Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Christophe BAILLON, Président de Startup Maker


(Startup Maker : premier fonds d’investissement d’ultra-amorçage en mode Lean Startup)




Christophe BAILLON
Christophe BAILLON
Christophe BAILLON, vous avez récemment annoncé la création de Startup Maker, « le premier fonds d’investissement d’ultra-amorçage en mode Lean Startup ». Le Lean startup, tout le monde en parle en ce moment, pouvez-vous résumer le concept en quelques mots ?

« Echouer tôt et souvent pour viser juste» - c’est le motto du Lean startup. C’est une méthode de développement de startup qui consiste à tester la traction marché à chaque étape du développement d’un projet. On analyse les retours clients, et on adapte – ou on pivote – le projet en fonction de ces retours. L’exemple-type de cette approche est Dropbox. Aux Etats-Unis, et en Europe, les accélérateurs sont friands du Lean Startup. En France, quelques structures d’accompagnement commencent à le généraliser. Startup Maker innove dans le monde du capital risque avec l'investissement Lean, couplé à un accompagnement musclé des startup.

Justement, qu’est-ce que le financement Lean ?

C'est le financement itératif de la validation des hypothèses d'un business model. Nous finançons jusqu'à 200K par startup dans le but d'accélérer l'accès au marché. Nous débloquons l'argent en fonction des retours de l'itération précédente. Mais avant de débloquer de grosses sommes, nous accompagnons les porteurs à identifier la problématique client, l'intérêt de la solution, la traction marché, avec différents types de prototype à moindre coût. Après une levée de fonds, les entrepreneurs reçoivent souvent une somme importante, puis sont laissés à leur propre sort pour développer leur projet.

Startup Maker a 2 missions: Amener les entrepreneurs le plus loin possible en gaspillant le minimum de ressources disponibles, et minimiser le risque de l'investissement à un stade très précoce.

Qu'est-ce qui fait votre différence avec les incubateurs et accélérateurs classiques ?

D'abord nous pensons que la notion de concurrence est exclue. Toutes les initiatives sont les bienvenues si l'on veut créer en France de l'emploi et des startups qui deviennent des champions.

Startup Maker est différent car nous accompagnons de manière intensive sur 12 mois les porteurs, tout en apportant un financement, et ceci à un stade très précoce. La contrepartie de cette prise de risque à un stade où personne ne finance, est que nous pouvons stopper le financement à chaque itération.

Comment vous est venue cette idée, justement ?

Startup Maker est un fonds privé indépendant. L’initiative est née de retours concrets de mon équipe à Sogilis, la société que j’ai fondée en 2008. Sogilis est une entreprise sans manager dont tous les salariés sont des individus passionnés de développement logiciel. Ils s’organisent en petites équipes autonomes et autogérées, sans structure hiérarchique pour brider leur créativité. Sogilis accompagne beaucoup de startups. C’est en voyant trop d’entre elles succomber au syndrome du garage – vous savez, le geek qui travaille 5 ans sur l’idée du siècle dans son garage, pour se rendre compte, après avoir gaspillé toutes ses ressources, qu’il n’y a aucun marché pour son produit une fois lancé – que plusieurs salariés ont réfléchi à une solution.

C'est alors que j'ai fédéré plusieurs entrepreneurs pour créer Startup Maker. L’équipe compte Sylvain Montreuil, l'un des spécialistes français du Lean Startup et du business design, Didier Bernard, leveur de fonds, Romain Col et Gérald Crescione, co-fondateurs de Differential Marketing. Startup maker a aussi le support d’Ash Maurya, l’auteur de « Running Lean », et de nombreux investisseurs.

Etes-vous opérationnel ? Si je suis un porteur de projet ou un investisseur à la recherche de la prochaine pépite, puis-je déjà vous contacter ?

Absolument ! Nous organisons une présentation de Startup Maker à Paris le 12 décembre à 19h, à l’espace de coworking Mutinerie. Venez nous rencontrer, échanger avec nous, allez-y, lancez-vous ! Nous expliquerons lors de cette soirée notre mode de fonctionnement. Elle s'adresse à la fois aux créateurs de startups qui cherchent un accompagnement et du financement, et aux investisseurs avides d'une expérience nouvelle.

Startup Maker, sur le web : www.startup-maker.com
En savoir plus sur Sogilis : www.sogilis.com

Christophe Baillon, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de Finyear.

© Copyright Finyear. Propos recueillis par la rédaction de Finyear.

Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct : www.finyear.com/newsletter

Lisez chaque mois notre magazine digital sur www.finyear.com/magazine

Mardi 10 Décembre 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs