Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

2012, l'année de l'intelligence IT


L'adoption généralisée des appareils intelligents sur les lieux de travail, l'évolution des besoins en main-d'œuvre et l'intérêt accru envers les services d'informatique dans le cloud exigent une approche intelligente des réseaux d'entreprise en 2012.




Easynet a dévoilé aujourd'hui ses prédictions technologiques pour 2012. Suite à des recherches approfondies menées par plusieurs grands bureaux d'analyse, il n'est pas surprenant de voir que des sujets tels que l'intégration « bringyourowndevice », l'informatique contextuelle, l'optimisation de budget, ainsi que de nouvelles technologies comme Microsoft Lync soient sous le feu des projecteurs, puisque les entreprises cherchent à acquérir un avantage concurrentiel dans les 12 prochains mois.Avant tout, la technologie la plus médiatisée de ces dernières années - l'informatique par le cloud -, dont l'adoption devient universelle, reste une préoccupation majeure pour les entreprises.

Pour comprendre l'impact réel de ces thématiques, Easynet a récemment effectué un sondage auprès de ses clients afin de découvrir quels secteurs clé façonneraient et feraient évoluer leur stratégie IT en 2012. Les résultats de cette enquête ont clairement démontré que les organisations mettent l'accent sur la transformation de leur entreprise et la création de systèmes plus intelligents afin de rester compétitifs, tant au niveau local que mondial.

Réseaux intelligents :

Plus de 90 % des clients d'Easynet interrogés ont déclaré que l'explosion des données sera l'un des principaux défis auquel leur entreprise devra faire face cette année.Le fait est confirmé par les recherches de McKinsey, qui prévoit une croissance de 40 % des données globales générées chaque année contre 5 % de croissance globale des dépenses consacrées à l'informatique.Les clients interrogés disent chercher à comprendre en détail la manière dont les applications circulent dans leur réseau, indépendamment du fait qu'il soit logé dans un environnement de cloudprivé, public ou hybride.

Il ne fait donc aucun doutequ'en 2012, les entreprises en cours de conversion demanderont à leur fournisseur de réseau des outils intelligents leur procurant une vue transparente de ce qui transite sur leur réseau.Sans cette couche de renseignements, une organisation risque de surcharger son réseau d'entreprise et, à terme, de déclencher un effet pervers sur la concrétisationde sa stratégie IT.

Effectifs intelligents :

Près des deux tiers des clients d'Easynet ont confirmé que le déploiement des nouveaux services de collaboration dans le cloud, tels que Microsoft Lync, est prévu pour 2012. Ceci permet aux entreprises de former des équipes cohérentes, indépendamment de leur localisation géographique.Ce n'est pas surprenant,sachant que Gartner a prédit qu'en 2015, 40 % de tous les utilisateurs de smartphonesauront recours à des systèmes sensibles permettant de suivre leurs activités. Les entreprisesdevronts'adapter encore plus.

Cette demande de flexibilité de la part du personnelest lié àdeux facteurs : d'une part, les employésapportent leurs smartphones personnelsau travail afin d'accroître leur efficacité quel que soit l'endroit où ils se trouvent ; de l'autre, la nouvelle génération qui s'attend à une autre manière de travailler et pour qui un PC et un téléphone sur le lieu de travail sont désuets.

Les organismes sondés ont déclaré être conscients que ces services innovants ont un impact non-négligeable en matière de sécurité, de bande passante et au niveau réglementaire, qui requièrent un changement fondamental dans la manière dont sont gérés les réseaux d'entreprise.

« Nous voyons 2012 comme l'année où la consumérisationIT aura un impact encore plus fort qu'auparavant », a commenté Bola Rotibi, directeur de la recherche chez Creative Intellect Consulting en découvrant les résultats obtenus par Easynet.« Qu'il s'agissent de la connexion de nouvelles succursales dans le cloudou de prévoir de nouvelles technologies pour les employés, les CIO vont devoir repenser leur infrastructure réseau, pour un fonctionnement optimal.En ce sens, nous soutenons l'idée que les WAN devrontse rapprocher des LAN dans leur comportement, leur résilience et leur capacité. »

« Je suis entièrement d'accord avec les affirmations de Bola », ajoute Justin Fielder, ChiefTechnologyOfficer d'Easynet. « Seul une solution assez intelligente peutrépondre aux exigences des applications et des utilisateurs. Leurs attentesen matière d'infrastructure IT vont augmenter de manière significative. S'appuyer sur les solutions existantes est susceptible de conduire à une défaillance catastrophique du service. L'entreprise intelligente devra faire en sorte d'atténuer ces risques en s'assurant que la capacité de son réseau se développe en parallèle avec sa stratégie informatique globale.Nous avons développé Smart MPLS en réponse directe à cette exigence. »

A propos d'Easynet Global Services
Easynet Global Services est un fournisseur international de réseaux administrés, d'hébergement, et de services d'intégration à valeur ajoutée comme la Télépresence. La société a des clients dans 50 pays et compte 900 salariés dans 25 bureaux dans le monde, dont ViaMichelin, FOX, Brinks, Transport for London, EDF, SAGE, Q-Park et Bridgestone. LDC (Lloyds TSB Development Capital) est la branche de privateequitymid-market de Lloyds Banking Group, qui possède avec l'équipe de management de l'entreprise la totalité d'Easynet.
www.easynet.com

Vendredi 3 Février 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News