Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Alfresco publie son 1er Baromètre Open Source


Alfresco Software Inc. publie ce jour son premier Baromètre Open Source, après une enquête menée auprès des membres de sa communauté. Son objectif : fournir un aperçu des tendances mondiales observées en matière d’utilisation des logiciels Open Source en entreprise. En résumé, on note une nette préférence pour le déploiement sous Linux par rapport à Windows, ainsi que la domination de Red Hat par rapport à Novell SUSE, après l’accord controversé avec Microsoft en matière de brevets.




Alfresco publie son 1er Baromètre Open Source
Une enquête exclusive
L’enquête, réalisée entre avril et juin 2007, a consisté à interroger les membres de la communauté Alfresco sur l’utilisation de leurs systèmes d’exploitation, serveurs d’applications, bases de données et portails. Avec plus de 10 000 réponses en provenance des quatre coins du monde, Alfresco dispose à présent d’informations à jour sur la manière dont les entreprises évaluent, testent et déploient leurs logiciels Open Source et propriétaires, autour de son système de gestion de contenu d’entreprise. L’étude, d’une ampleur sans précédent dans sa catégorie, a permis de fournir des informations détaillées sur les infrastructures logicielles des entreprises, prouvant le dynamisme de la communauté Alfresco.

« Nous avons la chance inouïe de disposer d’une communauté active, qui a réservé à notre Baromètre Open Source un accueil enthousiaste », commente Ian Howells, CMO d’Alfresco.

L’étude donne lieu à quelques conclusions intéressantes.

Comment les entreprises évaluent, testent et déploient leurs logiciels Open Source ?
- Systèmes d’exploitation – Détail étonnant, les utilisateurs évaluent Alfresco autant sous Windows que sous les différentes éditions de Linux, mais sont nettement plus nombreux à préférer déployer sous Linux. Si le système d’exploitation Windows est incontournable en matière de tests et d’évaluation, c’est parce qu’il est installé sur la plupart des postes de travail.
- Serveurs d’applications – Les utilisateurs préfèrent nettement les frameworks Open Source Tomcat ou JBoss aux offres propriétaires de Sun, IBM et BEA, même en environnements de production.
- Bases de données – Pour l’écrasante majorité, les utilisateurs testent et déploient sur MySQL avec PostgreSQL. Oracle est le choix le plus courant pour les bases de données propriétaires.
- Navigateurs et portails – Pour accéder au référentiel ECM d’Alfresco, les utilisateurs préfèrent les navigateurs aux portails. Et Firefox est le navigateur le plus couramment utilisé. En matière de portails, la préférence des utilisateurs va, pour 80% d’entre eux, à Liferay ou JBoss Portal.

« Si l’étude fait apparaître la prédominance de composants Open Source à chaque niveau de l’infrastructure technique, elle révèle également la propension des entreprises à adopter des environnements hybrides, associant des logiciels Open Source et propriétaires, qui favorisent l’exploitation de composants évolués », explique Ian Howells, CMO d’Alfresco Software Inc. « L’étude révèle également le besoin de souplesse des entreprises pour procéder à des modifications de composants au sein même de l’infrastructure technique, entre les phases d’évaluation et de déploiement. »

La distribution Linux Red Hat domine
D’après le Baromètre Alfresco, les déploiements Red Hat ont progressé deux fois plus rapidement que les déploiements Novell SUSE, depuis le très controversé accord sur l’interopérabilité et les brevets de novembre 2006 annoncé par Novell et Microsoft. « Nous avons été surpris par ces chiffres, qui sous-entendent que les clients n’ont peut-être pas apprécié les termes de l’accord », souligne M. Howells.

La France, au 2ème rang des pays membres de la communauté Open Source Alfresco
Les cinq premiers adeptes du modèle Open Source sont dans l’ordre : les Etats-Unis, la France, l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie - le Royaume-Uni n’arrivant qu’à la 6ème position. Si les grandes entreprises américaines, en quête de plus-value, restent en tête, l’avance des pays d’Europe continentale, en particulier de la France sur le Royaume-Uni, s’explique par l’intérêt de leurs pouvoirs publics vis-à-vis des initiatives Open Source – ces dernières n’étant pas appuyées par l’administration britannique.

Compte tenu du nombre d’enseignements qu’offre cette étude, Alfresco prévoit de sonder sa communauté 2 fois par an, pour actualiser son Baromètre Open Source. « L’objectif de cette étude consiste à fournir un indicateur fiable et précis des tendances observées en matière d’adoption du modèle Open Source au sein de l’entreprise », conclut Ian Howells.

Pour Denis Dorval, Vice-Président d’Alfresco Europe du Sud et chargé du développement d’Alfresco en France, ce Baromètre confirme le dynamisme du modèle Open Source en France : « notre solution répond à une demande de plus en plus forte des entreprises et institutions publiques en matière de souplesse et d’autonomie. Aujourd’hui, toutes les organisations, qu’elles soient publiques ou privées, grandes ou petites, cherchent à maîtriser leurs coûts informatiques et à accélérer le cycle de mise en production de projets de gestion documentaire. La solution Alfresco s’inscrit tout à fait dans cette démarche. »

Alfresco publie son 1er Baromètre Open Source
A propos d’Alfresco
Alfresco est le leader de la gestion de documents et de contenu dans le monde Open Source, offrant les multiples capacités de cet univers combinées à un TCO extrêmement avantageux pour les entreprises.
Fondée par une équipe d’experts sur le marché, tels John Newton, co‑fondateur de Documentum, et John Powell, ex‑COO de Business Objects, Alfresco est basée à Londres.
Alfresco a lancé ses opérations en France en Septembre 2006, sous la direction de Denis Dorval, en charge de la stratégie et du développement de l’entreprise en Europe du Sud.

Source : www.alfresco.com

Lundi 27 Août 2007
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs