Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Atradius pense que l'éclatement de la zone euro est improbable


L'assureur-crédit Atradius N.V., l'un des leaders mondiaux de la gestion des risques, a récemment publié une étude intitulée « Se serrer les coudes - le futur de la zone euro », dans laquelle il évalue les conséquences d'un éclatement de la zone euro qui seraient selon lui extrêmement graves tant sur les pays qui quitteraient la zone euro que sur ceux qui continueraient à faire partie de l'Union monétaire. Pour cette raison, Atradius pense que l'éclatement de la zone est très improbable. En effet, un éclatement entraînerait une énorme contraction du PIB, des dévaluations monétaires et une inflation dans tous les pays « sortants » de l'euro. Par ailleurs, compte tenu des importantes imbrications économiques et financières au sein de la zone euro, l'impact sur les pays qui resteront au sein de l'UEM serait également très grave.




L'étude d'Atradius confirme de plus, que tout plan de consolidation de l'euro et de l'UEM implique impérativement la résolution des déséquilibres fondamentaux au sein de l'Union. Le sauvetage de la zone euro passe par une diminution des niveaux d'endettement, des déséquilibres commerciaux et des grandes divergences au sein de la zone euro en matière de croissance et de productivité. Nombre d'outils sont déjà utilisés par les dirigeants européens pour lutter contre ces problèmes, mais le processus sera progressif et pénible, en particulier pour les Etats-membres de la périphérie de la zone, qui seront particulièrement pénalisés par les mesures d'austérité et les réformes.

Bien que le chemin à parcourir comporte de nombreux obstacles, les conséquences financières d'un éclatement de la zone euro seraient plus dramatiques encore. Selon Atradius les conséquences, très graves d'une telle issue, devraient inciter les pays à se serrer les coudes et préserver l'intégrité de la Zone euro.

John Lorié, Chief Economist d'Atradius N.V. commente, « nous pensons que les politiques vont parvenir à juguler la crise progressivement, peut-être à contrecœur. Les Etats membres de la périphérie de la zone vont être confrontés à des mesures d'austérité et des réformes. Comme la Banque Centrale Européenne (BCE) devrait continuer à fournir les liquidités nécessaires au système bancaire, les tensions sur le marché interbancaire devraient lentement s'atténuer et les conditions du marché financier se stabiliser. Mais une récession dans la zone euro, quoique légère, semble inévitable en 2012. »

A propos d'Atradius
Avec 160 bureaux et une présence dans 42 pays, le Groupe Atradius offre des solutions d'assurance-crédit, de caution et de recouvrement dans le monde entier. Atradius propose des informations financières sur 52 millions d'entreprises dans le monde et prend quotidiennement plus de 22 000 décisions en matière de limites de crédit. Avec un revenu total d'environ 1,7 milliard d'euros et une part du marché mondial de l'assurance-crédit de 31%, les solutions proposées par Atradius réduisent l'exposition des entreprises au risque d'impayés de la part de leurs acheteurs et leur permet d'optimiser leur credit management.
www.atradius.fr

Vendredi 20 Janvier 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News