Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Conclusion des Rencontres Economiques d'Aix 2011


Déclaration finale du Cercle des économistes 14 mesures phares pour refonder l'action publique : La crise a révélé la fragilité des États, en même temps que leur rôle décisif. Aujourd'hui, leur statut même est remis en cause de manière quasi permanente par les marchés. Ces trois jours de débats nous ont conduits à formuler des propositions pour que, de la crise, naissent de nouvelles formes d'intervention publique, à même de relever les défis des déséquilibres mondiaux et de la pauvreté et de retrouver une croissance forte et durable.




Renforcer la gouvernance à tous les niveaux de l'économie mondiale

1. Doter le G20 d'un secrétariat permanent

2. Nommer un ministre des finances européen

Superviser et réguler la finance mondiale

3. Rouvrir les négociations pour un mécanisme de restructuration des dettes souveraines.

4. Modifier Bale III et Solvency II pour une régulation financière moins pro-cyclique et pour ne pas décourager l'investissement dans les projets de long terme prometteurs économiquement mais risqués et illiquides.

5. La notation des pays souverains est un bien collectif. Pour les Etats, la seule autorité neutre et compétente dans ce domaine est le FMI. Les agences de notation peuvent exprimer leur opinion sauf lorsqu'un pays bénéficie de programmes de soutien du FMI.

6. Permettre à l'eurozone une émission obligataire commune (Eurobond).

Lutter contre la pauvreté

7. Apporter une aide économique conséquente, rapide et inconditionnelle, à la Tunisie et à l'Egypte : les 40 milliards promis par le G8 au titre d'un « partenariat durable »

8. Dans les pays développés, la réduction des déficits publics dans les prochaines années va entrainer mécaniquement une baisse du revenu disponible moyen des ménages. Il faut protéger les 20% des revenus les plus faibles.

Gagner sur la croissance potentielle française

9. Reconnaître aux investisseurs de long terme un statut fiscal avantageux.

10. Eliminer les niches fiscales dont les effets sur la croissance n'ont pas été démontrés ou escomptés. Ceci ne s'applique pas au Crédit Impôt Recherche.

11. Cibler les aides publiques sur des secteurs, et non des firmes, porteurs de croissance dans lesquels la concurrence opère déjà.

12. Un bouquet énergétique diversifié est indispensable à une croissance forte :
- Nucléaire : renforcer les moyens des autorités de surveillance pour garantir la transparence des informations et la sécurité de l'activité.
Energies renouvelables : assurer un financement pérenne et fiable.
Rouvrir le débat sur le gaz de schiste.

Remettre les jeunes au cœur des politiques publiques de sortie de crise

13. Réorienter les transferts intergénérationnels en faveur des jeunes, en privilégiant par le biais de la fiscalité sur les successions.

14. Mettre en place un contrat de travail unique.

Retrouvez la déclaration complète sur lesrencontreseconomiques.fr

Mercredi 20 Juillet 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News