Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Corrigez votre myopie digitale !


Par Eric Duffaut, Chief Customer Officer, Software AG




Eric Duffaut
Eric Duffaut
On ne voit que ce que l’on veut voir. Certains risquent d’aller droit dans le mur. Pourtant, il n'a jamais été aussi simple de créer, saisir et bénéficier d’opportunités de croissance. Seuls deux ingrédients sont nécessaires : l'innovation et la rapidité d’exécution. J’allais en oublier un troisième, essentiel : la capacité de comprendre le monde digital. Mais combien d'entreprises ont conscience des nouvelles opportunités du digital ou des dangers qui consistent à les ignorer ?

Voici 3 chantiers clés à considérer pour réussir sa transformation digitale :

La visibilité en temps réel : une nécessité

La convergence de la téléphonie mobile, des réseaux sociaux, du Cloud et des technologies d'analyse des données a brouillé les frontières entre commercial et social, entre virtuel et réel. Elle a fondamentalement changé la façon dont les entreprises font du business. Ces milliards d’appareils interconnectés à usage privé ou professionnel, ces applications et terminaux capables de nous géolocaliser, sans compter tous les capteurs numériques industriels qui nous entourent, interagissent via le Cloud avec des personnes, des machines, des points de contacts Internet ou des lieux physiques en temps réel.

Ce phénomène de digitalisation a engendré une explosion du "big data" qui va résolument changer la façon dont les entreprises seront conduites et celle dont les administrations fourniront des services individualisés aux citoyens à un coût considérablement réduit. Si nous en croyons l’aphorisme quelque peu revu et corrigé : "Vous ne pouvez pas gérer ce que vous ne pouvez pas mesurer" ou encore "Vous ne pouvez pas mesurer ce que vous ne pouvez pas voir”. Il est impératif que les organisations aient de la visibilité en temps réel sur leurs opérations et événements, et qu’elles puissent tirer parti de leur propre Big Data. Il en découlera une myriade de nouvelles opportunités de croissance.

La donnée, matière première essentielle des entreprises

L’IT est devenue une activité essentielle pour toutes les entreprises, indépendamment de leur marché. Ainsi, les services financiers ne se limitent plus aux banques et aux compagnies d'assurance. Des entreprises comme Google, Alibaba ou Amazon, qui disposent d’une base de données utilisateurs solide, pourraient proposer leurs propres services bancaires ou polices d'assurance. Les données deviennent la matière première la plus importante des entreprises. Celles qui en possèdent suffisamment et qui arrivent à les exploiter seront couronnées de succès.

Afin d’être équipées au mieux pour affronter cette nouvelle génération d’enjeux, les entreprises ont besoin de solutions IT flexibles qui permettent aux applications de s’adapter à des circonstances mouvantes de manière rapide et simple, à tout moment. Malheureusement, ce n’est pas encore une réalité. Les entreprises ont d’abord tenté de répondre aux exigences de leurs départements avec des logiciels personnalisés. Mais leur développement est coûteux, chronophage et ne conduit souvent pas au résultat escompté.

Les logiciels standard étaient censés résoudre ce dilemme. Mais malheureusement, les solutions standardisées sont à l'exact opposé de l'innovation. Elles normalisent les entreprises mais ne leur offrent pas la possibilité de se démarquer de la concurrence. Ce type de solutions n’est pas fait pour s’adapter en permanence à l'évolution rapide des besoins.

L'Internet des Objets : facteur numéro 1 de l'innovation

Le Big Data n’a pas seulement émergé avec les réseaux sociaux et les smartphones. Le fait que tout - d'une brosse à dents à des appareillages complexes - puisse être équipé d'une puce pour communiquer avec Internet, voire même générer ses propres données, contribue de manière significative à l’explosion du volume des données. L'Internet des Objets est devenu un facteur clé de l'innovation, y compris dans la production industrielle. Non seulement les voitures et les réfrigérateurs sont connectés, mais aussi les machines qui les produisent. Avec du logiciel intégré, ils peuvent même communiquer entre eux à propos des processus de production. L'usine de l'avenir s'organise toute seule.

Le terme Industrie 4.0 est une initiative qui vise à rendre la production industrielle plus efficace et flexible. Il s’agit d’un pas supplémentaire vers davantage d’engagement client, qui aidera les entreprises à personnaliser leur production.

Pour profiter pleinement des perspectives de croissance qu’offre le Big data, les entreprises doivent adopter une plateforme digitale intégrée. Ceci est un projet à moyen, voire à long terme : identifier, modéliser et optimiser les processus, en axant la culture décisionnelle dans l’entreprise sur l’exploitation de données, en introduisant le travail collaboratif et en construisant une infrastructure informatique extrêmement flexible et adaptable.

Une entreprise digitalement myope n’a pas d’avenir. L'économie numérique est en marche et seules les entreprises qui auront pris soin d’adopter les bons outils numériques pourront voir la vie en rose.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 3 Mai 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs