Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

CFO Research : Le benchmarking est essentiel pour les sociétés à haute performance


Selon une étude mondiale de Genpact, les entreprises européennes gèrent des processus opérationnels moins performants et moins compétitifs que les entreprises en Amérique du Nord et en Asie.




CFO Research : Le benchmarking est essentiel pour les sociétés à haute performance
L’étude menée par CFO Research Services et Genpact démontre que le benchmarking est essentiel pour les sociétés à haute performance.
- 60 % des cadres financiers sont entièrement d’accord avec le fait que l’amélioration de la performance des processus financiers et administratifs engendre des bénéfices financiers significatifs pour les sociétés ;
- Il y a une forte corrélation entre l’utilisation du benchmarking (ou références externes) et une meilleure performance en matière de processus et d’automatisation, mais seulement 34 % des sociétés utilisent massivement des références externes ;
- Les centres de services partagés sont 40% plus efficaces que les modèles décentralisés pour les processus source-to-pay et près de deux fois plus efficace pour les processus de consolidation ;
- 23 % des sociétés européennes déclarent utiliser massivement des références externes ; 35 % en Asie, 30 % en Amérique Latine et 46% en Amérique du Nord.

Made to Measure, une étude publiée aujourd’hui par Genpact Limited (NYSE : G), un des leaders mondiaux de la Gestion de Processus Métiers et Technologiques, a constaté que les entreprises doivent faire face à un compromis permanent entre l’efficacité et la performance dans leurs processus opérationnels essentiels. Cette étude mondiale mesure la performance des sociétés au niveau des processus « order-to-cash », « procure-to-pay » et « consolidate-to-close », qui sont tous trois des facteurs essentiels pour conserver sa compétitivité et qui possèdent un impact important sur la performance. L’étude menée par CFO Research Services a cherché à analyser plus en détail les paramètres utiles aux responsables dans leurs efforts pour diriger leurs entreprises, leur donner une longueur d’avance sur leurs concurrents, et finalement fournir de la valeur aux parties prenantes.

Les résultats de l’étude font apparaître un lien entre l’utilisation du benchmarking externe et la performance des processus. L’étude a montré que les dirigeants reconnaissent les bénéfices d’une amélioration des processus, avec plus de 60 % des répondants indiquant qu’ils sont fortement d’accord avec le fait que l’amélioration de leur performance en matière de processus financiers et administratifs engendrerait un bénéfice financier significatif pour leurs sociétés. Mais bien que les sociétés reconnaissent ce fait, seulement 34 % d’entre elles utilisent massivement les références externes pour évaluer et améliorer leur performance, toujours selon les résultats de l’étude.

L’étude a également constaté qu’une large utilisation de références externes était liée à une meilleure performance en matière de processus financiers et administratifs. Les répondants issus de sociétés utilisant largement des références sont plus susceptibles d’indiquer que leurs sociétés excellent dans diverses activités de planification, de consolidation et d’établissement de rapports, comparé aux sociétés qui utilisent très peu ces références, ou de manière limitée.

« Les sociétés s’appuient sur des paramètres basés sur le retour sur investissement afin de mesurer leur performance, et même si ceux-ci sont très importants, ils ne font apparaître qu’une partie du contexte financier et opérationnel d’une entreprise », a déclaré Sasha Sanyal, Directeur Général de Smart Enterprise Processes et Lean Six Sigma chez Genpact. « Les paramètres de performance relatifs aux processus essentiels comme « l’order-to-cash », le « procure-to-pay » et le « consolidate-to-report », révèlent le niveau d’efficacité d’une société dans sa manière de réaliser ces activités, ainsi que la manière dont elle est capable de gérer son processus de livraison des retombées économique auprès de ses actionnaires. En associant des paramètres de processus solides avec des mesures issues de références externes, les responsables sont en mesure d’enrayer le déficit d’informations qui représente souvent un obstacle supplémentaire pour les entreprises en vue d’atteindre leur performance optimale. »

Selon les résultats de l’étude, les sociétés d’Amérique du Nord sont davantage susceptibles d’utiliser massivement des références externes que les sociétés d’autres régions. Presque la moitié des répondants basés en Amérique du Nord (46 %) déclarent que leurs sociétés utilisent largement ces références, contre seulement 35 % des répondants basés en Asie/Australie/Nouvelle Zélande, 30 % des répondants basés en Amérique latine/du Sud et seulement 23 % des répondants basés en Europe et au Moyen-Orient.

L’étude de Genpact révèle également des insuffisances dans les entreprises qui décentralisent leurs processus. Les entreprises qui ont regroupé leurs activités de source-to-pay au sein de centres de services partagés emploient moins de personnel par rapport aux sociétés dotées de processus décentralisés. Les entreprises qui utilisent les centres de services partagés sont 40% plus efficaces que les modèles décentralisés pour les processus source-to-pay et près de deux fois plus efficace pour les processus de consolidation. Dans les deux ans à venir, les sociétés dotées de processus décentralisés seront particulièrement susceptibles d’investir dans la standardisation de leurs processus.

« Le climat économique actuel a créé un ensemble de défis sans précédent pour les directeurs financiers. Avec l’augmentation des charges financières, la diminution des marges et l’augmentation des attentes des actionnaires, le directeur financier est sous pression permanente pour optimiser les processus opérationnels », a déclaré Shantanu Ghosh, directeur général du service Practices, Solutions and Transitions chez Genpact.

« Dans ce contexte, une comparaison solide et quantitative des activités, des processus, de la performance et des résultats opérationnels fournit une vue analytiquement saine de la manière dont les processus peuvent être effectués, ainsi que des implications opérationnelles engendrées par la réalisation d’un niveau de performance supérieur. Maximiser l’efficacité de ces processus permet d’améliorer la gestion des cycles de vie des produits, d’atteindre des niveaux de service supérieurs, de satisfaire davantage la clientèle, d’augmenter le volume des ventes et de diminuer les coûts d’inventaire et de distribution », a ajouté Ghosh.

Made to Measure est la dernière d'une série d'études publiées par Genpact pour évaluer les besoins des directeurs financiers et les aider à tirer parti de processus les plus efficaces pour les meilleurs résultats possibles pour leurs entreprises. Ces études récentes incluent par exemple « From Efficiency to Effectiveness: Transforming the Finance Delivery Mix » (2011) et « Going Beyond Process Efficiency to Process Effectiveness: The CFO's Role in Standardizing Global Processes and Improving Business Outcomes » (2010). Compte tenu de la volatilité constante du paysage économique mondial, Genpact aide les directeurs financiers à créer plus de valeur pour leurs entreprises à travers le développement et l'exécution de meilleurs processus.

Cette étude a été menée auprès de plus de 400 cadres supérieurs occupant des postes dans les services finance et achat de sociétés dotées de revenus annuels dépassant 1 milliard de dollars. Elle incluait également une sélection d’entretiens approfondis. Les répondants étaient issus de l’ensemble des grandes régions du monde.

Genpact a fait appel à CFO Research Services, l’unité de recherche de CFO Publishing LLC, afin de mener l’étude de terrain et d’analyser les données du marché.

Pour accéder au rapport complet, télécharger le PDF de 26 pages (en anglais) ci-dessous.

A Propos de Genpact
Genpact, un des leaders mondiaux de la Gestion de Processus Métiers et Technologiques, offre un large éventail de services et d’offres qui s’adressent à toutes les entreprises quelque soit leur secteur d’activité. Genpact a développé « Smart Enterprise Processes (SEP) », une méthodologie scientifique révolutionnaire et rigoureuse de gestion des processus métiers, qui se concentre sur l'optimisation de l'efficacité des processus pour obtenir des résultats métier supérieurs. En plaçant les processus métiers au centre de toute activité, Genpact combine la connaissance détaillée et approfondie des processus, son expertise informatique, ses capacités d’analyse ainsi que son expertise en réingénierie de processus pour fournir à ses clients des solutions globales. Genpact considère que la gestion des processus métiers est une « science » et s’appuie sur l’ADN « Lean et Six Sigma » du groupe. Les 56,000 employés de Genpact gèrent plus de 3.000 processus métiers pour plus de 600 clients dans le monde entier. Les services sont fournis en toute transparence, à partir d'un réseau mondial de 64 centres de services dans 17 pays et dans plus de 30 langues pour répondre aux objectifs business des clients, aux besoins culturels ainsi qu’aux objectifs de réduction des coûts. Pour plus d’information, visitez www.genpact.com

À propos de CFO Research
CFO Research Services est l’unité de recherche de CFO Publishing, LLC, une société de portefeuille de Seguin Partners. CFO Publishing est la marque de médias B-to-B majeure axée sur les besoins en informations des cadres financiers supérieurs. Spécialisée dans la livraison de contenu via de multiples canaux, notamment Internet, le numérique, les plateformes mobiles et la presse écrite, la société se compose de CFO magazine, CFO.com, CFO Research Services, CFO Learning et CFO Conferences. Le contenu éditorial récompensé de CFO, ainsi que son public fidèle et influent, font de la société une ressource précieuse pour ses lecteurs, ainsi qu’un partenaire marketing efficace pour une large gamme de sociétés de premier ordre. CFO possède des partenariats de longue date avec près d’un million de cadres financiers.

cfo_research_services_genpact_research_report.pdf cfo-research-services_genpact_research-report.pdf  (1.69 Mo)


Mercredi 30 Mai 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs