés pensent plus ou moins inconsciemment que s’enrichir en période de crise est amoral. Dans ma culture, c’est le fait d’être irresponsable et de dilapider un patrimoine (qui, en réalité appartient à nos enfants) sous prétexte d’une crise mondiale et/ou de l’incompétence d’un gérant qui est amoral.

La solution que je préconise est simple : liquider votre portefeuille de tout papier, quel qu’il soit ; actions, obligations, trackers… Ces titres vont fondre. Acheter 50% or physique, 30% argent métal et investir 20% dans le Forex (marché des devises) pour tirer profit du seul marché au monde qui puisse vous permettre de réaliser des profits quoi que fassent les bourses mondiales.

Quitter le marché action

Un graphique qui en dit long sur ce qui peut arriver :

Cliquer sur l'image pour l'agrandir
Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Première remarque : observons comme les retracements Fibonacci marchent presque à la perfection sur l’indice Dow Jones des actions américaines. Comme sur un papier millimétré !

Voici comment interpréter ce graphique :

1) le marché vient de casser un plus bas important et est donc entré dans une zone nouvelle dont personne ne peut estimer la profondeur.
2) Le marché va essayer de revenir vers son point de cassure (7420) qui correspond exactement au retracement 38% de Fibonacci mais cela ne peut être qu’un pull back qui va confirmer un terrible retour dans les profondeurs.
3) Le nombre d’or 1,618, qui semble respecté de manière surprenante depuis plus de 20 ans sur ce marché, nous donne une précision de taille : nous avons 30% de chances de revenir sur 7420 et 70% de chances de plonger à 3230 avant la fin de l’année. D’où l’espérance mathématique :
30% de monter de 657 points contre 70% de baisser de 3533 points = - 2276 points.
Le Dow Jones a donc aujourd’hui une espérance mathématique de baisse de 34%.

Lorsqu’on a une baisse probable de cette ampleur, il faut s’attendre à un gap baissier important. Toutes les bourses risquent de fermer pendant une ou plusieurs journées pour calmer la panique qui va secouer la planète. Pour finalement ouvrir beaucoup plus bas, en deçà du retracement 23%.

Je suis désolé de devoir écrire un scénario aussi noir mais je ne fais que décrire la notion de probabilité qui se dégage du graphique ci-dessus. Bien entendu, les marchés peuvent stabiliser et peut-être même corriger à la hausse (30% de chances). Et il se peut que votre banquier vous appelle pour vous dire d’envoyer un peu de cash sur votre compte pour tenir une certaine position qui valait X euros mais qui ne vaut maintenant que X/4 et que c’est dommage de l’abandonner car elle va remonter … Là, je vous dis DANGER !! Ne l’écoutez pas. Le cash que vous allez rajouter risque d’être avalé …et je ne pense pas avoir le droit de dire par qui…Retenez ceci : la plupart des banques et gestionnaires ont compromis leurs clients sur des positions qui dépassent de loin les capitaux confiés et cet effet de levier se révèle aujourd’hui le véritable poison de la crise mondiale. C’est le moment de jeter un coup d’œil sur le mandat de gestion que vous avez signé. Et guettez le moment où votre gérant vous demandera d’envoyer du cash ou de liquider une certaine position pour en tenir une autre. Les banques sont dans une situation intenable et elles risquent de chercher à vous faire payer les pots qu’elles-mêmes ont cassés par leur incroyable incompétence.

Conclusion
Nous sommes entrés dans une nouvelle époque. Convertissez ce qui vous reste en or physique, en argent métal et ouvrez un compte pour investir dans les devises. Ce marché peut vous permettre de réaliser des profits considérables quelle que soit l’évolution des marchés financiers.

Oubliez le monde des actions. L’avenir est dans le Forex et les métaux précieux. Pour ceux qui souhaitent apprendre à intervenir sur ces marchés, je les invite à mes 3 conférences (PDF téléchargeable ci-dessous) lors du salon de l’analyse technique www.salonat.com où j’expliquerai :
- Comment et où ouvrir un compte pour les métaux précieux ?
- Quel broker Forex choisir ?
- Quelles sont les techniques qui marchent sur les devises ?
- De quels outils a-t-on besoin ?

La notion même du placement boursier doit changer par ces temps modernes. Laissons les produits papier aux professionnels qui ont des millions à diversifier et spécialisons-nous dans un domaine d’avenir : le Forex. Le marché le plus liquide au monde, moins vulnérable aux manipulations, facile d’accès et surtout très rentable dès lors qu’on en maîtrise les rouages et les principes de money management.

Mostafa Belkhayate
belkhayate@gmail.com
www.belkhayate.ma


Mon dernier papier :
www.cfo-news.com/Analyse-technique-de-la-crise-2008-2011_a8558.html

2009_03_04_mb_salonatparis2009.pdf 2009 03 04 MB SalonATParis2009.pdf  (93.27 Ko)


Jeudi 5 Mars 2009
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par horpic le 08/03/2009 11:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

excellent article, merci

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs