Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Aurélien Herment Responsable Informatique Décisionnelle chez Viveris Systèmes


" Les Banques ne peuvent plus se permettre d’avoir à disposition des données inexploitées. "




Aurélien Herment
Aurélien Herment
Pour quelles raisons les banques investissent-elles dans l’informatique décisionnelle ?

Actuellement, cela répond à un besoin essentiel : exploiter au mieux la masse de données à leur disposition pour la transformer en connaissance opérationnelle. Elles ne peuvent plus se permettre d’avoir à disposition des données inexploitées. De plus, un certain nombre de contraintes règlementaires (type Bâle 2) les obligent à investir ce domaine encore sous-chargé (mais la tendance s’inverse de plus en plus). Il y a enfin la concurrence entre établissements bancaires qui s’accroît, ce qui implique des actions commerciales plus poussées et surtout plus rentables.

Quels sont les projets bancaires sur lesquels vous intervenez aujourd’hui ?

Nous travaillons actuellement essentiellement avec le CEDICAM qui nous a confié 2 projets :
- la mise à jour de leur référentiel de données interbancaires utilisées par plusieurs applications décisionnelles
- la production d’états réguliers pour connaître le détail des flux de paiement intra et interbancaires. Il s’agit ici de constituer un infocentre de données restituées dans des rapports.
Un autre projet de plus grande envergure est à suivre.

Quelles sont les grandes difficultés auxquelles vous êtes souvent confrontées ?

Nous rencontrons des difficultés du fait de la quantité d’informations souvent hétérogènes et dispersées qu’il faut récupérer dans un seul infocentre pour réaliser ce que demande le client. La qualité de l’information n’est pas toujours au rendez-vous, d’où des opérations de contrôle supplémentaires en amont afin d’assurer la pertinence et l’exactitude des restitutions. Toutes ces réalisations représentent des chantiers gigantesques qui demanderont du temps pour les réaliser. La mutation sera encore longue.


Mardi 4 Mai 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News