Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

3ème Baromètre Alfresco sur l’utilisation des logiciels Open Source en entreprise


Alfresco Software, Inc. annonce les résultats de sa troisième étude mondiale sur les tendances en matière d’utilisation de logiciels Open Source au sein de l’entreprise. Cette étude a été menée auprès de 25 000 des 74 000 membres de la communauté Alfresco, entre avril et septembre 2008.




Elle s’intéresse aux modalités d’utilisation des logiciels Open Source au sein de l’entreprise, et analyse l’influence croissante des technologies Enterprise 2.0 et de systèmes concurrents tels que Microsoft SharePoint. La 3ème édition du Baromètre révèle que ceux qui évaluent le logiciel Alfresco ECM de gestion de contenu d’entreprise, utilisent Windows, mais boudent les composants .NET/Web ainsi que Silverlight ; ils sont en quête d’une solution ECM reposant sur une architecture Java et sur AJAX, avec outils Web 2.0 intégrés.

Les principales conclusions du Baromètre Open Source Alfresco :

Adoption de Microsoft
- 92% des utilisateurs sondés n’utilisent pas Silverlight et ne prévoient pas de le faire ;
- 86% n’utilisent pas et ne prévoient pas d’utiliser des composants .NET/Web ;
- 64% réalisent leurs évaluations logicielles sous Windows ;
- 53% utilisent ou prévoient d’utiliser une architecture Java ;
- 52% utilisent ou prévoient d’utiliser AJAX.

Environnement ECM Open Source et Enterprise 2.0
Au sein d’un environnement ECM Open Source :
- 66% des personnes interrogées privilégient le navigateur pour un accès à des contenus sur le mode Web 2.0 ;
- dans leur majorité, les utilisateurs ne font preuve d’aucune préférence marquée quant au choix d’un blog ou d’un wiki. En toute logique, le blog ou wiki intégré sera utilisé pour les activités ECM ;
- les utilisateurs ne font montre, dans leur majorité, d’aucune préférence marquée pour la gestion des processus métiers ou le décisionnel ;
- si tant est qu’une préférence est exprimée, elle se dirige vers un leader du marché – par exemple : WordPress, MediaWiki ou JBoss, ou encore Business Objects pour le décisionnel.

Infrastructure Open Source
Les résultats obtenus en matière d’infrastructure sont cohérents avec ceux des précédents Baromètres Open Source Alfresco :
- Red Hat et Ubuntu continuent à se détacher du peloton s’agissant des systèmes d’exploitation utilisés ;
- les préférences des utilisateurs demeurent inchangées avec des évaluations réalisées sous Windows et des déploiements opérés sous Linux ;
- dans la catégorie Serveur d’applications, la domination de Tomcat persiste (67%) ; JBoss arrive en seconde position, avec 15% de parts de marché.

« L’un des objectifs de ce sondage consistait à analyser l’impact de SharePoint sur le marché ECM Open Source », commente M. Ian Howells, CMO d’Alfresco Software. « Il a permis d’analyser encore plus finement la situation, en s’intéressant plus précisément au sous-ensemble Windows. Si la majorité des utilisateurs Open Source réalisent leurs évaluations sous Windows, ils sont 86% à écarter les composants .NET/Web et 95% à bouder Silverlight. Plus de 50% des sondés recourent à une architecture Java et à AJAX. On peut en conclure que les utilisateurs sous Windows sont en quête d’une alternative Open Source à SharePoint, couplée à une architecture Java. De plus en plus, les entreprises optent pour un environnement hybride, à la fois Open Source et propriétaire. »

Outre les préférences affichées par les utilisateurs en matière de systèmes d’exploitation, de serveurs d’applications et de portails, la dernière version de cette étude comprend des données inédites sur des outils de collaboration et de réseaux sociaux — wikis, blogs, mais aussi gestion des processus métiers, décisionnel, architecture et applications RIA.

Le Baromètre Open Source Alfresco est publié dans son intégralité à l’adresse :
www.opensourcebarometer.org

A propos d’Alfresco
Alfresco est le leader de la gestion de documents et de contenu dans le monde Open Source, offrant les multiples capacités de cet univers combinées à un TCO extrêmement avantageux pour les entreprises.
Fondée par une équipe d’experts sur le marché, tels John Newton, co‑fondateur de Documentum, et John Powell, ex‑COO de Business Objects, Alfresco est basée à Londres.
Alfresco a lancé ses opérations en France en Septembre 2006, sous la direction de Denis Dorval, et part aujourd’hui à la conquête de l’Europe continentale.
www.alfresco.com

Vendredi 21 Novembre 2008
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Philippe SCOFFONI le 21/11/2008 12:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Une étude à rapprocher de celle du Gartner group qui si elle confirme cette adoption de l'open source par les entreprises, pointe du doigt les risques encourus par les entreprises ne mettant pas en place une gouvernance spécifique.

Une approche cependant un peu trop alarmiste il me semble. Voici un extrait d'[un billet publié à ce sujet sur mon site]url::http://philippe.scoffoni.net/estil-risqu-dutiliser-des-logiciels-open-source-en-entreprise/ :
Dans le cadre d’une utilisation pour des besoins internes y compris dans des applications critiques comme la messagerie, l'open source ne présente que peu voir pas de risques juridiques. Il en va autrement lorsque l’on utilise ces mêmes logiciels dans le cadre de solutions misent à disposition de tiers. Ce sont donc principalement les éditeurs de logiciels ou de services utilisant des briques open source qui doivent faire preuve de vigilance. Les conseils d’un bon juriste ne sont donc pas à écarter bien au contraire.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News