Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

C’est le moment idéal pour lancer vos grandes idées


Selon Colt, les petites et moyennes entreprises possèdent à l'heure actuelle les plus belles opportunités de réussite.




Ces dernières années ont été difficiles pour de nombreuses petites et moyennes entreprises (PME). Celles qui ont réussi à survivre à la crise ont dû faire preuve de créativité et d'innovation, contrôler étroitement les coûts et, dans certains cas, licencier du personnel tout en continuant à offrir des services de qualité à leurs clients.

Si personne n'ose encore suggérer que l'Europe est sortie d'affaire, certains signes provenant des pays les plus dynamiques du continent indiquent qu'il y a lieu d'être optimiste. Dans le même temps, certaines grandes innovations technologiques récentes sont maintenant à la portée des PME. Ces nouveautés apportent aux PME la vitesse et l'extensibilité qui leur permettent d'entrer en concurrence avec les grandes entreprises.

Dans ce contexte, l'importance d'une infrastructure IT robuste est indéniable. Une étude récente de CA technologies fait apparaitre que les entreprises françaises perdraient 14 millions d’heures de travail en raison des pannes de leurs systèmes informatiques. Le coût total au niveau de l'économie européenne est colossal, en 2010, d'après l'Union européenne, les PME représentaient 99,8 % des sociétés enregistrées. Plus important encore, les temps d'arrêt et autres pannes ternissent la réputation des PME auprès des fournisseurs, clients et investisseurs potentiels ; le coût véritable est donc beaucoup plus élevé.

Pour les PME, l'heure est propice à l'exploitation des nouvelles opportunités

Les PME qui ont survécu à cette période d'austérité économique et qui maintenant accèdent à une nouvelle ère d'opportunités sont idéalement placées pour tirer parti des forces en présence sur le marché. Voilà six raisons pour lesquelles les PME ont toutes les raisons de se réjouir de l'avenir :

1. Moins de petites entreprises concurrentes : beaucoup ont chuté avec la crise. Environ 150 000 entreprises ont périclité en 2010 d'après l'Union Européenne. Il y a moins de concurrents sur le marché qu'au début de la crise et les entreprises qui ont survécu ont optimisé leurs processus de rationalisation au cours de cette période.

2. Moins de grandes entreprises concurrentes : en temps de prospérité, les grandes entreprises cherchent constamment de nouveaux secteurs de développement et de profit sur les créneaux évolutifs des petites entreprises. Ce phénomène n'a pas cours à l'heure actuelle. On a constaté l'impact des coupes systémiques dans les budgets R&D des grandes entreprises ces dernières années. Les sociétés se concentrent désormais sur leurs compétences clés et les fondamentaux. C'est pourquoi il est judicieux de miser maintenant sur la croissance des créneaux porteurs.

3. Très forte demande non satisfaite : les grandes entreprises et les PME recommencent à investir après avoir considérablement réduit leurs dépenses au cours des dernières années. Mises à jour des systèmes, évolution des besoins de l'entreprise, nouveaux cycles d'approvisionnement ; pour les PME capables d'offrir une réponse, les opportunités sont bien présentes.

4. Les organisations reconsidèrent leurs fournisseurs : la période de pénurie a transformé la vision de l'approvisionnement. L'option du « statu quo » n'est plus acceptable, surtout si le fournisseur concurrent peut fournir plus, à moindre coût. Pour les PME résolument tournées vers l'innovation, les possibilités d'accéder à de nouveaux marchés peuvent changer la donne.

5. Les nouvelles technologies ouvrent la voie à de nouveaux marchés : les solutions basées sur le cloud computing sont efficaces, évolutives et sûres et permettent aux PME d'accéder à des solutions informatiques à laquelle seules les grandes entreprises avaient droit auparavant. En déployant les services à l'échelle de l'entreprise, les PME peuvent répondre aux demandes des grandes entreprises à l'aide des engagements de qualité de service (SLA) et d'une suite de produits flexible basée sur un réseau professionnel entièrement évolutif normalement réservé aux grandes entreprises.

6. Les nouvelles technologies donnent accès à de nouveaux produits et services : la consumérisation de masse des produits numériques, comme les appareils photo et l'Internet haut débit, a donné naissance à de nouvelles opportunités qui menacent de modifier la structure de tous les secteurs industriels. Par exemple, Moonpig.com a associé l'imagerie personnelle à l'activité traditionnelle des cartes de vœux pour créer un créneau de marché lucratif.

La croissance peut se révéler dangereuse sans une bonne préparation

Même si les opportunités semblent infinies, les chefs d’entreprise savent qu'un développement trop rapide peut être aussi néfaste qu'un ralentissement de l'activité. Avec la multiplication des nouveaux contrats ou de grosses commandes apparaissent généralement des problèmes de trésorerie, la pression sur le service client et autres problèmes connexes. C’est pourquoi, la planification de la croissance est aussi importante pour la réussite que la recherche de nouveaux clients.

Les PME ont besoin d'une approche modulaire de l'utilisation des systèmes informatique et de leur intégration. Elles doivent pouvoir disposer de solutions qui soient à la fois abordables et comparables aux meilleures offres des grandes entreprises. Par ailleurs, ces plateformes doivent couvrir tout l'éventail des services informatiques et télécoms modernes, depuis Internet, la messagerie et la sécurité, jusqu'à la sauvegarde des PC et les systèmes vocaux. Avec une approche modulaire, il n'est plus nécessaire d'investir dans des équipements qui risqueraient de ne pas être utilisés, tout en sachant qu'il serait contre-productif d'utiliser une solution incapable de s'adapter à l'évolution de l'entreprise.

Les entreprises de premier rang ne peuvent pas faire appel à des fournisseurs dont les systèmes de sauvegarde sont basés sur une solution Internet standard ou sur une architecture de stockage non sécurisée. L'utilisation de ces solutions de niveau inférieur empêcherait sans nul doute les PME de remporter des contrats importants. Les PME doivent offrir des garanties de fiabilité. Peu importe la rapidité de leur croissance ou les pays où elles peuvent s'implanter. Elles doivent disposer de systèmes évolutifs et abordables comparables à ceux de leurs grands concurrents.

L'IT est le moteur de la croissance du secteur des PME

À l'heure actuelle, de nombreuses PME sont confrontées à un double défi : réduire les coûts opérationnels ou frais généraux tout en conservant la flexibilité requise pour réagir aux facteurs externes (changement des politiques gouvernementales, évolution des climats macro-économiques, nouvelles opportunités et demandes de la part des clients).

Dans la plupart des cas, les PME peuvent relever ces défis par le déploiement stratégique de solutions IT intelligentes et modulaires. Cette mise en œuvre peut se révéler bénéfique pour de nombreux secteurs d'activité clés et démontrer son efficacité en tant que « moteur » de la croissance et de la flexibilité, par exemple :
- Communications internes et externes et collaboration instantanée avec les principaux clients
- Accès, ventes, assistance et service client améliorés
- Productivité et flexibilité (faire plus avec moins)
- Efficacité de la chaîne de valeur par le biais de processus métier rationalisés et de l'intégration externe
- Davantage de transparence au niveau des opérations et du contrôle financier
- Accès à de nouveaux marchés et segments de marché

Le malaise économique qui s'est abattu sur les entreprises d'Europe a insufflé un changement dans la façon d'appréhender les affaires. Avoir conscience que de nouvelles opportunités sont à portée des PME, d'une manière encore jamais constatée auparavant, est primordial pour la réussite sur le long terme. Les marchés de toute l'Europe sont devenus plus rationalisés et prêts à accueillir de nouvelles idées.

Les entreprises qui prospèrent dans de telles circonstances sont celles qui ont misé sur la valeur ajoutée pour leurs clients en enrichissant le produit, le service ou l'expérience fournie. Les PME qui connaîtront le succès au cours de cette décennie auront nécessairement réussi à conjuguer tous les avantages des nouvelles technologies afin de tirer profit de leur environnement économique.

Lundi 23 Mai 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News