Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Baromètre des prestataires ASPs / SaaS – EDITION 2008


Cette deuxième édition du Baromètre des Prestataires ASPs / SaaS de MARKESS International est éditée à l’occasion des Etats Généraux de l’ASP du 29 janvier 2008. L'objectif de ce baromètre est de délivrer des indicateurs sur l'évolution du marché des applications en ligne à la demande (mode ASP et SaaS) en France sur les deux prochaines années. Il est renseigné à partir d'une enquête auprès d'offreurs TIC permettant de mesurer leur perception de la demande des entreprises et l’évolution de leur activité.




Baromètre des prestataires ASPs / SaaS – EDITION 2008
L’édition 2008 du Baromètre des Prestataires ASPs/ SaaS délivre 5 indicateurs clés tendanciels établis à partir des réponses de 85 prestataires actifs sur ce marché :
éditeurs promoteurs du SaaS (Software as a Service), « pure players » ASPs (Applications Service Providers), hébergeurs d'applications, opérateurs de services ou de
plates-formes, SSII/infogéreurs, opérateurs de télécommunications. Il permet d'une année sur l'autre de confirmer les tendances de fond du marché du modèle ASP / SaaS et démontre la convergence des perceptions de la majorité des acteurs, quelle que soit leur origine.

Près des 2/3 des offreurs envisagent l’accélération du modèle « en ligne à la demande »

Les applications en ligne à la demande, délivrées comme des services, font de plus en plus d’adeptes au sein des entreprises. S’apparentant aux modèles des « on-demand applications », du « Software as a Service » (SaaS) ou encore des applications hébergées, elles ont originellement été commercialisées par les ASPs (Applications Service Providers). Les applications en ligne à la demande sont basées sur un nouveau modèle d’usage qui repose sur l’abonnement à un service accessible à distance en lieu et place de l’achat de licences.

Début 2008, 62% des 85 prestataires interrogés s'accordent pour avancer que le modèle traditionnel de vente de licences logicielles devrait progressivement basculer en France vers le modèle « en ligne à la demande ». La tendance observée lors de la 1ère édition du Baromètre se confirme donc puisqu'ils étaient déjà 58% à mentionner cette évolution vers le modèle ASP / SaaS. Cependant, le basculement s’effectuera aux alentours de 2011 pour la moitié des répondants, un peu plus lentement qu'envisagé l'an dernier.

Pour rappel , les prestataires offreurs d’applications en ligne à la demande :
- Fournissent des solutions applicatives dont les fonctionnalités sont accessibles via le protocole IP et un navigateur web ;
- Se rémunèrent sur l’utilisation faite par les entreprises de leurs applications, ainsi que sur les volumes consommés. Ces applications, le plus souvent mutualisées, sont hébergées et maintenues chez eux ou chez un partenaire ;
- Leurs clients louent un droit d’usage (il n’y a pas d’acquisition de licences logicielles ni de redevance associée).

Le modèle des applications SaaS ou en mode ASP très demandé dans les PME & TPE

Début 2008, les offreurs sont dans l'ensemble assez confiants vis-à-vis de la demande des entreprises pour les applications en mode ASP/ SaaS. Ils sont 48% à la qualifier de « moyenne » et 41% à l’estimer « soutenue ». Seul 1 interviewé sur 10 l'envisage « faible ou inexistante ». Le modèle des applications SaaS ou en mode ASP est donc presque unanimement ancré sur le marché à présent.

Une analyse plus détaillée par taille d'entreprises révèle que :
- La demande « soutenue » est davantage perceptible dans les TPE (moins de 9 employés) et PME (de 10 à 499 employés) que dans les grosses PME (500 à 1 999
employés) et les grandes entreprises (plus de 2 000 employés) ;
- Les PME de 10 à 499 employés semblent rattraper leur retard comparativement à 2007 où elles paraissaient plus en retrait vis-à-vis de l'adoption des applications en
ligne à la demande ;
- La demande des grandes entreprises semble se ralentir selon les prestataires interrogés. Il est possible, qu'une fois les premières expériences de recours au mode
SaaS ou ASP faites sur des applications aisées à mettre en oeuvre, les autres projets soient plus difficiles et lents du fait qu’ils requièrent une plus grande interopérabilité avec les applications existantes.

Une activité dynamique et une valeur des contrats à la hausse

Comme observé en 2007, les offreurs interrogés pensent que l'activité des ASPs ou des prestataires SaaS va connaître une hausse sur les six premiers mois de 2008.
Quel que soit leur profil d’origine, les offreurs s’accordent à dire que la croissance concernera tant le nombre d'entreprises clientes, la valeur des contrats, que le carnet de commandes.
Par contre, ils sont plus nombreux qu'en 2007 à anticiper une croissance forte à modérée de la valeur du contrat par client. Les entreprises semblent donc étendre la durée et l'étendue des contrats, autant de signes d'un marché parvenu à un nouveau stade dans son développement.

Un allongement sensible des contrats

La durée moyenne sur laquelle s’engagent les clients contractuellement s'allonge résolument car les contrats inférieurs à une année sont de moins en moins nombreux
(4% en 2008 contre 13% en 2007). La période la plus souvent observée s'étale entre 1 an et 3 ans pour plus de 90% des prestataires interrogés.
La durée contractuelle peut être modulée selon le type d’applications en ligne concerné, le périmètre fonctionnel, le nombre d’utilisateurs et l’usage qui en est fait. Les
applications métiers de type achats, RH et marketing et ventes s'orientent vers une durée moyenne contractuelle plus longue que les applications informatiques et de
communication d’entreprise qui sont davantage sur des bases annuelles avec tacite reconduction.
La proportion des engagements à 3 ans et plus reste quant à elle très marginale.

Les éditeurs prennent le leadership sur les « pure players »

Au cours des 12 derniers mois, le marché des applications en mode ASP/ SaaS s'est encore affirmé avec la demande soutenue des entreprises et présente des perspectives de développement solides et incontournables à long terme.
Aussi, les éditeurs de logiciels/progiciels ont-ils augmenté leurs investissements et leur volonté de présence sur ce marché. L'effort a payé puisque selon les 85 offreurs
interrogés, ils s'emparent aujourd'hui de la pôle position des acteurs dominant ce marché devant les « ASPs pure players ».
Les solutions des éditeurs étant fortement associées à celles des hébergeurs, cette dernière catégorie a également progressé sur l'échiquier représenté par les acteurs du marché des applications en mode ASP/SaaS.
Quant aux autres acteurs, tels que les opérateurs de télécommunications, les opérateurs de services ou de plates-formes ou les infogéreurs, ils voient aussi leur position s'améliorer. Ces spécialistes du traitement des flux fournissent les infrastructures qui permettent d'opérer les applications en mode ASP/ SaaS et seront de plus en plus incontournables.
Face à une telle abondance d'acteurs et à leurs ambitions affichées sur le marché des applications SaaS ou en mode ASP, les utilisateurs ne peuvent que mieux tirer parti des nombreuses solutions innovantes offertes et des prix concurrentiels.

Une croissance soutenue du marché des applications en mode ASP / SaaS

MARKESS International estime le marché français des applications en ligne à la demande (en mode ASP / SaaS) à 960 millions d’euros en 2006. Il devrait connaître une croissance annuelle moyenne de +24% sur la période 2006-2008.
De 960 millions d’euros en 2006, le marché des applications en ligne à la demande passerait ainsi à 1 230 millions d’euros en 2007, puis à 1 480 millions d’euros en 2008 représentant alors plus de 13% de l’ensemble du marché français des logiciels et progiciels.
Parmi les domaines applicatifs les plus prisés figurent, en tête du marché, les applications de vente, de marketing et de relation client (totalisant près d’un tiers du marché), suivies des applications de ressources humaines et de communication d’entreprise (18% du marché pour chacune d’entre elles), puis des applications dédiées aux achats (13%), à la finance et la comptabilité (9%) et à la logistique (8%).

L’édition 2008 du Baromètre des Prestataires ASPs de MARKESS International repose sur des entretiens en ligne effectués en janvier 2008 auprès de 33 éditeurs de logiciels, 26 ASPs « pure players » et opérateurs de services, 18 sociétés de services et spécialistes de l’infogérance, 6 hébergeurs et 2 opérateurs de télécommunications parmi lesquels figurent : 2Be-FFICIENT, Agarik (Groupe Bull), Akio, App-line, ASP Technologies, ASP64, Aspaway, Aspheria (Groupe La Poste), Asplenium, Atempo, Axialys Interactive, BEA Systems, BOOST, B-Process, CDC Arkhinéo, Cegid Group, Coheris, Contingences, Cornut Informatique, Distancewatch, E-Deal, EDS GFS, Eloquant, e-Paye, Esker, Exterinfo (Groupe Overlap), Fast, Formetris, Generix Group, Global SP, Grant Thornton, Holosfind Software, Ines, IPnergie, Istri, Jalios, Klee Group, Knowesia, Knowings, Lefebvre Software, MeilleureGestion, Micrologiciel, MrTed, NETexco, Novedia, NTT Europe Online, Ofsad, Oodrive, P&I - Personal & Informatik, Perfect Commerce, Prologue, Prosodie, Prosys, Risc Group, RMI Adista, Sarmade, SeAL - Event Catalyst, Sigma Informatique, Sopra Group, Synolia, Tennaxia, Tridion, VDoc Software, Vendittore, Virage Group, Xaga Group …

MARKESS International est un cabinet d’études et de conseil qui analyse depuis 10 ans la modernisation et la transformation des organisations, entreprises privées et administrations avec les technologies de l'information.

Etabli à Washington, D.C. et à Paris, MARKESS International a pour mission d'aider tant les maîtrises d’ouvrage à mieux comprendre et tirer parti des technologies de l’information que les offreurs à mettre au point une stratégie optimale pour cibler ces marchés.
www.markess.com

Vendredi 4 Avril 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News