Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

55 % des CFO américains pensent que les entreprises nord-américaines devraient pouvoir établir leurs comptes en IFRS plutôt qu’en US GAAP


Une étude menée par Grant Thornton auprès de 688 directeurs financiers d’entreprises nordaméricaines montre que 55 % des répondants estiment que toutes les entreprises américaines devraient être en mesure d’utiliser les IFRS (International Financial Reporting Standards) afin d’établir leur comptabilité en lieu et place des US GAAP (Generally Accepted Accounting Principles) dans le cadre des états financiers imposés par la SEC.




55 % des CFO américains pensent que les entreprises nord-américaines devraient pouvoir établir leurs comptes en IFRS plutôt qu’en US GAAP
De plus 59 % d’entre eux ne sont pas en accord avec la décision de la SEC, rendue en décembre 2007, stipulant que les entreprises étrangères cotées aux Etats-Unis puissent rendre des états financiers préparés en IFRS et sans réconciliation en US GAAP. Seule une personne interrogée sur cinq connaît suffisamment les IFRS pour pouvoir comparer objectivement les deux référentiels.

Plus de la moitié des DAF interrogés se disent être à l’aise avec le XBRL (eXtensible Business Reporting Language) mais seulement 2 % l’utilisent dans le reporting de leurs états financiers. Parmi ceux qui n’utilisent pas le XBRL, 92 % n’ont pas l’intention de l’utiliser à court terme.

Gilles Hengoat, Associé Responsable National Audit chez Grant Thornton commente : « Ces résultats traduisent le fort intérêt du référentiel IFRS par les dirigeants nord-américains. Ils doivent cependant être atténués par le faible degré de connaissance qu’ils en ont. Gageons que la convergence IFRS/US GAAP en cours permette d’accroître cette première marque d’attention ».

A propos de Grant Thornton
Grant Thornton rassemble en France plus de 1 200 associés et collaborateurs dans vingt-trois bureaux et se place parmi les leaders des groupes d'audit et de conseil en se positionnant sur 5 métiers : Audit, Expertise Conseil, Finance Conseil, Externalisation et Conseil Juridique, Fiscal et Social.
Les membres de Grant Thornton International constituent l’une des principales organisations mondiales d’audit et de conseil.
Chaque membre du réseau est indépendant aux plans financier, juridique et managérial.

www.grant-thornton.fr

Pour recevoir cette étude : benjamin.lernould@grant-thornton.fr

Vendredi 5 Décembre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs