2e baromètre BODACC, en partenariat avec Altares


Les opportunités de croissance tirent le prix des fonds de commerce à la hausse en 2011




La direction de l’information légale et administrative, éditrice du Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC) - qui assure la publicité des actes enregistrés au registre du commerce - , a présenté aujourd’hui les résultats et l’analyse du 2e baromètre BODACC en partenariat avec Altares, acteur majeur du secteur de l'information sur les entreprises.

Pour la deuxième année, ce baromètre apporte un éclairage sur les ventes et cessions de commerces et d’industries en France, lesquelles préservent leur création de valeur, et ce près de trois ans et demi après le début de la crise : les opportunités de croissance tirent le prix des fonds de commerce à la hausse en 2011. Le baromètre BODACC détaille notamment le nombre de transactions et leur montant par région, type d’activité mais aussi taille ou catégorie juridique des acquéreurs. Facteur de transparence de la vie économique et financière, celui-ci est disponible dans son intégralité, et en exclusivité, sur www.bodacc.fr

En dépit d’une trajectoire de sortie de crise sinueuse, le marché de la cession de fonds de commerce a été dynamique en 2011. Le prix moyen de vente des fonds de commerce s’est fortement apprécié augmentant de 6,8 % par rapport à 2010 ; Il s’établit à 187 924 €. De plus, le nombre de transactions progresse de 2,2%. 45 105 fonds de commerce ont changé de main en 2011 pour un montant global de 9,5 milliards d’€.

Si les créateurs d’entreprise signent plus de la moitié des actes de reprise, les PME cherchant à grandir ou à se renforcer se sont montrées très actives. L’année 2011 marque le retour des sociétés, de plus de 10 salariés, candidates à la reprise d’un fonds. Elles sont 15 % plus nombreuses qu’en 2010. Plus de 6 opérations sur 10 se concentrent dans les activités de commerce ou d’hébergement-restauration débits de boisson mais c’est dans la construction et les services aux entreprises que la hausse des prix moyens de cession a été la plus forte (+ 14 %).
Cette année encore, Ile de France et Nord-Pas-de-Calais captent les transactions les plus chères à plus de 200 000 €.

2e baromètre BODACC, en partenariat avec Altares
ALTARES

Jeudi 5 Avril 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *




Finyear lettres métiers