Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Arthur D. Little: Combler le déficit de talents (« Bridging the Talent Gap »)


Un nouveau rapport d' Arthur D. Little étudie comment la la pénurie de ressources entrave la croissance de l'industrie pétrolière, en dépit de la flambée des cours. Le rapport identifie la pénurie de ressources comme un facteur déterminant. En particulier, la pénurie en matière d'approvisionnement pétrolier, de capacités de raffinage, et de talents, d'expérience et de compétences dans les sociétés de service, freinent les compagnies pétrolières internationales comme nationales dans leurs efforts pour répondre à la demande en croissance rapide en matière d'énergie et de produits chimiques. Cette pénurie est apparue malgré une progression de 20 pour cents des investissements de la part des compagnies pétrolières nationales et internationales entre 2004 et 2007, encouragées par la fermeté des cours du pétrole.




Le dernier rapport d' Arthur D. Little, « Bridging the Talent Gap » (combler le déficit de talents), examine et décortique comment les entreprises du secteur énergétique peuvent combler ces retards en s'attelant à cinq points clés de la gestion de ressources humaines :
- Bâtir une stratégie en matière de ressources humaines à même de répondre à ces nouveaux challenges – la « politique de l'autruche » n'est plus une option valable.
- Réajuster les indicateurs et les procédures pour favoriser le développement de compétence – en s'assurant que les employés ne se contentent pas de simplement « faire le boulot », mais poursuivent leur formation et leur développement au fil de leur carrière.
- Faire émerger les futurs dirigeants par des parcours de développement professionnel novateurs – en adoptant les meilleures pratiques, non seulement d'autres entreprises du secteur énergétique, mais également des chefs de file des secteurs comparables.
- Combler le vide entre les compétences théoriques et leur application sur le terrain – ainsi l'investissement en formation est rapidement payant, et les stagiaires, forts de leur succès, gagnent en motivation et en confiance.
- Créer une culture de l'apprentissage et du développement au sein de l'entreprise – une culture de « l'apprentissage tout au long de la vie » qui imprègne tous les niveaux et toutes les fonctions.

Pour assurer que ces cinq sujets sont abordés de manière pratique, Arthur D. Little recommande une stratégie en trois volets :
- Évaluer avec justesse les besoins en ressources humaines
- Développer les ressources nationales
- Développer les compétences de direction au niveau de la supervision

Stephen Rogers, Directeur Mondial de la branche « pratiques dans le secteur énergie et utilities » d' ADL, commente : « Notre étude a démontré que les trois initiatives, menées de front, peuvent constituer une réponse potentielle à la crise imminente de la main d'œuvre, et peuvent permettre de réaliser les changements nécessaires, tant au niveau des procédures que des comportements, pour prévenir la répétition de cette crise. Ces dernières années ont démontré que les efforts pour améliorer le rendement et l'efficacité dans les compagnies pétrolières et gazières, par l'automatisation, le progrès, l'externalisation, etc., ont été bénéfiques mais pas suffisants pour enrayer le déficit de main d'œuvre. »

D'après le rapport, la pénurie de main d'œuvre actuelle ne peut pas être résolue sur un seul front. Étant donné l'urgence et la gravité de la situation, il est d'autant plus vital pour les compagnies pétrolières de définir les ressources dont elles ont besoin, d'investir dans de nouveaux outils et de nouvelles techniques de formation pour développer des ressources nationales et cibler les bénéfices à long terme de la création d'un programme de développement de compétences de direction pour le groupe de supervision.

Le rapport « Bridging the Talent Gap » est disponible au téléchargement à l'adresse : www.adl.com/talentgap

À propos d’Arthur D. Little
Athur D. Little (ADL), fondée en 1886, est une société de conseil en management mondial de premier ordre qui rapproche stratégie, innovation et technologie pour maîtriser des défis d'entreprise complexes tout en assurant des résultats durables à nos clients. Arthur D. Little a adopté une politique d'engagement client de type collaboratif, dispose de personnel hors pair, et d'une implication de toute la société pour la qualité et l'intégrité. ADL est fière de compter parmi ses clients beaucoup d'entreprises du top 100 dans le monde en plus de nombreuses autres entreprises et organisations de premier plan du secteur public.
Arthur D. Little dispose de plus de 30 bureaux dans le monde et emploie plus de 1.000 salariés. Pour plus d’informations sur l´entreprise, veuillez visiter www.adl.com

Vendredi 30 Mai 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News