Axway présente son guide de survie pour l’entreprise sociale


Axway (NYSE Euronext : AXW.PA), spécialiste des Business Interaction Networks, a présenté son guide de survie de ‘l'entreprise sociale’ à l’occasion de la conférence RSA 2012 qui s’est tenue, il y a quelques jours, à San Francisco. Conçu comme un canevas que les directeurs informatiques doivent suivre lors de l’intégration de technologies sociales, ce guide traite les points à prendre en compte pour assurer de hauts niveaux de sécurité, de conformité et de visibilité au sein des interactions métier.




L’intégration de ‘technologies sociales’ au sein des entreprises opère des modifications profondes des processus métier, ces entreprises se rapprochant les unes des autres veulent partager et analyser les données plus rapidement, afin d’améliorer notamment leurs performances. Plus le nombre d’entreprises adoptant cette technologie augmente, plus la sécurité des données et la continuité d’activité sont menacées. De plus, avec les entreprises adhérant au concept du ‘Bring Your Own Device’ (l’utilisation des appareils personnels pour un usage professionnel) et les employés se connectant à leurs comptes personnels Facebook ou Google+ sur les ordinateurs de l’entreprise, les services informatiques se doivent d’identifier la meilleure stratégie pour réduire les nouveaux risques de sécurité et de conformité soulevés par ces pratiques.

L’ouvrage d’Axway, intitulé ‘Securing the Social Enterprise: A Survival Guide’
(Protéger l’entreprise sociale : guide de survie) présente les démarches essentielles que doivent entreprendre les responsables informatiques pour diminuer les risques, empêcher les fuites de données et éviter le partage d’informations avec les mauvaises personnes, tout en permettant une collaboration d’entreprise efficace et sécurisée.

Interagir directement avec ses clients et partenaires.
Les ‘entreprises sociales’ gagnent en réactivité en établissant les échanges de données qui favorisent des opportunités et des décisions métier en temps réel. L’interaction des systèmes avec les activités des partenaires permet une rapidité et une précision accrues des échanges tout en offrant une communication ouverte et sécurisée.

Gagner en visibilité et veiller sur toutes les interactions métier.
Les ‘entreprises sociales’ souhaitent partager davantage. Elles doivent, cependant, protéger leurs données, leurs informations clients et leur marque ainsi exposées. La prévention des fuites de données et la réduction des points d’entrée ne s’avèrent possibles qu'à l'aide d'une visibilité de bout en bout. Cela procure ainsi aux équipes informatiques les outils nécessaires au contrôle du partage d'informations, peu importe l’endroit et la manière dont il se produit.

Définir des règles garantissant les « bonnes » connexions.
Chaque entreprise ne peut mettre en place une stratégie unique de gestion de certificats ou de PKI (infrastructure à clés publiques). Grâce à la gestion automatisée des règles, les entreprises doivent être en mesure de définir des règles et des politiques de sécurité selon leurs besoins métier, et ce afin de faciliter la tâche des responsables informatiques.

Se connecter directement à des points d’accès critiques.
Une ‘entreprise sociale’ ne peut évoluer en silos. En effet, permettre aux employés de partager des informations en toute circonstance, à l'aide des meilleurs outils n'est qu'une question de bon sens. Il convient donc de leur fournir des moyens sécurisés et directs de communication, et de partage d’informations (fichiers, messages instantanés ou courriers électroniques).

Protéger les ressources en termes de conformité.
‘L’entreprise sociale’ requiert des fonctionnalités intégrées de reporting pour répondre aux exigences des organismes de surveillance du secteur, et pour s’assurer que les directeurs informatiques et financiers ne soient pris en flagrant délit.

Pour télécharger Securing the Social Enterprise: A Survival Guide (Protéger l’entreprise sociale : Guide de survie) : http://www2.axway.com/en/social-enterprise-survival-guide

Axway

Lundi 12 Mars 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com

Les derniers articles publiés sur Finyear


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30