Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

CPM : Les alternatives reviennent à grand pas


Tagetik et Board International ont livré les nouvelles versions de leurs plates-formes CPM.




CPM : Les alternatives reviennent à grand pas
Il y a quelques semaines Tagetik lançait la version 3 de sa plate-forme de CPM, mais un autre petit poucet du CPM vient de l’imiter, Board International. Si l’un mise notamment sur SharePoint, l’autre a aussi choisi de miser sur la technologie Microsoft pour se différencier. Des interfaces utilisateurs en rupture mais aussi et surtout des solutions matures dont la couverture fonctionnelles n’a plus grand-chose à envier aux géants du secteur, ces plates-formes sont désormais matures. Encore mal notées par le Gartner, ces alternatives européennes ne sont pas dénuées d’atouts pour aller chatouiller les Oracle/SAP BusinessObjects et IBM Cognos.

10 ans de développement sur la plate-forme
Je ne reviendrai pas sur Tagetik V3.0 abordé ici voici quelques semaines. Mais si l’italien semble peu à peu parvenir à se faire un place dans l’hexagone, un autre européen à son mot à dire en termes de CPM, c’est Board International. L’éditeur, basé à Lugano en Suisse revendique 2000 clients de par le monde (dont Clarins, Peugeot Scooters et Sephora en France). Visiblement c’est pas assez pour le Gartner qui a fait de Board le plus mal classé des éditeurs qui ont pu se frayer une place dans son Quadrant Magique CPM (que vous pouvez trouver ici). Bref, Board est notablement sous estimé et pourtant l’analyse de la version 7.1 de son offre, lancée il y a quelques semaines seulement mérite qu’on s’y attarde.

Budget, planning et prévision, analyse de rentabilité, management stratégique, reporting statutaire, ainsi qu’un module Consolidation, la couverture fonctionnelle est au rendez-vous. D’autant que le crédo de l’éditeur BI & CPM assorti ces capacités fonctionnelles de possibilité de reporting, d’analyse et de génération de tableau de bord à la hauteur. Ces capacités sont étendues par des verticaux pour le marketing, la logistique, l’industrie et les ressources humaines.

Une plate-forme 100% .NET
Techniquement, Board livre une architecture multi-tiers avec un client Windows, un ad-in Excel et un mode Web. Du classique. Par contre, s’appuyant sur WPF (Windows Presentation Foundation), la couche visualisation introduite par Microsoft à l’occasion du lancement de Vista, Board offre de multiples visualisations de grande qualité, multipliant els effets graphiques et la 3D. Bon derrière le côté gadget, l’intégration avec Office permet d’exploiter les données Board 7 dans Excel et d’embarquer les graphes dans des documents Word ou Powerpoint 2007.

Si on gratte un peu derrière les interfaces utilisateur, Board dispose de solides atouts pour se positionner comme une solution de Self Service BI : son ETL accède aux cubes multi-dimensionnels MOLAP, aux bases relationnelles (ROLAP). Les données sont chargées en mémoire du serveur et du client lors de l’analyse dans un mode de stockage compressé et sur un adressage 64bits. Les échanges exploitent la couche WCF (Windows Communication Foundation) du .NET de Microsoft. Bref une plate-forme technique moderne et conforme aux meilleures technologies du moment.

Talon d’Achille de l’éditeur en France, les grands intégrateurs qui roulent déjà pour les gros. Board International est représenté en France par SDG Consulting.

Le grand BI
L'actualité satirique de la Business Intelligence et de l'analytique
www.legrandbi.com

Mercredi 6 Janvier 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs