Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Bertrand Aumoite Directeur Général France et Europe du Sud Basware





CFO-news : Monsieur Bertrand Aumoite bonjour vous êtes directeur Général France et Europe du Sud de Basware. Pouvez-vous nous présenter Basware ?

Bertrand Aumoite
Bertrand Aumoite
Bertrand Aumoite : Société Finlandaise créée en 1985, Basware est un éditeur de solutions d’automatisation des processus d’achat et de traitement des factures afin d’automatiser toute la chaîne purchase-to-pay des entreprises en offrant : gain de temps, réduction des coûts, conformité, visibilité et contrôle. Les solutions Basware maximisent ainsi les investissements d’infrastructures ERP et comptables existants, en étant capables de s’intégrer à plus de 225 ERP à l’heure actuelle.

Notre plate-forme Purchase to Pay améliore l’efficacité des fonctions Financières, Comptables et Achats des grandes entreprises et de leurs filiales en intégrant tous les processus : planification des achats, comptabilité fournisseurs, traitement des factures, archivage des données, analyse de la performance grâce à des indicateurs stratégiques, gestion des contrats, gestion des appels d’offre.

Depuis l’introduction de Basware à la Bourse d’Helsinki en 2000, nous nous appuyons sur une stratégie de développement à l’international. Basware compte ainsi plus de 850 000 utilisateurs répartis dans plus de 50 pays.

Créée en 2004, la filiale française de Basware est le fer de lance du développement de la société en Europe du Sud. Nous assurons la distribution, le transfert de compétences et le support en nous appuyant sur un réseau de partenaires à valeur ajoutée qui implémente et commercialise les solutions.

Basware vient de commander une étude internationale "Cost of Control", étude qui examine les questions affectant les domaines de la finance et de l'approvisionnement. Pourriez-vous nous présenter cette étude ?

En ce qui concerne l’élaboration de l'étude en elle-même, « The Cost of Control » a été réalisée pour le compte de Basware par la société d'études indépendante Loudhouse en mai 2009. Les résultats proviennent d'un éventail d'entreprises réparties dans le monde entier, toutes les personnes interrogées occupant les fonctions de directeur ou d'administrateur financier, ou des fonctions de niveau équivalent. La taille des organisations dans lesquelles travaillent les personnes interrogées s'échelonne entre 1 000 et 50 000 salariés. Les entretiens ont été réalisés en vue de présenter une vue proportionnelle de la situation dans le monde, avec 100 personnes interrogées aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Scandinavie et en Allemagne, et 50 en Espagne, au Benelux et en France pour arriver au total de 550.

Il ressort de cette étude une constatation problématique : aujourd’hui, la finance néglige les risques liés à l’approvisionnement et sous-estime la valeur du Procurement au sein de l’organisation.
Il apparaît nettement qu’une barrière existe entre la finance et les achats, rendant difficile d’obtenir une vision globale des dépenses. Les entreprises qui automatisent leurs processus achat et finance sont celles obtenant les meilleurs résultats.

Pour tirer la valeur maximale de la finance et des achats, ils doivent collaborer : cela passe par l’automatisation des processus, pour obtenir une visibilité totale de la chaîne Purchase to Pay, éviter les erreurs, gagner du temps et réduire les coûts. C’est ce que l’offre Basware propose : une prise en charge automatisée de tous les processus manuels liés aux achats et au traitement des factures, tout en proposant une offre de services pour passer à la facture électronique aussi bien tournés vers les acheteurs que les fournisseurs.
En résulte alors un contrôle optimal grâce, d’une part, à une visibilité globale de la chaîne Purchase to Pay en temps réel et d’autre part, aux leviers mis à disposition pour mettre à exécution les décisions.

Quelles sont vos ambitions 2009-2010 (CA – Développements, nouveaux produits…) ?

Basware a généré un chiffre d’affaires de 86 M€ en 2008 et, malgré l’environnement économique actuel, le groupe affiche de bons résultats en 2009. Rien que sur le deuxième trimestre les résultats de la société ont été d’un bon niveau, alors que la situation financière extrêmement compliquée du marché a rallongé les cycles de ventes. Notre profit d’exploitation, durant ces six premiers mois de l’année, a augmenté de 72% comparé à l’année dernière, ce qui est un très bon point de départ dans la prévision d’atteinte des objectifs de l’année. Le troisième trimestre affiche une croissance à deux chiffres et une profitabilité encore améliorée : une croissance à deux chiffres est attendue sur l’ensemble de l’année 2009 malgré la récession actuelle.

Pour ce qui est des nouveaux produits, nous avons lancé en mars 2009 un nouvel ensemble de services Basware Connectivity qui permettent aux fournisseurs et aux acheteurs, de toutes tailles et indépendamment de leur stade de développement d’effectuer des transactions électroniques à travers notre réseau de partenaires. Ceci afin de réduire les frais de traitement et d’augmenter la visibilité interne entre le cycle des achats et les finances, en permettant l’envoi des factures au format électronique.

Ces services ont déjà rencontré un grand succès. Supplier Activation, e-invoicing et Scan and Capture se sont très bien vendus - entre autres - en Finlande, Europe Centrale et Amérique du Nord.

Bertrand Aumoite, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Mardi 20 Octobre 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News