Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year
Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year
 
 
 
 


              



Cinq conseils pour aider les décideurs financiers à faire évoluer la politique du voyage


Selon une étude menée par Forrester Consulting, 73% des entreprises ont entrepris – ou envisagent – la mise à jour de leur système de gestion de déplacements et frais professionnels au cours des six prochains mois. Il y a donc fort à parier que de nombreux directeurs de services financiers ont à gérer l’adoption de ces nouvelles solutions au sein de leurs entreprises. Afin de les assister au cours de ce processus, Concur propose cinq conseils pour les aider à changer leur politique sur les notes de fais et voyages d’affaires.



1/ Privilégier la formation

Différents types de formation peuvent être envisagés selon le nombre d'employés concernés par le changement : séminaires en ligne, déjeuners-réunions, sessions de questions-réponses, etc. Des formations générales récurrentes permettent de tenir les employés au courant des changements apportés aux outils et de s’assurer qu'ils cernent bien l'intérêt de l'application.

Une autre méthode consiste à répartir les employés par département, car ils sont susceptibles de soumettre des notes de frais similaires et d'engager les mêmes types de dépense. Ce type de formation personnalisé peut se révéler plus utile. Les sessions de formation générale organisées chaque trimestre ou semestre sur quelques plages horaires offrent alors la flexibilité requise pour les employés en couvrant des sujets plus larges et généraux et en permettant d'organiser des débats sur les améliorations.

2/ Optimiser l’intégration

Une des clés de la réussite est de former les collaborateurs à la politique appliquée dès leur intégration dans l’entreprise. Mais il est aussi important de les encadrer, notamment lorsque l’on constate des activités non conformes. Ainsi, en cas d’infraction, la cause est rapidement identifiée et avec le bon encadrement, ce type de situations à peu de chances de se reproduire. Cela permet d’être rassuré quant à la compréhension de la politique par la majeure partie du personnel ainsi qu’un meilleur respect des règles de conformité.

3/ Communiquer sur les changements à venir

Il est important de s'assurer que le personnel connaît les politiques en place concernant les nouveaux systèmes et processus, et qu'il y adhère dès le départ. Gardez à l'esprit que les employés de longue date peuvent être réticents au changement. Il est donc essentiel de mettre en place une stratégie de communication transparente et mûrement réfléchie. Obtenir le feedback d’un échantillon représentatif de collaborateurs peut être un moyen d’augmenter l’adoption de ces nouvelles technologies par l’ensemble du personnel. Impliquer le personnel dans la rédaction de la nouvelle politique de voyage.

4/ Instaurer une culture de la responsabilité

La transparence est de mise lorsqu’il s’agit de coûts. Communiquer sur ce sujet aide les employés à comprendre l'impact qu'ils ont sur l'entreprise. Les voyages d'affaires représentent un investissement pour tous et leur rentabilité doit être assurée. Encore plus lorsque l’on sait qu’ils sont le deuxième poste de dépenses en entreprise après les salaires. Résultat : la plupart d'entre eux prennent les bonnes décisions. Chez le client ALPS de Concur, cette stratégie fonctionne avec 99% des employés.

5/ Prendre en compte la génération Y

La génération Y a grandi dans un monde où les smartphones, tablettes et applications mobiles occupent une place prédominante. Demander à ces jeunes d'utiliser un système basé sur le papier pour exécuter un processus métier est une aberration. Heureusement, les directeurs financiers, connaissant bien le coût du turnover, optent pour des solutions logicielles de gestion des déplacements et notes de frais en adéquation avec les habitudes de travail mobiles des employés actuels. Selon une enquête IDC sur les PME en plein essor, celles dirigées par la génération Y ont déjà adopté des solutions cloud de gestion des déplacements et notes de frais (60 % et 20 %, respectivement.) IDC considère également que ces entreprises sont les premières à adopter des solutions de gestion de la dépense prédictives qui, lorsqu'elles font partie d'un écosystème, peuvent générer automatiquement des rapports afin d'aider les dirigeants à comprendre ce qui se passe dans l'entreprise.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Jeudi 18 Mai 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



évènements



Lettres métiers


Livres Blancs



Blockchain Daily News