450.000 emplois perdus dans la zone euro et 672.000 dans l'UE27 (TRI4 2008)



Le nombre de personnes ayant un emploi dans la zone euro1 (ZE15) a diminué de 0,3% (453 000 personnes) au quatrième trimestre 2008 par rapport au trimestre précédent, selon des estimations provisoires basées sur les comptes nationaux et publiées par Eurostat, l’Office statistique des Communautés européennes.




Au cours de la même période, le nombre de personnes ayant un emploi dans l'UE27 (1) a aussi baissé de 0,3% (672 000 personnes). Au troisième trimestre 2008, l'emploi avait reculé de 0,1% dans la zone euro et de 0,2% dans l'UE27. Ces chiffres sont corrigés des variations saisonnières.
Par rapport au même trimestre de l'année précédente, l'emploi est resté stable (0,0%) au quatrième trimestre 2008 tant dans la zone euro que dans l'UE27, après +0,6% dans les deux zones au troisième trimestre 2008.

Sur l'ensemble de l'année 2008, l'emploi a progressé de 0,8% (1 137 000 personnes) dans la zone euro et de 0,8% (1 760 000 personnes) dans l'UE27, contre +1,8% dans les deux zones en 2007.

Eurostat estime qu'au quatrième trimestre 2008, 225,3 millions d'hommes et de femmes avaient un emploi dans l'UE27, dont 145,4 millions dans la zone euro. Ces chiffres sont corrigés des variations saisonnières.
Ces chiffres trimestriels sur l'emploi fournissent une mesure du volume de la main-d'oeuvre qui est cohérente avec celle de la production et des revenus dans les comptes nationaux.

Evolution de l'emploi Indices :
2000T1=1001001021041061081101122000T12000T22000T32000T42001T12001T22001T32001T42002T12002T22002T32002T42003T12003T22003T32003T42004T1204T22004T32004T42005T12005T22005T32005T42006T12006T22006T32006T42007T12007T22007T32007T42008T12008T22008T32008T4Zone euro, corrigé des variations saisonnièresUE27, corrigé des variations saisonnières

(1) La zone euro (ZE15) comprenait 15 États membres jusqu'au 31 décembre 2008: la Belgique, l'Allemagne, l'Irlande, la Grèce, l'Espagne, la France, l'Italie, Chypre, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, l'Autriche, le Portugal, la Slovénie et la Finlande. Depuis le 1er janvier 2009, la zone euro (ZE16) inclut aussi la Slovaquie.
L'UE27 comprend la Belgique (BE), la Bulgarie (BG), la République tchèque (CZ), le Danemark (DK), l’Allemagne (DE), l’Estonie (EE), l’Irlande (IE), la Grèce (EL), l’Espagne (ES), la France (FR), l’Italie (IT), Chypre (CY), la Lettonie (LV), la Lituanie (LT), le Luxembourg (LU), la Hongrie (HU), Malte (MT), les Pays-Bas (NL), l’Autriche (AT), la Pologne (PL), le Portugal (PT), la Roumanie (RO), la Slovénie (SI), la Slovaquie (SK), la Finlande (FI), la Suède (SE) et le Royaume-Uni (UK).

Ainsi qu'il est mentionné dans le guide d'Eurostat concernant la diffusion des données à l'occasion d'un élargissement de l'UE ou de la zone euro, les séries de données agrégées qui sont commentées se réfèrent à la composition officielle de la zone euro du mois le plus récent pour lequel les données sont disponibles. Ainsi, dans les communiqués de presse comportant des données jusqu'au mois de décembre 2008, les commentaires portent sur les séries ZE15, tandis que dans les communiqués incluant des données de janvier 2009 et plus, les commentaires porteront sur les séries ZE16.

Informations méthodologiques :
Les estimations de l'emploi dans les comptes nationaux trimestriels européens sont établies en conformité avec le système européen de comptes 1995 (SEC 1995). À côté de l'emploi, la comptabilité nationale mesure d'autres variables, telles que le PIB, la production, la rémunération des salariés, etc. Le SEC 1995 (chapitre 11) définit l'emploi en accord avec les critères de l’Organisation internationale du travail.

Les données sur l'emploi incluent les salariés et les travailleurs indépendants qui travaillent dans des unités de production résidentes (concept de l'emploi intérieur). Sauf indication contraire, toutes les estimations de l'emploi figurant dans le présent communiqué utilisent la personne comme unité de mesure. Le SEC 1995 admet d'autres mesures possibles de l'emploi: le nombre d'emplois, les équivalents temps plein et le nombre total d'heures travaillées.
La méthodologie utilisée par Eurostat dans le présent communiqué de presse est la même que celle utilisée pour les comptes nationaux trimestriels européens (pour plus de détails, voir le communiqué de presse d'Eurostat 77/2006 du 14 juin 2006, annexe I). Les estimations de l’emploi dans les comptes nationaux peuvent différer de celles d’autres statistiques ou enquêtes, en particulier l’enquête sur les forces de travail. Pour plus de détails, voir le communiqué de presse 77/2006 du 14 juin 2006, annexe II. L'estimation de la croissance de l'emploi au 4ème trimestre 2008 présentée dans le présent communiqué repose sur les données disponibles des États membres, comprenant des données confidentielles pour les Pays-Bas. Pour ce trimestre, elle couvre 97% de l'emploi dans la zone euro et 88% dans l'UE27.

D'autres données sur les comptes nationaux trimestriels européens peuvent être consultées sur le site web d'Eurostat ("Données" / "Économie et finances" / "Comptes nationaux"). Des informations générales complémentaires sur les comptes nationaux européens sont également disponibles dans les fichiers de métadonnées liés aux tableaux.

Politique de diffusion:
Eurostat diffuse une première estimation trimestrielle de l'emploi dans les comptes nationaux 75 jours après la fin de la période de référence (‘t+75 jours’). Une seconde estimation est publiée à t+100 jours, en même temps que le second communiqué de presse régulier sur le PIB (prévu pour le 7 avril 2009). Il n'y a pas de communiqué de presse spécifique sur l'emploi à t+100 jours. Par rapport à la première estimation de l'emploi, la seconde repose sur davantage d'informations et contient des ventilations par activité économique (6 catégories de la NACE).
Les chiffres de l'emploi dans la zone euro et dans l'UE pour les trimestres antérieurs sont révisés tant lors de la première estimation que lors de la seconde.

Publié par: Bureau de presse d'Eurostat
ec.europa.eu/eurostat

Vendredi 20 Mars 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear



Finyear lettres métiers