Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Atlas des débiteurs en Suisse 2007


L’union suisse des créanciers Creditreform publie désormais un atlas des débiteurs analysant l’évolution du surendettement des personnes privées en Suisse à travers une grille différenciée jusqu’au niveau des numéros postaux d’acheminement.




1. Pas de retournement de tendance à l’horizon

Ces dernières années ont vu une augmentation dramatique du surendettement des personnes privées. Malgré la conjoncture continue et un taux de chômage assez bas, il ne se dessine pas de retournement de tendance. C’est ce que constatent les chiffres des analyses Creditreform pour 2007. Les personnes considérées comme étant touchées d’un surendettement sont celles qui présentent des caractéristiques de paiement négatives. Ces cas incluent les faillites privées, les recouvrements et les cas de difficultés de payer à long terme. Le taux de débiteurs moyen en Suisse est de 2.72%, la fourchette nationale allant de zéro à près de 22% (NPA 8208 Schaffhouse).

L’atlas des débiteurs reflète la différence déjà bien connue entre la ville et la campagne. Les grandes villes avec leurs agglomérations présentent une proportion négative nettement plus élevée. Toutefois, une analyse plus détaillée révèle d’importantes différences même à ce niveau-là. Par exemple, le taux le plus bas enregistré à Zurich de 1,47% est localisé dans la région aisée de Witikon (NPA 8053), alors que le taux le plus haut de 6,61% se trouve dans l’arrondissement 4 (NPA 8004) ; dans l’agglomération de Lucerne, le taux le plus bas de 0,81% est identifié dans le quartier noble de Horw, « Kastanienbaum » (NPA 6047), alors que le taux le plus haut de 3,87% se situe dans les quartiers les plus proches du centre-ville (NPA 6003). Un élément particulièrement marqué et étonnant est la différence entre l’est et l’ouest, sachant qu’en général, le Plateau suisse (Mittelland) se caractérise par un taux d’endettement particulièrement important. D’autre part, il faut relativiser la situation des îles dans les régions rurales indiquées en rouge foncé. Elles concernent des communes de faible densité de population où même quelques débiteurs individuels pèsent extrêmement et risquent de distordre l’image.


2. Causes du surendettement

Les analyses Creditreform révèlent une tendance inquiétante. Un nombre de plus en plus important de ménages privés suisses vivent à crédit et ce pour des raisons diverses. D’une manière générale, on constate cependant un changement social. Ainsi, on compte plus que le double de commandements de payer par rapport à 1980. Pour l’année 2006, l’Office fédéral de la statistique relève 2 551083 commandements de payer. En d’autres mots, le moral de payer et le comportement de consommation, autrefois exemplaires au niveau européen, présentent une image de plus en plus disgraciée. Contrairement aux habitudes d’il y a encore quelques années, on laisse davantage passer les lettres de rappel et les poursuites. Les crédits de consommation sont largement disponibles, ce qui incite beaucoup de gens à vivre au-dessus de leurs moyens. Toutefois, les biens de consommation ou voitures financés à crédit comportent toujours des risques importants : en cas de chômage, de maladie ou de divorce inattendus et imprévus, on est rapidement pris dans le piège de la dette. La faillite privée n’aidera pas non plus. Les actes de défaut de biens constituent une charge à vie et bien souvent le début d’une « carrière d’endettement » proprement dite.

Sur la base des analyses Creditreform dans le domaine des faillites privées, le surendettement semble se distribuer sur toutes les tranches d’âge. Les leaders des faillites sont les personnes âgées de 40 à 60 ans, bien que les jeunes et la tranche des retraités AVS les rattrapent à grands pas. En ce qui concerne la distribution par sexe, les hommes sont toujours clairement les perdants. En effet, ils représentent 80% de toutes les faillites privées, sachant bien entendu que leur partenaire ou leurs enfants souffrent aussi de leur faillite. Tout de même, l’année 2007 a aussi été marquée par une augmentation remarquable de femmes âgées de 40 à 60 ans tombées en faillite. Dans leur tranche, les personnes monoparentales sont susceptibles d’être particulièrement à risque de surendettement.

3. Résumé

Le surendettement de personnes privées est critique depuis longtemps. Les taux négatifs ne concernent plus seulement les grandes agglomérations mais montent d’une manière générale dans toutes les régions dont la population est dense. Toutefois, il n’existe pas d’évaluations statistiques plus précises de cette évolution jusqu’ici. L’atlas des débiteurs publié par Creditreform veut sensibiliser un public plus large à ce thème délicat. En sus du comportement de consommation et du moral de payer des ménages privés, on constate aussi des situations précaires chez les entreprises. Ainsi, les crédits sont aujourd’hui comme avant beaucoup trop souvent accordés à la légère. Le chiffre d’affaires compte plus que la sécurité. Et pourtant, celui qui ignore la solvabilité de ses clients risque de se voir confronté à une diminution critique de ses liquidités et – au pire des cas – de voir son cas s’inscrire dans la statistique des faillites. Mais ce n’est pas uniquement dans leur propre intérêt que les entreprises devraient prévoir des mesures préventives routinières. Il faut aussi de plus en plus protéger de leur propre témérité les consommateurs trop enclins à prendre des risques, d’autant que les frais de cette évolution négative seront finalement supportés par la communauté. La situation du surendettement ne se traduit pas seulement par une augmentation continue des dépenses de l’aide sociale, mais d’une manière générale, par des charges fiscales supplémentaires dans les communes concernées.

Informations :
Union Suisse Creditreform
Eric Girod
Tel. (0041) (0)21 349 26 00
Fax (0041) (0)21 349 26 27

eric.girod@lausanne.creditreform.ch

Lundi 14 Avril 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News