Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Comment une entreprise devient- elle « mobile » en 2013 ?


Pierre-Antoine Thiebaut, VP Marketing, Alcatel-Lucent Enterprise.




Pierre-Antoine Thiebaut
Pierre-Antoine Thiebaut
La notion d’entreprise mobile a longtemps été confondue avec celle, plus limitée, de mobilité géographique. L’impératif de «mobilité en toute sécurité» a toujours été une question importante des entreprises mais l’accélération des technologies, leur standardisation et la transformation des modes de consommation des solutions IT font souvent de cette question le cauchemar des DSI. Les utilisateurs ne réclament plus seulement les outils jugés indispensables à leur activité, mais également des solutions simples au service de leur efficacité professionnelle, prenant en compte les paramètres de leur mode de vie personnel.

Comment définir l’entreprise mobile en 2013 ?

Il y a encore 6 ou 7 ans, cela se limitait en grande partie à la fourniture par les entreprises de terminaux mobiles aux employés «méritants», et au déploiement à grands frais des bornes WiFi lourdes et limitées dans les salles de réunion. Le gap entre mobilité interne (représentée par le robuste DECT) et externe (avoir un BlackBerry, signe de réussite sociale) s’est alors créé. Il est indéniable que chaque évolution technologique a apporté un bénéfice immédiat aux employés en leur donnant accès aux ressources réseau, aux serveurs de données et à certaines applications métiers souvent propriétaires.

...

Lisez la suite dans Finyear magazine de septembre 2013[

Lundi 4 Novembre 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs