Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Banques émergentes : convergence en trompe l’œil ?


Par Yoann Lhonneur – associé chez DEVLHON Consuting




Yoann Lhonneur
Yoann Lhonneur
Les apparences sont trompeuses. A en croire leurs parcours boursier, les pays émergents perdent du terrain dans le paysage bancaire mondial. Autour de 1 049 milliards de dollars à la mi-2013, la capitalisation cumulée des 15 principaux groupes issus de ces zones a reculé de 2% entre 2011 et mi-2013 après une hausse de +19% entre 2006 et 2011, alors que celle de leurs consœurs occidentales a fortement rebondi (+43% entre fin 2011 et mi- 2013). Mais en réalité, l’enjeu est ailleurs. L’évolution contrastée de trajectoires boursières cache un dynamisme très largement à l’avantage des premières.

D’un côté, les banques occidentales, notamment européennes, subissent de plein fouet le durcissement de la réglementation et le ralentissement de leur PNB en banque de détail. En découle un vaste mouvement de deleveraging, préalable à une atrophie de leurs bilans. A l’opposé, l’évolution des principaux ratios et des grandes masses traduit un rattrapage objectif des banques émergentes : croissance rapide des actifs, augmentation des encours de crédit et de dépôts à un rythme à deux chiffres, persistance d’un coefficient d’exploitation sous les 50%, base clients globalement jeune, profitabilité encore élevée...

...

Lisez la suite dans finyear magazine de septembre 2013

Mardi 15 Octobre 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News