Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Commentaire de marché


Les marchés, notamment en Europe, connaissent actuellement une agitation marquée. Vendredi 10 août, la Banque centrale Européenne a décidé d’injecter des liquidités supplémentaires.




Keith Wade Economiste en chef Schroders
Keith Wade Economiste en chef Schroders
Par Keith Wade Economiste en chef Schroders.

La raison en est la suivante : redoutant d’enregistrer de nouvelles pertes liées aux crédits immobiliers à haut risque ou à d’autres formes de crédit, les banques refusent de se prêter de l’argent. Comme pour toute période de vente massive sur les marchés, les acteurs recherchent activement des liquidités, ce qui a eu pour conséquence des ventes d'actifs très peu liés aux difficultés actuelles. Cette tendance, combinée aux inquiétudes liées aux résultats du secteur bancaire, s'est traduite par de fortes baisses des cours des actions.

Selon nous, ce contexte peut créer des opportunités pour les investisseurs "long only", car les acheteurs utilisant le levier sont contraints de vendre. A moins de penser que cette crise va largement impacter les perspectives de l'économie mondiale, les actions devraient en définitive présenter des potentiels de valorisation intéressants. L'activité économique actuelle est solide et il semble peu probable que le resserrement des conditions de crédit soit suffisamment brutal pour faire dérailler l'économie mondiale.

Toute la difficulté est donc de savoir combien de temps va durer ce mouvement de vente massive et à quel moment précis il conviendra d'augmenter l'exposition au risque. Dans la mesure où les fonds continueront à réduire leurs positions suite au phénomène de vente massive, il ne nous parait pas opportun aujourd'hui de se repositionner à l'achat. Sur le segment de l'allocation d'actifs, nous surveillons attentivement nos modèles relatifs aux valorisations, au momentum et au sentiment de marché afin de déterminer un point d'entrée approprié.

Information importante :

Ce document exprime les opinions de Keith Wade, Economiste en chef de Schroders, et ne représente pas nécessairement les opinions de Schroder Investment Management Limited.

Ce document n'est destiné qu'à des fins d'information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel, il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d'achat ou de vente d'un instrument financier quelconque. Il n'y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d'investissements. Schroder Investment Limited (Schroders) considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n'en garantit ni l'exhaustivité ni l'exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour tout opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Cela ne limite en aucune manière la responsabilité de Schroders à l'égard de ses clients en vertu du Financial Services and Markets Act 2000 (tel qu'éventuellement modifié) ou de toute autre système règlementaire. Ce document exprime les avis et opinions de Schroders, et ceux-ci sont susceptibles de changer. Aucun investissement et:ou aucune décision d'ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Publié par Schroder Investments Limited, 31 Gresham Street, London EC2V 7QA, société agréée et contrôlée par la Financial Services Authority.

Mardi 11 Septembre 2007
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News