Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

ABC-ABM : Relier la consommation de ressources à la création de valeur


Dans un contexte de mondialisation où la concurrence est toujours plus forte et les moyens de différenciation difficiles et coûteux à obtenir, les entreprises – quel que soit leur secteur d’activité – cherchent à réduire leurs dépenses. Parallèlement, la crise économique mondiale non seulement fait chuter les ventes, mais de plus entraine des incertitudes qui entravent la visibilité sur leur développement à moyen terme.




ABC-ABM : Relier la consommation de ressources à la création de valeur
Au-delà de la maîtrise des dépenses, matérialisée par les plans de rigueur et les projets de rationalisation, la gestion des coûts devient aujourd’hui un élément stratégique permettant également d’améliorer les prises de décision des entreprises à court et moyen terme : quels sont les leviers d’action les plus prometteurs ? Quels produits ou services conserver et lesquels abandonner ? Quels clients sont les plus rentables ou au contraire coûtent le plus cher ? L’externalisation de tout ou partie de telle activité est-elle envisageable ?

Historiquement, les premiers leviers de réduction des coûts ciblaient les fournisseurs de matières premières et les sous-traitants. Le mouvement se généralisant, cette démarche ne suffisait plus et les entreprises ont entamé une réflexion visant à améliorer leurs processus internes afin de « faire plus avec moins ». Elles poursuivaient ainsi un double objectif : réduire des postes de dépense et optimiser leur politique tarifaire sur la base du coût de revient. Les entreprises du secteur de l’industrie ont été les précurseurs et celles des autres secteurs suivent aujourd’hui le même chemin, même là où les coûts des matières premières et de production directs comptent de manière marginale dans la structure des coûts – banques, assurance, etc. – composée principalement de coûts indirects : informatique, marketing et immobilier, postes particulièrement difficiles à rattacher à la vente d’un produit ou d’un service. Face à la tendance croissante de mutualisation des moyens, les entreprises portent donc de plus en plus leurs efforts sur les coûts de structure afin de mieux comprendre comment les ressources sont dépensées et quels impacts ont ces coûts in fine sur les produits ou services. Dans ce contexte, il est devenu primordial pour les entreprises d’accroître la connaissance de leurs coûts et de se doter d’un système de pilotage orienté vers la prise de décision.

La méthode ABC-ABM (Activity-Based Costing et Activity-Based Management) vise à offrir à l’entreprise un meilleur pilotage de ses coûts, grâce à la vision des ressources consommées sur chacune de ses activités. Trop évoluée pour être exploitée à l’aide de feuilles de calcul, elle requiert la mise en œuvre de solutions spécialisées (progiciels de costing) répondant aux besoins de pilotage de l’entreprise : contraintes réglementaires, pilotage de la performance et de la rentabilité, gouvernance, facturation, etc.

Le principal bénéfice de cette méthode réside principalement dans l’amélioration des prises de décision stratégiques de l’entreprise : tarification, gestion et cycle de vie de produits, marketing, allocation de ressources, gestion budgétaire… Ce dossier spécial de Business-Analytics-Info.fr, étayé notamment par une étude réalisée conjointement par Deloitte et SAS sur les modèles de répartition des coûts dans les entreprises en France, vise précisément à présenter ces bénéfices.

Par E. Cartieaux, Directeur chez Deloitte Conseil

Ce contenu est issu du site Business-Analytics-Info.fr.
Nous vous invitons à vous abonner gratuitement à la newsletter Business-Analytics-Info.fr afin de recevoir tous les mois par e-mail nos derniers articles.
 
 

Lundi 2 Juillet 2012
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par boutti le 02/07/2012 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous enregistrons avec un réel plaisir la naissance de cinq nouveaux ouvrages francophones nés mondiaux :

1 - L'ingénierie du Contrôle de Gestion Décisionnel: Versus: IFRS, COSO II, SOX, BALE III,
Value@Risk, STRESS TEST
http://www.amazon.com/Ling%C3%A9nierie-Contr%C3%B4le-Gestion-D%C3%A9cisionnel-Edition/dp/3841796354/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1340637998&sr=8-1&keywords=boutti

2- La gestion budgétaire : les nouvelles métarègles décisionnelles
Conformité totale IFRS ; ABM, ABC, Balanced Scorecard (BSC)
Edition LMD, 2012, 500 pages, Dépôt légal n° 2012 MO 1306 ,
ISBN n° 978-9954-9143-0-4
lien internet :
http://www.facebook.com/profile.php?id=100003819082148&sk=wall

3- Le management des risques à l'international .
Editions Presses Universitaires Européennes, 380 pages, 2011,
ISBN n° 978 - 613-1- 57464-1
lien internet :
http://www.amazon.fr/Management-Risques-LInternational-Rachid-Boutti/dp/6131574642/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1320828026&sr=8-1
4 -
Les fondamentaux du Contrôle de Gestion en action.
Conformité IFRS, COSO II, BALE II, SOX.
Edition CNRST 2011, 410 pages, Dépôt légal n° 2011 MO 790,
ISBN n° 978- 9954 - 30 - 215 - 6
lien internet :
http://www.facebook.com/pages/controledegestion/106612642761517


5 -
Statistique Décisionnelle Descriptive,
Collection Université IBN ZOHR
2011, 370 pages, Dépôt légal n° 2011 MO 791 , ISBN n° 978
- 9954-30 - 216-3
http://www.facebook.com/pages/statistique-d%C3%A9cisionnelle/123171084430832



Nous vous prions de recevoir, l'assurance de nos amitiés africaines.


Très cordialement.

Professeur et Docteur Rachid BOUTTI

Titulaire de la Chaire Euro-Arabe pour le Développement Durable (UPM)

. Expert Comptable Assermenté par les Tribunaux du Royaume

. Directeur du laboratoire de recherche accrédité
Laboratoire de Recherche en Gestion (LaRGe)
. Responsable du Mastère international Métier
de Conseil et Encadrement (Programme Meda)
. Auteur d'ouvrages nés mondiaux en management
décisionnel, opérationnel et stratégique
. Ex Directeur Administratif et Financier (CFO)
de la multinationale ELF
. Ex Chief Executif Officer du Holding Industriel Richbond
http://www.controledegestion.org

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News