Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

2011 : Défaillances élevées et regain de précarité


Observatoire des défaillances Score3 – Bilan année 2011




Après une explosion des défaillances en 2009 (+14%), record historique avec 56838 dégradations d’entreprises, puis une baisse significative de 5,8% en 2010, les défaillances d’entreprises se sont stabilisées en 2011, malgré une évolution mensuelle en dents de scie représentative d’une conjoncture incertaine.

Les tribunaux de commerce Français ont, en effet, enregistré 53798* défaillances d’entreprises en 2011, soit 0,37% de plus que l’année précédente.

Le nombre de défaillances se stabilise donc à un niveau encore élevé, marqué par une hausse des dégradations au quatrième trimestre 2011 (+3,42%) par rapport à la même période en 2010.

En régions, la situation est très éparse
Quand la Corse (-14,77%), la Champagne-Ardenne (-11,88%), et l’Ile-de-France (-3,31%) voient le nombre de défaillances d’entreprises régresser significativement en 2011, d’autres régions comme la Franche-Comté (+11,60%), la Picardie (+10,59%) et le Limousin (+10,14%) font face, au contraire, à une recrudescence de faillites par rapport à 2010.

Au niveau sectoriel, aussi, les différences sont marquées
Le transport (-7,08%), la construction (-4,27%) et l’industrie manufacturière (-4,14%), pourtant particulièrement touchées par la crise en 2008, observent une régression de défaillances en 2011 par rapport à l’année passée, tandis que d’autres secteurs comme la finance et l’assurance, profondément affectés par l’instabilité financière de ces derniers mois, enregistrent une hausse de procédures (+11,97%) par rapport à 2010.
Le commerce (+1,67%) et l’immobilier (+1,72%), bien que moins touchés, comptabilisent aussi plus de défaillances cette année, et en particulier au quatrième trimestre 2011 avec une progression respective de +10,31% et +9,62% de procédures comparé au trois derniers mois de 2010.

A noter enfin, une stagnation des redressements judiciaires (-0,13%) et des liquidations (+0,27%), qui représentent pour ces dernières 65% des procédures, tandis que les sauvegardes ont, elles, nettement progressé (+12,37%) passant de 1172 en 2010 à 1317 sauvegardes en 2011.

Un bilan 2011 donc mitigé, plombé par un contexte économique difficile et une tendance défavorable en fin d’année, se traduisant par un nombre élevé d’entreprises à l’avenir précaire, pour lesquelles l’année 2012 sera décisive.

*Jugements d'ouverture publiés au 29 Janvier 2012
Les procédures comptabilisées ne concernent que les jugements d'ouverture. La "transformation" d'un plan de sauvegarde en un redressement judiciaire ou la transformation d'un redressement judiciaire en liquidation judiciaire n'est pas comptabilisée.

Étude sur l'évolution des jugements d'ouverture de procédures collectives entre 2010 et 2011 :
document PDF 1 page à télécharger ci-dessous

POUEY INTERNATIONAL

comparatif_2010_2011.pdf Comparatif 2010-2011.pdf  (17.27 Ko)


Lundi 6 Février 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News