Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Amor Bekrar PDG IFS France





CFO-news : Amor Bekrar bonjour, vous êtes PDG IFS France, présentez-nous votre société...& vos solutions

Amor Bekrar
Amor Bekrar
Amor Bekrar : IFS est un éditeur spécialisé sur 4 grands processus : la gestion des services et des actifs stratégiques, la gestion de projets, la production et la chaîne logistique. Nous avons fait le choix d’éditer une seule ligne de produits, IFS Applications, sur la base d’une architecture SOA et de se concentrer sur huit marchés cibles.

IFS Applications propose aux entreprises une approche intégrée du cycle de vie pour gérer leurs clients, leurs produits, leurs biens et services tout en leur permettant d'appliquer les principes de la Lean entreprise, de contrôler leurs coûts, de gérer leurs projets, d'accroître l'efficacité de leurs supply chain et de mesurer leurs performances.

Sur le marché depuis plus de 25 ans, quels sont selon vous les défis que doivent surmonter les fonctions financières au sein des entreprises ?

Aujourd’hui, on constate que les services administratifs et financiers sont très fortement influencés par les récentes évolutions technologiques. Auparavant isolées, les directions financières ne doivent plus l’être et doivent être inclus dans les processus de rationalisation. Et ce, pour relever plusieurs défis : la fonction financière des entreprises doit non seulement fournir un support de gestion efficace à tous les échelons de l’entreprise, mais également des éléments de planification, de mesure de la performance et de contrôle. Les directions financières doivent être proches et au service des directions métier. En effet, une gestion financière efficace doit passer par tous les aspects des opérations d'une entreprise Elles ont besoin d’interagir avec elles et pour se faire, organiser la communication de façon naturelle et transparente. Elles ont en ce sens besoin d’interagir avec l’ensemble des directions, et de disposer de fonctions pour pouvoir mesurer la performance de l’entreprise et l’aider à prendre les décisions stratégiques.

La fonction financière évolue, que proposez-vous aux entreprises ?

En tant que référentiel de données unique, cohérent et commun pour l’ensemble de l’entreprise, IFS Applications permet aux entreprises de structurer toutes leurs données, mesurer et contrôler leurs coûts de manière fiable et rapide, et d’optimiser leur performance. IFS Applications englobe tous les atouts d’une suite ERP totalement intégrée, dont des fonctions de gestion financière qui couvrent l’ensemble des besoins de l’entreprise, de la gestion des règles de comptabilité au suivi des coûts et des risques financiers inhérents à chaque activité ou projet. Il s’agit de passer moins de temps à la collecte des données pour consacrer le temps gagné à l’analyse des données. Toute cette démarche s’inscrite dans une logique de mise à disposition d’outils adéquat de CPM (Corporate Performance Management) avec IFS Business Analytics et IFS Business Performance.

Cela concerne d’autant plus les entreprises fonctionnant en mode projets qui doivent répondre à des contraintes spécifiques. Les résultats récents d’une étude que nous avons confiée à Forrester Consulting* ont mis en lumière que le manque d’informations suffisantes provoque d’importants retards de projet et un redoublement des efforts, et que les entreprises n’exploitent pas encore les technologies existantes pour améliorer leurs outils et leur maturité. Dans ce cas, les entreprises doivent suivre l’exécution du projet mais également la mesure et le contrôle des engagements financiers aux différentes étapes du projet d’autre part. Elles doivent être en capacité de mesurer tous les éléments financiers liés à ce projet, de les classer, de les suivre précisément et de les restituer rapidement aux services financiers. IFS a développé une solution dédiée, IFS Project-Based Solution, qui offrent aux utilisateurs une meilleure visibilité sur les revenus de chaque projet. Ceux-ci peuvent prévoir les implications financières en cas de modifications apportées à l’échéancier du projet et également suivre étroitement l’évolution des coûts réels et prévisionnels grâce à des données en temps réel sur l’avancement du projet.

Amor Bekrar, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Mardi 22 Juin 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News