Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Asie-Pacifique : hausse des défauts de paiement B2B


Plus de 30% des créances B2B sont impayées à l'échéance et plus de 5% sont en défaut de paiement…




Asie-Pacifique : hausse des défauts de paiement B2B
Par rapport à la situation d'il y a un an, les entreprises de la région Asie-Pacifique sont confrontées à une augmentation significative du montant des créances B2B passées en pertes, car irrécouvrables (5,0 % en 2012 contre 3,6% en 2011). Selon l'édition de novembre du baromètre des pratiques de paiement d'Atradius, en région Asie-Pacifique, plus de la moitié des entreprises sondées prévoient d'intensifier leurs efforts pour mieux protéger leurs entreprises contre la détérioration du risque de crédit commercial.

Le baromètre des pratiques de paiement d'Atradius de novembre 2012 s'appuie sur les interviews de 1661 entreprises sises en Australie, en Chine, à Hong-Kong, en Inde, en Indonésie, au Japon, à Singapour et Taiwan. Au niveau général de l'enquête, environ 30% du montant global de leurs factures B2B domestiques et étrangères sont impayées à l'échéance. Le taux de créances B2B impayées à l'échéance était d'environ 35% à Hong-Kong et, pour le plus bas, de moins de 20% au Japon.

Plus de 10% des factures restent impayées après trois mois de retard et plus de 5% des créances B2B sont en défaut de paiement. Ce pourcentage a atteint un pic de 7% en Inde et à Singapour et un creux à près de 2% au Japon. L'impact de la forte proportion de factures payées en retard se traduit par l'écart entre le délai de paiement moyen contractuel en région d'Asie-Pacifique (32 jours) et le Days Sales Outstanding (DSO) de 44 jours.

Par rapport à la même période l'an dernier, les retards de paiement domestiques dus à un manque de trésorerie ont augmenté à 53,5% comparativement à 47,7% en 2011 pour les sondés d'Asie-Pacifique. Les sondés indonésiens (70%) ont souffert le plus des créances B2B domestiques impayées à l'échéance. Les paiements des clients étrangers étaient la plupart du temps retardés par la complexité de la procédure de paiement ou les défaillances du système bancaire (environ 45 % des sondés dans les deux cas).

Pour réduire les délais de paiement et les défauts de paiement, plus de la moitié des sondés (53%) anticipent en vérifiant plus souvent qu'avant la solvabilité des acheteurs - en particulier les sondés de Singapour (68,0%) et de Chine (64,5%).

Andreas Tesch, Chief Market Officer d'Atradius NV, commente : « Atradius s'attend à voir les exportations provenant de la région Asie-Pacifique progresser seulement de 3,4% cette année, soit la moitié moins qu'en 2011. Alors que nous prévoyons une nouvelle baisse de 5% des défaillances aux Etats-Unis et une stabilité des défaillances dans les principaux marchés exportateurs de l'Asie-Pacifique comme la Chine, le Japon et Hong Kong, l'incertitude qui se poursuit concernant l'Union Européenne, avec notamment la stabilisation des défaillances à un niveau élevé, limitera la croissance de l'export. De plus, la croissance du PIB chinois, le marché importateur et exportateur le plus important de la région, devrait se ralentir à nouveau à 7,7% en 2012 et atteindre 8,1% en 2013, reflétant des exportations vers les clients de l'Ouest en baisse et un possible ralentissement important de la demande intérieure. »

Andreas Tesch conclut : « En moyenne, selon les sondés, l'environnement des risques de crédit s'est dégradé en 2012. Ainsi, les retards de paiement ont augmenté et les défaillances ont progressé de 25% en 2012 mettant en lumière les inquiétudes des entreprises sur l'environnement des risques de crédit. Dans cet environnement, la gestion de leurs risques clients pour protéger leur trésorerie et leur stabilité financière est très importante. Notre mission est de leur apporter la sécurité dont elles ont besoin pour poursuivre leur croissance. »

Téléchargez ci-dessous le rapport complet (PDF 28 pages en anglais).



ppb11_apac.pdf PPB11_APAC.pdf  (1012.82 Ko)


Jeudi 29 Novembre 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News